Apprenti (Loth)

Apprenti
Loth © La Boîte à bulles – 2011

Bruno Loth revient sur la jeunesse de son père, Jacques Loth, au moment où ce dernier entre dans la vie active en signant son contrat d’apprentissage au Chantier naval de Bordeaux. Nous sommes en 1936.

Cette découverte d’auteur a été permise suite à un échange avec Vincent Henri lors de mon passage au Festival BD de Colomiers.

En 2006, Bruno Loth monte sa propre maison d’édition (Libre d’images) pour publier le premier tome d’Ermo. Cette série en cours (elle compte actuellement 4 tomes) parle de l’expérience de son beau-père, enfant soldat pendant la guerre d’Espagne. Avec Apprenti, on retrouve la même veine graphique où dominent des gris/blancs sur lesquels Bruno Loth appose une colorisation originale. Avec parcimonie, l’auteur injecte de douces touches de bleus, de marrons et d’ocres qui mettent en relief des éléments du décors (cheveux, besaces, foulards…), donnant à l’ensemble un côté très attractif et vivant.

La trame narrative est plus classique que le graphisme. Nous explorons chronologiquement les souvenirs de son père à partir du premier jour de son apprentissage aux chantiers. J’y ai découvert un univers masculin que je connaissais peu mais l’ambiance de travail des chantiers n’a pas été sans me rappeler les anecdotes de mon propre grand-père lorsqu’il travaillait à l’usine : l’esprit de  camaraderie, le respect pour l’ouvrier qui connaît son travail, un monde d’hommes où il ne faut pas faillir.

A travers ce récit biographique, Bruno Loth nous offre un regard sur la condition d’ouvrier dans une France de l’entre-deux guerres qui retrouve espoir et prospérité. S’il parvient à retranscrire la pénibilité du travail, il nous fait aussi ressentir l’allégresse de ces ouvriers dont le travail est valorisé par les avancées sociales de 1936. On assiste à la liesse populaire suite à l’annonce du vote des congés payés (bientôt la semaine de 40 heures) et au rôle grandissant des syndicats. On ressent la joie des bonheurs simples, comme le pique-nique dominical au bord de l’eau, l’insouciance des moments passés entre copains, la confiance dans les études et les diplômes qui assurent un avenir, les fins de journées conviviales autour d’un petit verre… l’alcool n’est pas encore un « problème de santé publique » (bien qu’il soit une béquille pour certains, les aidant à supporter ces conditions de travail difficiles).

Des références régulières à des œuvres d’artistes de l’époque contribuent à recréer l’atmosphère de cette période : des poèmes de Paul Eluard, des airs de Charles Trênet… Enfin, on ressent le regard respectueux de Bruno Loth à l’égard de son père. En bonus, il nous propose esquisses, photos et documents de famille dans une partie intitulée « Carnet d’Apprenti », ce qui conclut en beauté ce voyage dans le temps et nous laisse un petit gout amer en bouche : l’impression que les choses étaient plus simples avant, que l’espoir était permis et que l’on savait apprécier la saveur de chaque moment.

Cette lecture est ma première participation au Challenge Histoire de Jelydragon

PictoOKAu final, je n’ai jamais eu l’occasion de lire un album qui aborde cette période de l’histoire française. Une lecture intéressante, agréable et originale.

Un entretien avec Bruno Loth sur littexpress.

Apprenti

« Mémoires d’avant-guerre »

One Shot

Éditeur : La Boîte à bulles

Collection : Hors Champ

Dessinateur / Scénariste : Bruno LOTH

Dépôt légal : janvier 2011

ISBN : 978-2-84953-110-5

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Apprenti – Loth © La Boîte à bulles – 2011

Publicités

7 commentaires sur « Apprenti (Loth) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s