Celle que je ne suis pas (Vanyda)

Celle que je ne suis pas
Vanyda © Dargaud – 2008

Valentine a 14 ans. Elle vit à Lille avec sa mère… son père lui adresse une pensée ponctuellement. Son quotidien ? L’école, les copines, les garçons.

Nous faisons la connaissance de l’héroïne alors que sonne la cloche qui marque la rentrée scolaire de septembre. Elle retrouve son trio de copines.

J’ai fait du mauvais esprit pendant la majeure partie de la lecture de cet album. C’est vrai que je rejoints assez Xavier, de Kroniks, quand il dit qu’il lui semblait peu probable de s’identifier à ce personnage aux préoccupations relativement éloignées des siennes… des miennes également. Pourtant, je dois dire que le style de Vanyda est séduisant (j’ai d’ailleurs été invitée à lire L’Immeuble d’en face qui déboulera tôt ou tard sur ce blog).

Cette histoire nous permet d’observer un style graphique assez semblable aux univers mangas. Vanyda campe une ambiance contrastée entre le peu de dialogues au domicile du personnage principal et le tumulte de l’école. Des jeux de couleurs noir / blanc qui aident à la compréhension et qui permettent de faire ressortir un personnage au milieu d’une foule, une petit détail dans une vignette très dense… Le dessin est très libre, très doux, une impression de légèreté s’en dégage.

Une question me taraude pourtant mais ce n’est pas tant sur le contenu de l’album… c’est la signification du titre de ce tome : l’héroïne rêve-t-elle à la jeune fille qu’elle voudrait être ? Fait-elle le constat  qu’elle vit complètement a côté de ses pompes ? La lecture de cet album ne donne pas réellement les moyens de comprendre ce titre de tome…. le titre du second tome du diptyque Celle que je voudrais être est prometteur et devrait logiquement apporter les clés de la compréhension de cet aspect de la série.

PictoOKRester sceptique à la lecture de cette BD… c’est dur… on s’attache réellement aux personnages. On est à l’aise dans cet univers.

Ce n’est certes pas l’album de l’année, mais Vanyda s’assure cependant la garantie que le lecteur se tournera volontiers vers la suite de cette série. J’aurais aimé parler du triptyque dans son intégralité (Celle que je ne suis pas / Celle que je voudrais être / Celle que je suis), mais le dernier tome n’est pas encore publié au moment où j’écris cet article.

Celle que…

Tome 1 : Celle que je ne suis pas

Triptyque terminé

Éditeur : Dargaud

Dessinateur / Scénariste : VANYDA

Dépôt légal : Avril 2008

ISBN : 9782505003441

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Celle que je ne suis pas – Vanyda © Dargaud – 2008

Advertisements

9 commentaires sur « Celle que je ne suis pas (Vanyda) »

  1. Vu ce que tu as pensé de la banalité d’Aya, je me demande bien ce que tu vas penser de l’immeuble d’en face, qui est d’un plat et d’une nullité affligeante.

    J'aime

    1. Moi aussi. Je ne sais pas si « Celle que je suis » est sorti. Si ce n’est pas le cas, ça ne devrait plus tarder. J’aimerais lire les deux derniers albums à la suite

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s