Une par Une (Johanna)

Une par une
Johanna © La Boîte à Bulles – 2010

« Une jeune femme part en voyage dans l’espoir d’oublier celui qu’elle aime et qui l’a quittée. Une autre se demande en quels apprêts elle attendra son amoureux, le soir venu. Une troisième tente de convaincre une de ses semblables des charmes de l’amour saphique, une quatrième promet à son amant qui la délaisse que désormais elle saura… s’aimer ! » (synopsis extrait d’un échange sur le forum de BDGest’).

Sentiments, relation, adultère, sexe, attirance, fantasmes, homosexualité…

12 petites histoires qui passent, qui dérangent parfois, qui marquent ou nous laissent indifférents. C’est étrange, indiscret, juste… et amusant de voir comment on réagit à chacune d’entre elle. Petite exploration des jeux de l’Amour et du Hasard.

Nous sommes accueillis dans ce recueil par une histoire que je mets volontairement à part, à tort ou à raison d’ailleurs. Pourquoi ? Peut-être parce que c’est la première. Peut-être parce qu’elle n’était pas présente en 2005 dans la première édition de cet album (signé sous le pseudo de Nina, l’album était alors paru au Éditions de l’An 2). Peut-être parce que c’est la seule qui est en couleurs… ou tout simplement parce que l’héroïne s’appelle Nina. En tout cas, elle donne le ton et introduit à merveille cet album qui aborde un thème qui nous taraude tous, qu’on le veuille ou non. Chaque saynète fait  évoluer un personnage différent (entre)aperçu dans la nouvelle précédente alors qu’il était simple badaud, voisin de compartiment, amante éconduite… On saute du coq à l’âne, d’un sentiment à l’autre.

Il n’y a pas de pudeur dans le dessin, il est un peu figé sur certains passages mais les ambiances graphiques sont agréables.

PictomouiUne belle occasion qui m’a été offerte de découvrir un auteur. Les personnages sont accessibles, on comprend leurs désarrois, leurs envies… mais  j’y suis resté très extérieure, sans empathie… J’ai aimé mais « sans plus ». Un moment de lecture agréable, trop court, parfois trop lisse. Les personnages n’ont pas le temps de s’installer que nous passons déjà à autre chose, comme des voleurs… Ces courts chapitres happent des bribes de vies et/ou de pensées… Visiblement, je passe à côté de cette lecture à en croire les avis déjà en ligne.

Pourtant, ce « trait » d’auteur me plait. J’aimerais la lire sur un autre ouvrage, mais lequel ? Un conseil ?

Biographie de Johanna sur Bedetheque.com et interview de l’auteure sur BDtheque. La chronique de Sceneario.com et de CoinBD.

Je remercie La Boîte à Bulles pour cette découverte.

Extrait :

« J’ai longtemps pensé qu’avec le sexe, je trouverais l’amour. Mais l’amour peut très bien se passer de sexe. J’ai pensé… qu’en te quittant avant de faire ce long voyage, te laissant à ton gout pour le libertinage, je rendrais les choses plus claires, moins douloureuses. Mais t’as été le passager clandestin de ma valise. Et au bout du monde, j’ai retrouvé ton visage » (Une par une).

Une par une

One Shot

Éditeur : La Boîte à bulles

Collection : Hors-Champs

Dessinateur / Scénariste : JOHANNA

Dépôt légal : décembre 2010

ISBN : 978-2-84953-111-2

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une par une – Johanna © La Boîte à bulles – 2010

Publicités

9 commentaires sur « Une par Une (Johanna) »

    1. Je n’ai pas du tout fait le parallèle avec Nananan par contre, Une demi-douzaine d’elles cela fait un moment que j’ai envie de les lire, la référence me manque pour l’instant

      J'aime

  1. Johanna Schipper, tu peux peut-être tenter ses ouvrages parus chez Futuro,  » Nos âmes sauvages  » ou plus récemment  » Le Printemps refleurira « .
    J’ai déjà croisé l’auteur plusieurs fois à Bordeaux, mais je n’ai jamais lu de ces albums par contre.

    J'aime

    1. J’irais voir ça de plus près. Je refuse complètement de me faire une idée arrêtée sur un auteur sur seulement un album. Je trouve ça un peu rude. Bon, cet album ne m’a pas convaincu sur le côté narratif… à suivre donc

      J'aime

    1. tu sais, il n’y a pas beaucoup de Maisons d’édition que j’apprécie à ce point. Je trouve que La Boîte à bulles propose réellement des publications qui sortent des sentiers battus de ce qu’on peut lire habituellement. Ça me plait aussi de leur donner une visibilité sur ce blog, plutôt que de les perdre dans un flot de publications hétérogène.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s