Mauvais chemin (Jason)

Mauvais Chemin
Jason © Atrabile – 2004

Une nuit, un homme vient déterrer le corps d’une femme, la place dans le coffre de sa voiture puis l’emmène dans son laboratoire.

C’est ainsi que cet album débute. Bienvenue dans les mondes animaliers, mystérieux et silencieux de JASON.

Un album que je situe à mi-chemin entre Chhht ! et Le Char de Fer. Quand l’un est une BD totalement muette, l’autre propose une intrigue policière loquace.

Dans Chhht !, JASON avait opté pour une BD totalement muette qui alterne univers réel / monde onirique. Il y faisait évoluer un homme au faciès d’oiseau. Quelques bruits éparpillés dans l’album (des ronflements, un téléphone qui sonne, une note de musique…) mais la compréhension de l’histoire était freinée. Il rencontrait l’amour, quittait la précarité de son logement (un modeste nid) pour s’installer avec une charmante oiselle. Il retrouvait un travail et se préparait à être papa. Une fois la séparation du couple principal consommée, je n’étais pas parvenue à suivre le fil de l’histoire.

Avec Mauvais chemin, on retrouve une construction similaire de récit, agrémenté de dessins minimalistes. L’intervention des deux assistants laborantins en milieu d’album vient réellement aider à la compréhension de ce monde particulier. On cernait mal  les buts de leurs supérieurs hiérarchiques respectifs, ainsi que le rôle des personnages féminins… L’arrivée de dialogues vient donc épauler le lecteur dans son voyage… leur disparition brutale (8 planches de dialogues sur un album d’environ soixante pages) ajouté au fait que le rythme de la seconde partie est assez soutenu, nous remet en difficulté dans la compréhension de l’histoire.

Une ambiance graphique plaisante (bichromie) qui crée une atmosphère mi-sereine, mi-inquiétante (reportez-vous aux visuels en bas de chronique).

Il est difficile de se saisir réellement de ce récit : une identification complexe aux personnages et un monde qui reste trop abstrait. On y traite des thèmes de la mort, de la fuite, du recommencement, de la fatalité et des sentiments.

PictomouiBizarre vous avez dit bizarre ? Les univers de JASON sont pour le moins troublants. Une lecture qui n’est pas forcément accessible au tout venant.

Mauvais Chemin

One Shot

Éditeur : Atrabile

Collection : Flegme

Dessinateur / Scénariste : JASON

Dépôt légal : juin 2004

ISBN : 978-2-940329-13-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mauvais Chemin – Jason © Atrablie – 2004

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s