Dans la secte (Henri & Alloing)

Dans la secte
Henri – Alloing © La Boîte à bulles – 2005

Marion travaille dans la publicité en qualité de Directeur artistique. Suite à une rupture affective, elle est déstabilisée et se réfugie dans les soirées festives organisées par un groupe d’amis. Usage de stupéfiants, alcool et nuits blanches la déconnectent un peu et ne lui permettent plus d’être complètement opérationnelle (et pertinente) sur son poste de travail. Elle doute et commence à perdre sa confiance en elle. Par hasard, Marion croise son ex : Raphaël. Il lui vante les bienfaits d’une communauté à laquelle il participe… elle y prête une oreille attentive et accepte de se rendre à une réunion organisée par ce mouvement sectaire. Marion y trouve rapidement sa place sans se rendre compte dans quoi elle a mis les pieds. On la valorise, on lui témoigne de l’attention… tant de gestes qui tombent à un moment où la jeune femme est en manque de repères.

Voici un récit biographique à l’occasion duquel « Marion » témoigne de son passage au sein d’un mouvement sectaire. De la période qui a précédé cette expérience à sa prise de conscience, en passant par le quotidien au sein de la secte, cette jeune femme revient sur ces moments en évitant peut-être de se faire trop souffrir (j’y reviendrais plus loin dans mon article). Elle relate les grandes lignes, de ses illusions à ses désillusions, de la présence de sa famille et de quelques rares amis qui ont eu l’intelligence de ne pas la juger et de laisser leur porte ouverte dans l’espoir qu’elle finirait forcément par se rendre compte de la situation dans laquelle elle s’est mise.

Le dessin est rond, voire enfantin et dédramatise pour beaucoup l’impact de la situation décrite. Tout en bichromie, l’utilisation de bleus a des vertus on ne peut plus apaisantes. Le récit effectue des « vas et viens » entre passé et présent nous permettant à la fois de découvrir les faits de manière chronologique tout en disposant du regard critique de la principale intéressée.

Cet album est nécessaire parce qu’il aborde un thème grave. Absence totale de pathos et de discours moralisateurs, ce qui est très appréciable. J’en ai entendu parler à plusieurs reprises, des avis généralement positifs, pourtant… une fois encore, sur un ouvrage de Pierre Henri, je trouve que le récit manque de profondeur et d’impact. Manipulation, endoctrinement, isolement, maltraitance psychologique… toutes les « ficelles » utilisées par les sectes visant à déstabiliser un individu sont présentes sans être réellement approfondies. Sept ans après les faits, Marion dit être encore fragilisée par cette expérience qui l’a marquée au fer rouge mais le récit, trop aseptisé, protège son « témoin ». Je me suis d’ailleurs posé la question si ce n’était pas ce témoin qui s’était elle-même protégée, ne rentrant pas dans les détails. Elle relate tout de même plus de 6 mois en secte et nous n’avons accès qu’à quelques rares épisodes de grattage de parquets et d’interdiction d’avoir un contact physique avec d’autres membres de la secte. La violence est minimisée, sans réelle portée sur moi. Ma précédente lecture sur ce thème était un manga : Charisma. A l’inverse de Dans la secte, cet album m’avait réellement mis mal à l’aise en poussant la violence à son paroxysme. N’y a-t-il pas de juste mesure lorsqu’il s’agit d’aborder un tel thème ?

Roaarrr ChallengeL’album est Lauréat 2005 du Prix Région Centre (Festival BD Boum).

pictobofJe sors déçue de la lecture de cet album que j’imaginais plus prenant, plus dérangeant. Au final, rien ne s’est réellement passé chez moi, j’ai constaté mais je n’en ai pas pour autant été émue ni bouleversée. Je n’ai rien appris. Je suis un peu amère à l’égard de certains avis enjoués que j’avais lus précédemment.

L’avis de Joëlle et de Cathe.

Dans la secte

One Shot

Éditeur : La Boîte à bulles

Collection : Contre-Cœur

Dessinateur : Louis ALLOING

Scénariste : Pierre HENRI

Dépôt légal : août 2005

ISBN : 9782849530092

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans la secte – Henri – Alloing © La Boîte à bulles – 2005

Publicités

15 commentaires sur « Dans la secte (Henri & Alloing) »

    1. J’ai l’impression de passer à côté de pas mal de mes lectures en ce moment. Une période particulière, je ne sais pas. Ça me fait penser au billet que tu avais publié suite à la lecture d’un d’Ormesson je crois, où tu disais ne pas t’y retrouver en terme de plaisir de lecture. Je crois que c’est à mon tour ^^ Du coup, la rédaction de mes billets en souffre, je me pose la question de la viabilité de ce blog au passage

      J'aime

    1. les dessins ne conviennent pas ? Oui, je suis assez d’accord.
      Pour le traitement du thème, mon avis est critiquable. Ce choix a l’avantage de permettre au lecteur d’entrer dans le récit sans se sentir agressé. Bon, pour moi, je me suis sentie sur-protégée, je ne vois pas l’intérêt de prendre soin du lecteur à ce point alors qu’on sait qu’on aborde un thème aussi grave.

      J'aime

    1. euh… des jours oui et des jours non ! ^^ c’est vrai que j’y pense de plus en plus souvent. J’ai un énorme plaisir à lire mais je suis dans une période (qui commence à durer je trouve) où j’ai beaucoup de mal à passer à l’écriture.
      Par contre, j’imagine mal me priver de ce support d’échanges… un peu le serpent qui se mord la queue ^^

      J'aime

  1. Faut faire une pause dans ce cas là. J’ai eu le coup il y a quelques mois, je n’avais pu envie de chroniquer, ça devenait une corvée. Et puis c’est revenu 🙂
    Perso, je serais malheureuse de ne plus lire tes avis en BD…

    J'aime

    1. Ça c’est gentil de ta part ^^
      Une pause oui, j’y ais pensé mais il y a kbd. Et puis le Challenge, je trouve cela dommage de dire « allez ! lisons ensemble » pour dire au bout d’un trimestre « lisez bien, je regarderais tout cela en rentrant »
      En fait le partage me plait et m’a toujours plu. Quand j’ai ouvert le blog, je pensais en connaitre un rayon sur la BD et puis, au final, je ne compte même plus des découvertes (bédés mais surtout humaines) que ça m’a permis. Et si je me mets en pause, ça tue l’échange et les possibilités de nouvelles découvertes ^^
      En fait je ne sais pas. Peut être que la bonne résolution 2011 pour ce blog devrait être : « je n’ouvre pas un album tant que je n’ai pas écrit mon avis sur celui que je viens de finir ». Là je dévore en lectures, je sais ce que je veux en dire mais « Boudiou !! », que c’est dur à écrire. Bref, je réfléchis mais j’ai l’impression de raconter toujours la même chose en ce moment, ça lasse ^^

      J'aime

      1. Je pourrais en dire autant ! POur moi non plus, l’écriture n’est plus aussi facile qu’au début. Surement parce qu’on cherche à ce que les billets soient bons et plus simplement un simple avis dans l’instant présent.
        Perso, les découvertes, les échanges et le travail d’analyse et d’écriture m’ont aussi beaucoup enrichi au niveau du travail en librairie. Je ne pourrais plus m’en passer aujourd’hui.
        Alors des fois oui, j’en ai marre de passer ma vie devant l’ordi, de devoir rendre copie pour chaque lecture, je traine, je prends du retard… mais je n’arrive pas à m’arrêter. Je ralentis parfois.
        Ptet que la solution serait de ne proposer qu’une sélection de nos lectures et non pas toutes ? Pr le moment, je ne m’y résoud pas…

        J'aime

        1. Moi non plus je ne parviens pas à m’y résoudre. En un an, j’ai du abandonner la rédaction de trois ou quatre avis, pas plus. Je n’avais rien à en dire, soit suite à une déception, soit parce que je ne vois plus l’intéret de présenter une série tome par tome (et devoir refaire un synopsis à chaque fois… pffff ^^). Par exemple, j’ai laissé tomber le clavier pour les tomes 4 et 5 de La Brigade chimérique. Mais faire une sélection de nos lectures, je ne parviens pas à accepter cette idée et des raisons du « pourquoi parler de tel album plutot qu’un autre ». Non ^^ Il y a plus d’un an, j’avais trouvé une réponse qui me satisfait encore : publier tous les deux jours car 1/ cela évite que les titres soient immédiatement perdus dans le flots de publications et 2/ cela m’évite d’avoir à passer mon temps devant l’ordi.
          Après, j’imagine difficilement me priver de ces riches échanges c’est pour cela que la pause, je ne la conçois pas comme possible
          Mais l’idée de base de ce blog est tout de même bien loin. Vu que j’ai quitté ma région, l’idée du blog était initialement de permettre à mon meilleur ami d’avoir un regard sur les petites perles de ma biblio (vu qu’il ne pouvait plus venir piocher dedans et qu’il n’est pas suffisamment à l’aise pour se lancer les yeux fermés dans des séries parfois longues)… les avis que je publiais alors étaient donc très axés sur mon ressenti, sans décortiquer quoi que ce soit outre mesure. Depuis, constater que des visiteurs « inconnus » prennent l’habitude de venir, qu’on est lu par d’autres lecteurs qui ont chacun des attentes différentes.. bref… c’est vrai qu’on ne veut pas décevoir du coup. Je trouve cela important de proposer, autant que possible, des avis complets. C’est pas toujours évident pour moi !^^ Il y a beaucoup de choses qui se sont ajoutées au « j’ai aimé » ou « je n’ai pas aimé » initial
          Bouh, je papote. Mais je ne sais pas pourquoi je t’explique cela, tu dis la même chose que moi ^^ C’est rassurant au final de savoir que je ne suis pas la seule à peiner parfois 😉
          PS : je réponds à ton mail dans la journée

          J'aime

    1. je note, j’irais le feuilleter en librairie. J’ai fait une petite recherches et effectivement il y a 3 tomes (série finie), ce qui est très raisonnable.
      Je connais très mal Makyo mais j’avais vraiment aimé Exauce-nous, l’idée de le découvrir un peu plus me plait en tout cas ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s