DMZ, tome 1 (Wood & Burchielli)

DMZ, tome 1
Woord – Burchielli – Panini Comics – 2007

Dans un futur que l’on sent proche, des États américains se sont auto-proclamés « États Libres . Conséquence : les États-Unis connaissent leur seconde guerre civile.

La ligne de front passe par New York. Au beau milieu : Manhattan Island est assiégée et est devenue la DeMilitarized Zone. Pillages, gangs de milices, insurgés, attentas à la voiture piégée, tueurs à gage… tel est le quotidien des habitants de l’île. Personne ne sait ce qu’il s’y passe réellement. Pour la première fois depuis le début du conflit, un journaliste a l’opportunité d’y aller. Viktor FERGUSON, journaliste et lauréat du prix Pullitzer, doit couvrir l’événement et profite d’un cessez-le-feu pour rejoindre la DMZ.  Mais la zone n’est pas sécurisée, il se fait abattre, tout comme les militaires qui devaient assurer leur protection. Seul survivant de l’équipe de reportage : Matthew ROTH, stagiaire photographe.

Rapidement, Matthew va comprendre que son blouson et sa carte de presse représentent un avantage pour survivre en ce lieu coupé du monde. Seul et sans expérience, il décide malgré tout de faire ce pour quoi il a été envoyé là-bas : montrer au monde comment la vie s’organise dans la DMZ.

Voilà tout à fait le type de bande-dessinée vers lequel je ne vais pas spontanément. La guerre n’est point ma tasse de thé.

Le Tome 1 de la série DMZ est venu fleurir les étagères de ma bdthèque par le biais de mon Golgoth. Il paraît que c’est bien… j’ai donc voulu savoir…

Une ambiance pesante se met en place dès les premières planches. Je dirais même plus : dès le premier plat.

Matthew va nous servir de guide dans la DMZ. Il débarque et sera nos yeux et nos oreilles dans ce monde que l’on découvre. Il a relativement du bol, semble-t-il, de tomber sur des personnes honnêtes qui vont l’aider sans l’arnaquer.

Les dessins sont trèèèès accrocheurs !!

DMZ, tome 1 – Wood – Burchielli © Panini Comics – 2007

Le choix des couleurs qui a été fait donne réellement une fraicheur à cet album, cela contraste avec le thème principal. Cela donne un certain entrain, un petit côté optimiste malgré la situation cauchemardesque.

Un univers cruel, sans fioritures, sans illusions… et très crédible.

PictoOKPictoOKHonnêtement ?

J’étais partie assez sceptique dans la lecture de cet album et… c’est vraiment bien !! La série compte actuellement 5 tomes (le petit dernier est fraîchement paru en juillet dernier). Il est donc fort probable que les autres albums de DMZ soient l’objet de futures chroniques. D’ailleurs… cliquez sur les catégories « auteurs » en bas de l’article, vous accéderez à mes avis sur les autres tomes de la série.

DMZ

Tome 1 : Sur le terrain

Série en cours

Éditeur : Panini COMICS

Collection : 100% Vertigo

Dessinateur : Riccardo BURCHIELLI & Brian WOOD

Scénariste : Brian WOOD

Dépôt légal : mai 2007

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DMZ, tome 1 – Wood – Burchielli © Panini Comics – 2007

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

8 réflexions sur « DMZ, tome 1 (Wood & Burchielli) »

  1. ah ben voilà!!! ça fait plusieurs mois que je me dis « cette série me plait bien » mais j’hésitais…cet article à dissipé mes doutes, je crois que je vais me lancer ^_^

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.