Pico Bogue, tome 1 (Roques & Dormal)

Pico Bogue, tome 1
Roques – Dormal © Dargaud – 2008

Il n’est pas bien grand, il s’appelle Pico Bogue.

Ce petit bout d’homme est tordant, ce lutin à la tignasse ébouriffée a une sacrée répartie. Ce pitchoun a aussi une petite sœur Ana-Ana qui n’en est pas moins délurée… Succession de scénettes humoristiques pour le simple plaisir d’amuser les petits… mais surtout les grands…

On m’en avait dit de bonnes choses, j’en avais lu de bonnes critiques, mais ce n’était pas pour autant que je voulais y venir.

Et puis je l’ai ouvert, sceptique, histoire de savoir à quoi m’en tenir mais sans forcément avoir l’ambition de lire le tome.

Et puis j’ai rit à la première scénette.
Et puis j’ai lu la suite.
Et puis j’ai tout lu !!
Et puis me voilà qui fait ma chronique.
Et puis vous allez peut être y réagir ?

Et puis…

Le trait va à l’essentiel. Une colorisation appliquée à l’aide de pastels et le fait que les cases ne possèdent pas de « cadre » aère les planches. Je trouve que ce choix accentue le côté spontané des réflexions de Pico. Pas de tabous et beaucoup de candeur dans cet album.

Quelques bribes glanées…Dialogue entre Pico et son père :

« – Au lit Pico !
– Une minute. J’ai trop lu. Je suis en train de me vider la tête.
– Tu l’as assez vidée. Elle est dans le rouge, comme mon compte en banque. Allez ! File au lit !
– Qu’est-ce que tu fais quand ton compte en banque est dans le rouge ?
– Je vais dormir.
– Menteur !… Tu vas raconter des histoires à ton banquier pour l’endormir… Raconte-moi une histoire qui m’endormira ! »

Dialogue entre Pico, son grand-père (Papic) et sa grand-mère (Mamite) :

« – Salut mec ! (Pico à son grand-père)
– Mamite ! Pourquoi Papic boude ? (Pico à sa grand-mère)
– Parce que tu l’as appelé mec (Mamite à Pico). Monsieur regrette que le fait d’être le patriarche n’ait pas le même prestige qu’autrefois. Il voudrait qu’on lui parle avec révérence.
– Je vais l’engueuler (Pico à Mamite)
(Pico à son grand père) : – Dis ! T’arrêtes de jouer les vieillards en détresse. Autrefois, les patriarches avaient du prestige parce qu’ils avaient guerroyé et le roi les avait anoblis. Ou bien ils étaient partis à l’aventure et étaient revenus avec des fortunes. Tandis que toi, t’as rien fait d’important. Et c’est là que ça devient extraordinaire ! On t’aime comme ça. Tout ordinaire. Tout flapi. Alors pourquoi tu boudes ? »

PictoOKFrais, pertinent et divertissant à souhait. Ça ne se lit pas, ça se dévore.

Pico Bogue

Tome 1 : La vie est moi

Série en cours

Éditeur : Dargaud

Dessinateur : Alexis DORMAL

Scénariste : Dominique ROQUES

Dépôt légal : mai 2008

ISBN : 9782205060744

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pico Bogue, tome 1 – Roques – Dormal © Dargaud – 2008

7 commentaires sur « Pico Bogue, tome 1 (Roques & Dormal) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s