Le Sursis (Gibrat)

Le Sursis, tome 1
tome 1 – Gibrat © Dupuis – 1997
Le Sursis, tome 2
tome 2 – Gibrat © Dupuis – 2002

Lot, 1943.

Julien rentre chez lui, à Cambeyrac, après avoir déserté.

Il annonce à sa tante Angèle son choix de ne pas se rendre en Allemagne et la sollicite pour qu’elle l’aide à se cacher le temps nécessaire. Son arrivée est rapidement suivie de celle des services de Police qui, quant à eux, viennent annoncer à Angèle le décès de Julien puisque  ses papiers ont été retrouvés sur le corps d’un passager  (le train que Julien ayant été bombardé). Après mûres réflexions, Angèle et Julien en viennent au constat que Julien ne peut pas se rester chez Angèle. Ils décident donc que la maison de l’ancien instituteur de Julien, qui a été déporté, lui servira de pied-à-terre.

Reclu, Julien va observer de sa planque la vie du village, à commencer par son enterrement. C’est le début d’une longue période d’oisiveté, de tête-à-tête avec Maginot (confident d’infortune)… en attendant que la guerre finisse…

Le récit de cette attente est très sobre. Pas de fioritures inutiles, des personnages simples sans être simplistes, des paysages qui fleurent bons le Sud-Ouest de la France et surtout des dessins magnifiques.

L’humour permet de gommer les tensions dues à la guerre… elle est palpable sans être pesante. Clandestinité, sentiments et espionnage fraternel sont les ingrédients principaux du diptyque.

Le Sursis, tome 1 – Gibrat © Dupuis – 1997

PictoOKUn superbe récit que j’ai relu avec grand plaisir.

Prix des Libraires en 1998 (tome 1)

Je vous laisse le lien du site officiel de la série, si vous souhaitez en découvrir plus sur la série et son auteur.

Extraits :

« Un jour sur deux sans alcool et tous les jours sans politique, c’est la devise de la maison ! » (Le Sursis, tome 1).

« 1943 n’avait fait de cadeaux à personne, sauf à moi peut-être… sans doute même. J’ai suivi la guerre sans y participer. J’ai même assisté à mon enterrement sans la pénible nécessité de mourir. C’est dire à quel point j’ai été épargné » (Le Sursis, tome 2).

Le Sursis

Roaarrr ChallengeDiptyque terminé

Éditeur : Dupuis

Collection : Aire libre

Dessinateur / Scénariste : Jean-Pierre GIBRAT

Dépôt légal : octobre 1997 (tome 1) et septembre 1999 (tome 2)

ISBN : 9782800128702

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Sursis- Gibrat © Dupuis – 2002

4 commentaires sur « Le Sursis (Gibrat) »

  1. Une très belle série à n’en pas douter. Dessin impeccable, scénario travaillé, sentiments vrais… et pourtant je n’ai pas été séduit. Peut-être l’époque traitée, je ne sais pas…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s