20th Century Boys, tome 5

20th Century Boys, tome 5
Yarasawa © Panini Comics - 2003

On a pleinement pris la mesure de l’influence de la Secte d’Ami au niveau national. Infiltrée au sein du Gouvernement, de l’Armée, de la Police… Ami a des antennes partout et est donc capable de réagir rapidement à toute action intentée contre son organisation.
Kenji en a fait les frais. Attiré dans un traquenard par Ami, il doit rassembler autour de lui 9 compagnons afin de pouvoir éventuellement atteindre le gourou.  On apprend également la véritable identité de Shogun qui s’est rangé du côté de Kenji afin de tenter de  » sauver le monde « .
Tome charnière puisqu’il a la particularité de se passer juste avant les événements de décembre 2000, le jour des faits (juste avant) et… en 2014. Mais on ne sait toujours pas ce qui s’est passé le jour de L’An 2000 !


Assez troublante est l’ossature de ce tome ! Le rythme, déjà soutenu en début de tome, va monter crescendo jusqu’à mi-tome. On est arrivé au 21 décembre 2000, la tension est palpable puisqu’on est plus qu’à quelque jour de la date fatidique de la Fin du monde annoncée par Ami. Au chapitre 5, on se retrouve projeté en 2014. Le rythme retombe, c’est comme si on débutait une nouvelle lecture puisqu’il faut resituer contexte, personnages…

Place à la relève de Kenji ? On se retrouve dans la même situation qu’un lecteur qui entamerait une nouvelle lecture puisque tout est à redécouvrir, le seul lien apparent est la nièce. Cette sensation très particulière en cours de série que d’avoir à tout redécouvrir, d’autant que des questions : on en a à la pelle !! Mais des questions ont en a à la pelle : Qu’est-il arrivé entre le 21 et le 31 décembre 2000 (Ami avait annoncé la fin du monde) ? Qu’est-il advenu de Kenji et de ses amis ? Va-t-il falloir attendre le tome 22 pour avoir la réponse ??!!

Un joli clin d’œil est fait à des mangakas contemporains de l’auteur, comme à Osamu Tezuka par exemple : un personnage (voisin de pallier de la nièce de Kenji) va en prendre les traits… tout y est, même le béret et les lunettes ^^.
Urasawa porte ici un regard assez acerbe sur les États policiers et les atteintes aux libertés. Dans ce style, je préférais lire TEZUKA (Demain les Oiseaux par exemple) pour rester dans le registre purement fictif, bien que je n’ai pas encore une vision d’ensemble de la série. Dans 20th Century Boys, la violence est omniprésente mais elle est toujours suggérée. Je pense qu’on est là sur une lecture déconseillée aux moins de 16 ans. La série connaît un succès important au Japon. Elle a également été adaptée au cinéma sous forme de 3 films dont les sorties ont été espacées. Le premier film est sorti en Août 2008 au Japon et couvre les tomes 1 à 5 de la série.

Nouvelle période, nouveaux personnages… cette série continue son bonhomme de chemin en nous surprenant.

C’est certain que je lirais la série en entier et je pense qu’il est plus intéressant de proposer un regard d’ensemble sur la série que de la présenter tome par tome… à moins d’accepter de spoiler.  Éventuellement, je verrais par la suite si je propose ou non ce type de présentation… mais là je n’ai lu que jusqu’au 6ème tome. C’est donc prématuré, je viens seulement de lire le tome 6. En attendant, il y a les avis des albums sur MANGA NEWS.

Sur le blog, le tome 1, le tome 2, les tomes 3 et 4.

20th Century Boys
Tome 5 / 22
Série finie
Éditeur : Panini Comics
Collection : Génération Comics
Dessinateur / Scénariste : Naoki URASAWA
Dépôt légal : janvier 2003

Bulles bulles bulles…

20th Century Boys, tome 5 – Urasawa © Panini Comics – 2003

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

6 réflexions sur « 20th Century Boys, tome 5 »

  1. Recoucou ma fée, même remarque que sur le site de Zorglub: pourquoi fractionner une excellente série au lieu de l’aborder dans sa globalité. Chaque billet est bien écrit mais je trouve dommage de parler des pièces du puzzle sans aborder l’image globale. Je confirme, 20th century boys est une peuvre majeure dans le paysage de la bd: l’histoire est complexe à souhait et le déroulement des évènements parfaitement maîtriser pour en dire le moins possible à chaque fois sans lâcher le lecteur. Qui se dit lecteur de bd se doit de connaître 20th century boys. Et les films? Tu connais les films? Bisous Morue! (arf, j’adore ce pseudo)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.