La Tentation, triptyque (De Heyn)

La Tentation, tome 1
De Heyn © La Cinquième Couche – 2002
La Tentation, tome 2
De Heyn © La Cinquième Couche – 2003
La Tentation, tome 3
De Heyn © La Cinquième Couche – 2006

Ces Carnets ont été rédigé lors d’un voyage effectué de la Syrie au Pakistan en 1995. Renaud De Heyn y consigne hommes, anecdotes, paysages, interrogations… rencontrés pendant son périple.

Beaucoup d’humilité dans ce récit, l’acceptation d’une remise en cause personnelle nécessaire et attendue. Les premières pages campent le contexte et nous invitent au voyage, à la tentation d’aller à la découverte d’une culture et de ses partisans. Mais la réelle Tentation qui donne le nom au Triptyque concerne la conversion religieuse.

J’ai encore en tête les images du Photographe lorsque je commence la lecture de ce triptyque. J’ai l’impression de ne pas débarquer en terre inconnue et je me rappelle des recommandations énoncées par Juliette lors du reportage que Didier LEFEVRE devait effectuer pour MSF.

En revanche, les deux séries ne disposent pas de la même notoriété. C’est étonnant de constater à quel point l’influence médiatique est décisive. Je ne connaissais pas jusqu’à ce que Jeangs m’en parle. Le premier tome de La Tentation a été publié en mai 2002… octobre 2003 pour le premier tome du Photographe

En ayant découvert l’ouvrage de GUIBERT en premier, j’ai conscience de la nécessaire diplomatie  qu’un Occidental doit accorder à ses dires et à ses actes, et notamment en ce qui concerne la Religion. Je fus donc étonnée de la facilité avec laquelle Renaud De Heyn énonce aux musulmans qu’il est non pratiquant. Et cet aspect n’est pas le seul à rompre certains préjugés que je m’étais faite suite à la lecture du Photographe… et je vais cesser de ce pas les comparaisons entre les deux séries car réellement, La Tentation a relégué Le Photographe loin, bien loin dans la liste de mes indispensables BD.

Dans cet ouvrage, des planches de croquis ponctuent le récit et y injectent réflexions et questionnements sur la religion, les croyances, la compréhension de l’autre… et capturent également des moments du voyage de De Heyn en s’arrêtant sur des personnages qui seront ou non exploités par le récit. Les planches de vignettes, quant à elles, sont mises en couleur au pinceau. Le tome 1 est dans des teintes crème-blanches-sables-gris… une atmosphère reposante. Il se consacre à l’arrivée en Syrie de De Heyn alors vierge de tout préjugé, en quête de découvertes, neutre dans ce qu’il voit et ce qu’il entend.

Le second tome quant à lui accentue les couleurs rouge-ocre. Il s’attarde moins sur la religion, se pose plus sur les coutumes et les rencontres de De Heyn pendant son voyage. Le thème de l’hospitalité est ici central. De Heyn y vit pleinement son voyage.

Le dernier tome du triptyque enfin est assez chatoyant. Rouges, verts, bleus, blancs se mélangent de manière harmonieuse. C’est le temps du bilan, de l’excès, de la prégnance de cette tentation de se convertir à l’Islam… tentation en conflit total avec le refus de De Heyn de renoncer à ses valeurs et à ses convictions.

PictoOKPictoOKA découvrir. Des ambiances très sobres et très sereines. De Heyn est parfaitement parvenu à nous retranscrire son voyage de manière totalement humble. Il montre le décalage entre la vision tronquée d’un Islam (relayée par les médias) et la réalité. Le Triptyque nous invite à la réflexion, à l’échange, à la découverte d’une nouvelle culture en faisant fi de nos préjugés.

La Cinquième couche propose quelques planches en ligne.

D’autres liens : la Chronique de Jeangs, une chronique de blogueur, un petit tour sur le blabla de BDparadisio (une fois n’est pas coutume… !) et la chronique de BDGest’. Aucun avis négatif débusqué.

Ce triptyque M’sieur Oliv’… je pense que tu vas a-do-rer !! ^^

Extraits :

« La dureté de la vie est gravée  dans les regards qui percent les faciès ravinés et broussailleux ».

« Ils pratiquent un Islam, pour certains, qui me semble être la seule manière possible de vivre la foi. Prôner et pratiquer le doute est chez eux un principe de base pour avoir la foi et la développer. Mais l’Islam, tel qu’il est vécu aujourd’hui, me semble si strict avec son code juridique qui régit la vie de manière aussi détaillée. Certaines de ces règles me semblent tellement… invivables. la séparation entre hommes et femmes est trop grande. Je ne crois pas que je pourrais vivre ça. Le soufisme m’a séduit et les philosophes soufis me semblent fascinants « s’ouvrir à l’extérieur pour mener à l’intérieur de soi » me semble très juste. Pour moi, c’est l’essence même du voyage ».

La Tentation

Triptyque terminé

Éditeur : La Cinquième Couche

Dessinateur / Scénariste : Renaud De HEYN

Dépôt légal : mai 2002 (tome 1), septembre 2003 (tome 2) et janvier 2006 (tome 3)

ISBN : 2-9600186-8-0 (tome 1), 2-930356-04-9 (tome 2) et 2-930356-11-1 (tome 3)

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Tentation, tomes 1 à 3 – De Heyn © La cinquième Couche – 2002 à 2006

9 commentaires sur « La Tentation, triptyque (De Heyn) »

  1. Il faut surtout retenir de « La Tentation » que c’est un récit de voyage, un journal plus qu’une BD. C’est aussi le récit d’un voyage fait en 1995 bien avant les attentats du 11 Septembre qui ont
    profondément modifié notre vision de l’Islam. Il y a une certaine candeur dans ce récit, une innocence qui nous a quitté depuis. Alors oui, vraiment, « Le photographe » fait un peu tâche à
    côté…

    Quant à trouver de mauvaises critiques de BD sur le net, difficile, en effet, ayant moi-même été menacé de procès en diffamation par un auteur de BD après une critique un peu trop incisive sur mon
    blog… Quand c’est pas bon, on n’en parle pas, c’est tout…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s