Kirihito (Tezuka)

Kirihito, tome 1
Tezuka © Guy Delcourt Productions – 2005
Kirihito, tome 2
Tezuka © Guy Delcourt productions – 2005
Kirihito, tome 3
Tezuka © Guy Delcourt Productions – 2005
Kirihito, tome 4
Tezuka © Guy Delcourt Productions – 2006

Kirihito OSANAÏ est un jeune médecin d’une trentaine d’années. Employé à l’Hôpital de M, il dirige l’équipe médicale et les travaux de recherche concernant la Monmô, une maladie qui donne progressivement aux personnes qui en sont affectées une apparence animale. Selon Osanaï, la Monmô comme est une endémie. Cette thèse est en totale opposition avec celle que soutient le Professeur Tatsuga’ura (supérieur hiérarchique de Kirihito). Le Professeur va trouver un moyen pour éloigner Kirihito de son service et retrouver ainsi une marge de manœuvre plus grande dans l’orientation qu’il souhaite donner aux travaux sur la Monmô.

La blogosphère fait la part belle à Taniguchi… et oublie exagérément Osamu TEZUKA.
J’ai déjà lu plusieurs séries de ce mangaka que l’on campe honteusement dans le groupe des auteurs de shonen… et pourtant ses seinen sont  remarquables. J’avais déjà parlé sur ce blog de Demain les Oiseaux, je n’ai pas pris le temps de parler de l’Histoire des 3 Adolf… et récemment Kroniks a pris le temps de publier une très bonne chronique sur Ayako.

J’ai retrouvé avec plaisir le trait de TEZUKA mais pour la première fois je reprocherais au récit un « trop de folie » tant il est difficile de se repérer ici. Les marqueurs temporels sont rarement présents dans les dialogues, le rythme imposé à la fiction est assez soutenu et je me suis retrouvée ballottée pendant la lecture. Kirihito est l’un des tous premiers seinen de Tezuka et, contrairement aux autres séries de l’auteur que j’ai déjà lues, je le trouve ici très innovant dans son graphisme. Cette série a la force de présenter des découpes de planches originales (je vous rappelle que ce manga date de 1970). Les planches de mes « Bulles bulles bulles… » illustrent ce propos.

Un scénario très riche, une œuvre qui est une critique du système médical japonais et on admire la verve de Tezuka sur ce sujet (Tezuka a fait des études de médecine avant de s’orienter définitivement dans le manga). Le thème central de Kirihito est la métamorphose. Il aborde, sous différents aspects, la question du paraître et ses conséquences sur les comportements humains. Il est aussi question de l’acceptation de soi et du respect des autres. On ne coupe pas à l’utilisation de certains stéréotypes (le chef de service aux dents longues et à l’ambition démesurée, le meilleur ami qui a des vues sur la fiancée…) et on touchera rapidement aux thèmes de la violence, de l’esclavagisme, du racisme, de la prostitution… En revanche, des éléments de l’intrigue sont parfois peu crédibles. Certains d’entre eux ont été changés en cours d’écriture par Tezuka…  l’auteur a  lui-même perdu quelques repères (exemple : l’Hôpital de M ou travaillait Kirihito était initialement à Ôsaka… mais rapidement on va le retrouver à Tokyo). Beaucoup de personnages secondaires interviennent dans l’ombre des deux personnages principaux : Kirihito OSANAI et URABE, son confrère et ami. Ce dernier est réellement un personnage à deux visages, difficile à cerner.

Une série intéressante que je voulais lire depuis un moment… un bon moment de lecture mais sans plus.

Deux avis : sur du9 et chez Manga Delcourt.

Kirihito

Série de 4 tomes terminée

Éditeur : Delcourt

Collection : Akata

Dessinateur / Scénariste : Osamu TEZUKA

Dépôt légal : de septembre 2005 à mars 2006 en France (première publication au Japon dans un magazine en 1970)

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kirihito, série de 4 tomes – Tezuka © Guy Delcourt Productions – 2005 à 2006

Un commentaire sur « Kirihito (Tezuka) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s