Par les chemins noirs (David B)

Par les Chemins Noirs
David B © Futuropolis – 2009

« La Première Guerre Mondiale ne n’est pas arrêtée le 11 novembre 1918. Elle s’est éparpillée ».

Après la signature du Traité de Versailles, on commença à entendre ça et là les soldats refusant l’arrêt des combats : « qui a décidé que la Guerre était finie ? La Guerre, c’est nous ! ». Ils la continuèrent donc pour leur propre compte et se sont trouvé un chef en la personne de Gabriele D’Annunzio. Il est proclamé Commandant en 1919 d’une armée indépendante, Fiume devient leur fief.

Nous sommes donc à Fiume, en Italie, quelque part aux alentours de 1920.

Les habitants de Fiume, soldats pour la plupart, s’ennuient. Les élucubrations d’un ivrogne, la colère d’un amant éconduit… tout est prétexte pour provoquer une rixe, réel exutoire à la monotonie… Ces bagarres collectives quotidiennes servent aussi de couverture aux différents clans de la ville qui en profitent pour régler quelques expéditions punitives. L’un de ces clans, les Milanais, viennent de chasser Ferrara afin de récupérer son trafic d’objets volés.

Quelques soldats s’opposent aux Milanais et notamment Natale, Mike et Lauriano.  Une  nuit, ils découvrent une des planques des Milanais et parviennent à prendre le dessus sur ces derniers. En faisant le tour de la planque, Lauriano découvre Mina, une jeune femme que les Milanais séquestraient. Seule femme qui interviendra dans cette univers masculin, Mina va éclairer ce monde de toute sa fragilité et d’une forme de romantisme exacerbé. Lauriano en tombe amoureux.

Dans cette uchronie, David B aborde le thème de la folie des hommes. Cet auteur, né en 1959, s’est fait connaître avec L’Ascension du Haut Mal, œuvre autobiographique dans laquelle l’auteur parle de sa relation avec son frère atteint d’épilepsie. Je vous en parlerais à l’occasion.

Le ton décalé me rappelle Le Roi Cassé de Dumontheuil, peut-être aussi parce que les deux ouvrages abordent des thèmes similaires : la guerre, la folie des hommes, le fantasme de la mort ? Ce premier cycle de Par les Chemins noirs se découpe en 6 prologues. Il nous donne accès à la vision de chaque protagoniste du récit, la ville étant une entité à part entière à laquelle le second prologue se consacre. Globalement, la trame narrative m’a posé quelques soucis. La lecture est parfois saccadée, je n’ai pas compris l’utilité de certains personnages secondaires (notamment celle des deux inspecteurs). La succession de scenarii n’est pas toujours évidente mais le fond du récit est passionnant. Les personnages que tout séparent offrent un univers hétéroclite et cohérent… Le personnage de Lauriano, torturé par son passé, est réellement intriguant mais je ne vous en dit pas plus car il serait dommage de spoiler.

Les ambiances graphiques de David B sont atypiques, teintes de noirceur et de chaleur mêlées.  Le trait est maîtrisé. Les choix de colorisation nous projette dans un monde intemporel, onirique, mais marqué historiquement (État libre de Fiume, Gabriele d’Annunzio, émergence du fascisme…) .

PictoOKL’objet surprend, son récit innove mais n’est pas facile d’approche. On peut se perdre avec certains personnages secondaires et quelques planches plus loin être fasciné par le récit. Humoristique, poétique, critique, ce récit est tout ça à la fois.

Une présentation de l’auteur sur Fluctuat, une biographie conséquente, la fiche éditeur propose une interview de l’auteur ainsi qu’un lien vers une présentation de l’auteur, l’avis de Bodoï.

Extrait :

« – Est-ce que par hasard tu serais un homme heureux ?

– Je n’ai plus mes jambes de vingt ans, alors le bonheur me rattrape souvent » (Par les Chemins noirs).

Par les Chemins Noirs

Intégrale du cycle 1 (Diptyque)

Série en cours

Éditeur : Futuropolis

Dessinateur / Scénariste : David B

Dépôt légal : mai 2009 (tome 1 : avril 2007, tome 2 : décembre 2008)

ISBN : 9782754802871

Bulles bulles bulles…

La preview de BD Gest’, c’ est par ici !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par les Chemins noirs – David B © Futuropolis – 2009

Publicités

15 commentaires sur « Par les chemins noirs (David B) »

  1. Sur le fond je suis très attirée, sur la forme un peu moins. La couverture est très belle je trouve, je note, même si j’ai récemment fait une rafle de BD chez mon grand frère et que j’en ai à lire jusqu’en décembre au moins !

    J'aime

    1. on me conseille aussi depuis un moment L’Ascension du Haut-Mal. Je ne sais pas par quel album il faut commencer pour découvrir les univers si particuliers de David B ^^

      J'aime

    1. j’ai lu plusieurs biographies le concernant, je dois dire qu’il m’intrigue et que j’ai bien envie de mieux connaître son œuvre

      J'aime

  2. Hum, je cherchais autre chose et je tombe sur ça (en passant j’admire ta rigueur pour la présentation de ce blog, il faudrait vraiment que je fasse des efforts chez moi!!) Bref pour en revenir à notre sujet : j’ai acheté cette bd (le tome 1 sûr, le 2 je ne sais plus, je l’avais peut-être emprunté) et c’est vrai qu’il est plutôt dur à appréhender… Moi-même je ne suis pas sûre de ce que j’en pense là tout de suite. PAr contre l’ascension du haut mal, je crois que tu peux y aller les yeux fermés (même si je n’ai lu que le tome 1) et j’ai souvenir d’une bd lue il y a longtemps « le tengu du carré » (http://www.bulledair.com/index.php?rubrique=album&album=tengucar) que j’avais beaucoup aimé…

    J'aime

    1. j’ai lu les 6 tomes de L’Ascension du Haut-Mal il y a peu de temps. J’ai juste beaucoup de mal à mettre en mots mon avis. Globalement, j’ai aimé les premiers tomes mais le dernier album… rhââ… beurk ^^ Bon, il faut que je rédige un billet quoi, ça sera plus explicite ^^

      J'aime

    1. Cool pour le manga
      Et pour la suite de L’Ascension du Haut-mal, l’avis récent de Théoma me fait dire que j’ai du passer à coté de quelque chose quand même ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s