Novembre 2010 : Festival BD de Colomiers

Gros plaisir ce week-end avec ma visite au Festival BD de Colomiers. Pour sa 24ème édition, une présence importante des « petits éditeurs » et d’auteurs de talents. Si vous voulez en prendre la mesure, j’ai inséré le lien vers le programme du Festival sous le visuel de l’affiche ci-dessous :

(EDIT : article Futuropolis sur le Festival).

J’ai passé une journée sur le site et je me suis régalé.

Au niveau des éditeurs, mon choix était fait à l’avance. Je me suis longuement posée avec Vincent Henry, Directeur de La Boîte à bulles, une maison d’édition que j’affectionne particulièrement (les habitués de ce blog ne sont pas sans le savoir). Un échange également sur le stand des Éditions de la Gouttière qui j’espère se fera très vite une place confortable dans l’univers des éditeurs. Enfin, un moment très agréable passé sur le stand des Éditions Mosquito où j’ai eu du mal à freiner mes pulsions d’achat. Entre les Toppi et les Battaglia, le choix a été assez cornélien !

Mosquito :

La Gouttière :

La Boîte à Bulles :

Les Enfants Rouges :

Cette année, une « ouverture de la BD à l’art pariétal traduit la volonté du festival de faire place à la création de Marc Antoine Mathieu et à ses invités. En effet le propos traditionnel sur la bande dessinée se trouve profondément renversé par ce retour aux âges de la préhistoire ». Les auteurs ont réalisé une grotte aux images. Équipé d’une lampe frontale, nous avons donc découvert avec plaisir les travaux qui étaient accessibles dans cet espace. Réalisés par Marc-Antoine Mathieu, Étienne Davodeau, Emmanuel Guibert, David Prudhomme… des croquis et histoires courtes nous ont fait voyager ou sourire dans un contexte original. Je garde en mémoire une courte scénette de quatre ou cinq planche qui parodie Quelques jours avec un menteur ou bien encore cet homme qui raconte une chasse au mammouth : histoire courte et muette où un homme propose un théâtre d’ombres chinoises (il est dans une grotte et à l’aide de la lumière d’une bougie, utilise son corps pour mettre en scène le combat du mammouth…) magique !

Des rencontres fortes avec les auteurs.

Tout d’abord avec Jérôme D’Aviau que j’ai embêté à deux reprises mais qui a eu la courtoisie de ne pas m’en tenir grief. Un long échange sur ses choix professionnels et sur l’investissement que lui a demandé Inès. Contrairement à son collègue (Loïc Dauvillier), je n’avais jamais eu l’occasion d’échanger avec lui sur cet album. Je ne me suis pas contenté de cette expérience, il m’a permis de revenir également sur Nous n’irons plus ensemble au Canal Saint-Martin et sur Ce qu’il en reste. Une rencontre très intéressante et une Mo’ un peu impressionnée par ce Grand Monsieur.

Plusieurs échanges également avec Loïc Dauvillier qui, à mon étonnement, s’est rappelé les échanges que nous avions eu ici à l’occasion des mes articles sur les trois albums cités plus haut et réalisés en collaboration avec Jérôme D’Aviau. Idem, deux (trois ??) gros moments forts d’échanges et un accueil très chaleureux à chaque fois de la part de cet auteur. On a parlé de son parcours, du regard qu’il a sur ses albums, des différents projets professionnels en cours ou qui sont en attente de financements. Bref, le temps s’est envolé en sa présence. Au final, tous deux ont fait un clin d’œil à la blogueuse car c’est de là que tout est partit :

Jérôme D'Aviau (au pinceau)

Ensuite, si vous avez pris connaissance du programme, vous vous doutez bien que j’avais bille en tête de rencontrer Nancy Peña. Échanges sur ses travaux, une auteur qui culpabilise à mes questions : « à quand la suite de Tea Party ? », « et celle de La Guilde de la mer ? ». Même si le premier est un objectif pour 2011, le second n’est pas une priorité pour l’auteure qui cherche encore une orientation satisfaisante à donner à cette aventure. A mon étonnement, elle m’a aussi appris qu’au départ, Le Chat du Kimono est plus issu d’un constat que d’un réel objectif de construire un album. En effet, elle avait réalisé plusieurs petites histoires qui avaient toutes un point commun : un chat noir. L’idée est venue ensuite de les agencer autour de ce fil conducteur… l’album est né. Elle n’est pas satisfaite de cet album mais globalement, voici une artiste très critique sur ses œuvres. Nous avons aussi parlé rapidement du Cabinet Chinois et de Mamohtobo (dont je ne vous ais pas parlé ici, seul album de l’auteure que je n’ai vraiment pas aimé). Un regard intéressant, un moment d’échange trop court mais je ne pouvais décemment pas la prendre en otage, il y avait du monde.

Nancy Peña (plume et encre de Chine)

Enfin, un long moment passé avec « Monsieur KOKOR » et Monsieur Lutin qui est maintenant l’heureux lecteur de Petite souris, grosse bêtise. On est aussi revenu sur ses travaux : Kady, Balade Balade. Je l’ai un peu tanné sur Les voyages du Docteur Gulliver :

« -A quand la suite ? lui ais-je demandé

-Une suite ? Non non, c’est pas prévu ça. Vous croyez qu’il y a besoin d’une suite ? » ^^

Kokor est un auteur accessible et passionnant. Résumer mon échange avec lui est difficile tant il a été riche. Je garde donc mes petits secrets. Grand Lutin n’est pas parvenu à rester avec moi le temps de cette dédicace (absorbé par les activités proposées pour les enfants, il venait butiner de temps en temps). Il a commandé un dragon et m’a laissé en tête à tête avec l’artiste quelque peu en difficulté quant à la commande : « Ah ! Je ne sais pas dessiner les dragons moi !! ». Quant à Petit Lutin, il a fait ses yeux de tueur à Alain Kokor qui s’en est amusé puis est allé tenir compagnie à l’éditrice. Après plus d’une demi-heure d’échange, autant dire que j’avais la tête ailleurs… je suis partie ravie rejoindre ma petite tribu, oubliant Petit Lutin sur le stand de l’éditeur !! Heureusement que mon Golgoth veillait, mais j’étais tout de même assez confuse quand je suis revenue m’excuser ! Fichue mémoire de poisson rouge… Grrrrrr !

Kokor (feutre et aquarelle à l'éponge)

Seule déception : celle de ne pas pouvoir rencontrer Chloé Cruchaudet (trop de monde). Je n’ai même pas cherché à rencontrer Pascal Rabaté et Marc-Antoine Mathieu vu la foule autour d’eux. Ce sera pour une autre fois !^^ Benjamin était présent et disponible, je suis bien trop mitigée quant à ses travaux pour m’être permise une rencontre.

La fructueuse récolte, des lectures et des avis à venir :

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

37 réflexions sur « Novembre 2010 : Festival BD de Colomiers »

    1. Bon festival oui ^^ quant au petit bonhomme, il n’est pas peu fier d’avoir son dessin même si Kokor a oublié de lui mettre des ailes et que ce détail est… de taille !! ^^ Bref, ça crée une polémique à la maison ^^

      J'aime

    1. Colomiers ^^ (il ne se mange pas celui-là ^^). C’est à deux pas de Toulouse
      Je suis très contente de mes petites emplettes et de ces belles rencontres (surtout de ces belles rencontres d’ailleurs)

      J'aime

    1. Pour moi, ça l’était en tout cas ! Pour le papa des bambins, je pense qu’il s’attendait à pouvoir un peu plus fureter et se faire plaisir mais je suis partie dans les allées plus vite que lui. Dommage, c’est lui qui avait la poussette en arrivant sur le festival. L’année prochaine, je pense qu’il anticipera les choses différemment 😀

      J'aime

  1. Ah, je t’admire ! Je suis incapable de papoter des heures durant avec des auteurs… Trop intimidé et trop l’impression de dire des c…. bêtises. Je te reconnais bien là 🙂
    Sinon, je partage ton enthousiasme pour Kokor. C’est un Monsieur vraiment très sympathique, j’ai eu l’occasion de « l’interviewer » dans le cadre de mon travail (pour le premier volume des Voyages de Gulliver) ça reste un grand souvenir… et il fait de sacrée dédicace double page !

    J'aime

    1. Ça !! Des âneries j’en ai certainement dis !! C’est même sûr 🙂 Après, les échanges étaient vraiment intéressants. C’est pas tous les jours que j’ai l’occasion de les rencontrer alors, j’en ai profité.
      Pour Alain Kokor, j’ai regardé les trois vidéos que tu as mises en ligne et j’avais inséré le lien dans mon article quand j’ai parlé des trois tomes de la série. Comme ça je l’ai sous la main 😉

      J'aime

  2. Eh ben quel festival, tu as vraiment l’air d’avoir passé une journée formidable !! hum je t’envie … 😉 !

    J'aime

    1. très bonne journée en effet ! J’ai eu beaucoup de plaisir avec ces rencontres. Si tu as l’occasion de faire un festival de ce genre, n’hésites pas !

      J'aime

  3. ah mon dieu (bis) !!! je veux le pack Toppi !!!!!! Avec les marques pages et tout et tout !! Putain, 1 mois d’avance, c’est trop injuste….!
    En effet, t’as fait cramer la carte bleue… Même avec la remise du boulot, je ne me lache pas autant… ^^

    J'aime

    1. gniarf gniarf gniarf (bis) ^^
      Oui, la CB a eu un peu mal… mais bon, d’un autre coté c’est pas festoche tous les jours et ces derniers temps, j’ai fait vache maigre sur l’achat de BD

      J'aime

  4. Cherche pas d’excuses, tu es toute pardonnée d’avance 😀
    Au fait, je t’ai dit que j’avais fait Angoulême… ? En interne avec le boulot, on mangeait avec des auteurs tout ça, ils nous montraient leurs planches, j’avais Craig Thompson à ma table, etc…
    le truc un peu simple tu vois…
    gniark gniark ! Petite vengeance personnelle pour le Toppi ^^ 😉

    J'aime

    1. Gnia gnia gnia ! ^^ Veinarde. Tu as su quoi lui raconter ?? Moi ce n’est pas avec mon niveau d’anglais que j’aurais pu me lancer dans un échange !

      J'aime

    1. Belle moisson oui 😀 Pleins de souvenirs et des billets oui, à moins qu’après lecture, un de ces albums ne me donne vraiment pas envie d’en parler

      J'aime

    1. J’avais déjà beaucoup aimé Les Chemins de traverse (je ne sais pas si tu l’as lu), je reluque Faire le mur… je suis assez confiante sur Hosni… si en plus tu confirmes la qualité, c’est tout bon ! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.