Comédie sentimentale pornographique (Beaulieu)

Comédie Sentimentale pornographique
Beaulieu © Guy Delcourt Productions – 2011

« Entre Corrine et Louis, tout débute de façon conventionnelle. Pourtant, très vite, Corrine prône l’amour libre et Louis plonge en pleine crise existentielle. En parallèle, Martin G. soigne ses chagrins d’amour en se lançant dans l’écriture pornographique. Pour Corrine, Louis, Martin et les autres, la vie est un jeu. Mais derrière cette impression de légèreté, chacun est en quête de sens » (synopsis extrait du site de l’auteur).

Corrine, Louis, Annie, Sibone, Martin… ils se connaissent plus ou moins bien, ils se sont croisés ou fréquentés plus longuement, ils nous touchent rapidement (trop rapidement peut-être) puisque la lecture de cet album devient rapidement une évidence au lecteur. Jimmy Beaulieu y traite, avec beaucoup de délicatesse, des doutes, des ambitions et des sentiments.

Le trait de Beaulieu est agréable, pudique et osé à la fois. Le traitement des couleurs est fait à l’aquarelle, il offre beaucoup de fraicheur à l’album et, en fonction des passages, un brin de canaillerie. Les quelques scènes érotiques disposent d’un panel de teintes acidulées allant du rose bonbon à la violine, en passant par des ocres rougeoyants… Une fraicheur chaleureuse nous accompagne pendant la lecture. Et si le thème de l’album peut paraitre osé voire vulgaire, rassurez vous, la lecture ne l’est pas. Le scénario aborde avec beaucoup de réalisme et sans aucun tabou, la question des sentiments et du sexe. Homosexualité et hétérosexualité sont des sujets centraux de traités sans aucun voyeurisme. Les corps dégagent beaucoup de sensualité, les voir dénudés ne nous fait pas rougir.

Spontanéité dans les relations affectives et amicales, sexualités abouties et assumées, cet ouvrage fait un bien fou au cœur et à l’âme. Ne comptez pas sur lui pour compléter la liste salement remplie des albums pornographiques gores. D’ailleurs, de pornographie, il n’en est pas question ici, excepté dans le titre. Il est plutôt question d’érotisme comme le souligne si bien David dans son avis sur l’album.

Les avis de David puis de Théoma sont à l’origine de cette lecture. Elle s’intègre dans le Challenge PAL Sèches

PALsèches

Une lecture que je partage avec Mango et les participants aux

Mango

PictoOKUne lecture plus que recommandée à tout amoureux de la bande dessinée. Une très belle entrée en la matière pour la découverte de cet auteur que vous connaissez tous puisqu’il a réalisé l’adaptation des dialogues pour la série de Tripp & Loisel : Le Magasin Général. Bonne lecture à vous les amis !

Les avis de David et Théoma.

Comédie Sentimentale Pornographique

One Shot

Éditeur : Delcourt

Collection : Shampooing

Dessinateur / Scénariste : Jimmy BEAULIEU

Dépôt légal : janvier 2011

ISBN : 978-2-7560-2461-5

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comédie sentimentale pornographique – Beaulieu © Guy Delcourt Productions – 2011

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

36 réflexions sur « Comédie sentimentale pornographique (Beaulieu) »

  1. J’aime beaucoup le trait de cet auteur. J’ai longtemps hésité au moment de la sortie de l’labum, il serait peut-être temps que je franchisse le pas car je commence à être convaincu par tous ces avis positifs.

    J'aime

    1. Oui, je me mords encore les doigts de ne pas avoir sélectionné l’album lors de la précédente édition de Masse Critique (même si peu de chances d’être retenue). Un très bon moment de lecture. Si tu as l’occasion, n’hésites pas !

      J'aime

  2. Je suis convaincue que cette BD doit être très bien et j’ai très envie de la lire mais je me demande encore une fois si je la trouverai facilement à la bibliothèque: ou elle ne sera pas encore achetée ou elle sera déjà prise, bon je peux toujours la faire retenir!

    J'aime

  3. C’est vrai que c’est un bel album ! Très fin, très agréable de bout en bout. Je ne suis pas très fan de la vague « porno » qui revient actuellement et celui-ci, malgré son titre, ne s’inscrit pas du tout dans cet esprit.
    Il m’a beaucoup fait penser à la série des « Paul… » de Rabagliatti. La BD québecoise a vraiment des perles !

    J'aime

    1. je n’ai pas encore franchit le pas pour les « Paul » mais j’en ai lu de bonnes critiques. Je ne me serais pas arrêtée sur cet album si je n’avais pas lu vos avis à toi et Théoma. Merci du conseil en tout cas.

      J'aime

  4. J’avais déjà noté ce titre, je suis contente de lire ton avis dessus ! Je suis sûre qu’il me plairait celui ci, reste à savoir si je vais arriver à mettre la main dessus ! 😉

    J'aime

    1. C’est plus tonique, moins « délavé » que Posy Simmonds. Je n’ai lu que Tamara Drewe pour le moment mais je n’avais pas aimé… mais je trouve tout de même cet album là plus vivifiant au niveau des couleurs

      J'aime

    1. Oui, comme je te disais en commentaire, j’ai vu ton billet dans la nuit. J’y répondrais mardi (difficile avant, j’explique tout ça dans un billet à peine travaillé que j’ai mis en ligne tout à l’heure). Bref, je m’en occupe tantôt et vu que tu n’as pas tagué Lunch… je me disais que ce serait dommage qu’il passe entre les mailles du filet 😆 (Lunch, si tu passes ici, interdit de prendre de l’avance ^^)

      J'aime

  5. Je l’avais noté chez Théoma et heureusement qu’il y a les blogs car sinon, avec un titre pareil, je n’y aurais pas regardé à deux fois et aurais passé mon chemin !!! D’ailleurs, vu que la biblio ne l’a toujours pas acheté, je pense qu’ils ont peut-être eu la même réaction initiale que moi 😉 mdr !!!!

    J'aime

    1. Tout comme toi, je m’en serais arrêtée au titre si je n’avais pas lu les avis de deux blogueurs à qui je fais confiance les yeux fermés 🙂

      J'aime

  6. Et bien, je ne sais pas pourquoi mais la BD québécoise ne m’attire pas… comme la littérature d’ailleurs… Je crois que je traine un vieil a-priori merdique !

    J'aime

        1. 😆
          Si je pousse le vice encore un peu, je parlerais bien de Loisel qui est installé au Québec maintenant, qui a produit avec un certain Tripp (qui n’est pas français) et un certain Jimmy Beaulieu (tiens tiens…) ^^

          J'aime

    1. Voui je sais… Mais je ne sais pas pourquoi je bloque… Va falloir que je me force d’une manière ou d’une autre pour découvrir cette perle dont tt le monde parle !

      J'aime

    1. j’attendrais que lé série soit terminée pour me faire une idée d’ensemble 😆
      Hum… je plaisante mais… les titres des albums me font penser aux Martine « Martine à la campagne »… c’est un remake ?? 8)

      J'aime

Répondre à lunch Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.