Le Quartier de la Lumière (Asano)

Le Quartier de la Lumière
Asano © Kana – 2007

« Hikari no Machi », le Quartier de la Lumière.

Dans un ensemble résidentiel, des vies se côtoient, des gens font un bout de chemin ensemble, se déchirent ou se soutiennent, s’ignorent. Nozu, jeune mangaka, choisit le Quartier de la Lumière comme lieu où se déroulera sa prochaine fiction ; Taiki est persuadé que le monde court à sa fin ; Tasuku accompagne les prétendants au suicide…

Après avoir lu Solanin, je souhaitais en découvrir un peu plus sur les œuvres de ce jeune auteur né en 1980.

La forme donnée à cette fiction ressemble de manière troublante à celle qui nous est livré dans Solanin.

L’originalité tient au fait que l’on se glisse progressivement dans le quotidien de certains personnages. Tout d’abord, ASANO donne une vision d’ensemble d’un quartier, puis zoome sur un immeuble, un appartement…

De nouveau, voici une oeuvre d’Asano à laquelle je n’ai réellement accroché que vers la fin de la lecture. Mais cette fois, même le fait d’avoir une vision d’ensemble du contenu de la BD ne m’a pas permis d’y adhérer. Je suis restée très spectatrice et surtout très critique sur cette fiction. Il y a une forme de maturité et d’immaturité qui se mêlent dans sa manière d’écrire… ça me gêne.

Ce n’est pas tant le thème du tome qui me déplaît mais on ent, dans la manière qu’Asano utilise pour aborder le mal-être de la jeunesse japonaise, que cela fait encore fortement écho en lui et que ses idées ne sont parfois pas claires sur une question. Il me donne réellement l’impression de ne pas savoir se positionner : utilise-t-il son dessin comme un exutoire à sa souffrance ou souhaite-t-il réellement raconter quelque chose ? Je me suis ici posé la question plusieurs fois.

On n’en sait trop et en même temps pas assez sur ses personnages. Et quand la mayonnaise prend, c’est au final le moment que l’auteur choisit pour tourner la page et raconter la destinée d’un autre habitant de ce quartier. C’est comme une fuite en avant où l’auteur accepte de se livrer et quand l’attention du lecteur se pose enfin, convaincu par le récit… Asano se défile et passe à autre chose.

pictobofCet auteur me laisse un peu hésitante quant à ce que je peux penser de son style.

Que ce soit dans Le Quartier de la Lumière ou dans Solanin, on retrouve la même thématique : le mal être et les préoccupations des jeunes japonais. Les choses sont dites de manière subtile, parfois même avec de l’humour mais je trouve cet ouvrage un peu trop doucereux. Ça manque de maturité.

Autres albums d’Asano sur le blog : Solanin.

Le Quartier de la Lumière

One-Shot

Éditeur : Kana

Label : Made In

Dessinateur / Scénariste : Inio ASANO

Dépôt légal : avril 2007

ISBN : 9782505000884

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Quartier de la Lumière – Asano © Kana – 2007

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

3 réflexions sur « Le Quartier de la Lumière (Asano) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.