Thomas Lestrange (Lehman & Debove)

Thomas Lestrange
Lehman – Debove © LAtalante – 2007

Piqué sur bd.blogs.sudouest.com, ce synopsis :

« Thomas Lestrange, traité en one shot, s’attarde sur l’avenir sombre d’une humanité réduite à rien par des « chimères » qui ont envahi la terre. Son dernier bastion, une ville gérée par des automates, est défendu par Thomas Lestrange, personnage étrange aux talents particuliers, le seul à supporter ce contact étranger et à pouvoir enrayer l’invasion… De ce récit onirique, légende à valeur de parabole, dont les composantes prennent une valeur symbolique, Sarah Debove a fait un objet surprenant ».

Un univers angoissant où ça et là, omniprésent, des automates aux têtes de moribonds qui aident les hommes à reconstruire leur monde agonisant. Des humains dociles, apeurés… seul Thomas Lestrange ose faire front à la Reine des Chimères et à ses sordides servantes.

Un univers graphiques particulier aux teintes hétéroclites (tantôt froides, tantôt chaudes), le tout fait au pinceau. Une atmosphère angoissante et doucereuse à la fois.

Dans ce monde futuriste, on y palpe la peur des habitants qui peuplent l’ouvrage, ainsi que leurs espoirs en la venue d’un monde meilleur. Quant à la personnalité de l’héroïne, elle est déconcertante : un mélange de rationalité et de candeur. On alterne des périodes de dialogues et des périodes de pensées intimes… et des périodes où l’on regarde les choses de manière extérieure aux personnages et des temps où les événements entrent en résonance avec le personnage. Beaucoup de fluidité dans ces oscillations.

Une réflexion sur le sens de nos valeurs, de nos mythes, de nos doutes… qui aborde les questions de l’amour, de la peur, de la folie. La manière dont les auteurs traitent la folie est assez intéressante d’ailleurs.

Beaucoup d’absurde dans cette œuvre, mais pas dans un sens péjoratif. Il faut accepter de se décaler de nos concepts habituels pour aborder les choses plus posément,… pour accepter le contenu de cet ouvrage tant sur la forme que sur le fond. Science fiction ? Fantastique ? Conte ? Je ne sais pas trop comment classifier cet ouvrage. Il me semble que cet album trouvera écho de manière différente en chacun de nous, un compréhension propre à chacun qui tiendra compte de nos convictions personnelles.

Je suis partagée entre une adhésion totale à l’œuvre et son rejet le plus puérile.

« Un estrange conte de voilà » (le jeu de mot n’est pas de moi).

PictoOKUn univers très spécial qui sert de base à une réflexion sur nos angoisses.

Et merci à Vicklay pour la découverte. Un détour vers l’extérieur pour une interview des auteurs.

.
CITRIQ

Thomas Lestrange

One-Shot

Éditeur : L’Atalante

Collection : Flambant 9

Dessinateur :  Sarah DEBOVE

Scénariste : Serge LEHMAN

Dépôt légal : septembre 2007

ISBN : 9782841723812

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Thomas Lestrange – Lehman – Debove © L’Atalante – 2007

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s