Tout Seul (Chabouté)

Tout Seul
Chabouté © Vents d’Ouest – 2008

« 50 ans qu’il vit ici, sur ce caillou, dans son vaisseau de granit. Bateau immobile qui ne l’emmène nulle part et qui ne rejoindra jamais aucun port… Et pourquoi quitter ce lieu alors que le monde au-delà de cette satanée ligne d’horizon fait si peur ? Où s’évader lorsqu’on n’a nulle part où aller ? Comment combattre la solitude et empêcher que ce silence perpétuel ne devienne assourdissant ?… Des années passées sur son rocher, avec l’imagination comme seule compagne… » (synopsis Éditeur).

L’accueil est somptueux : presque trente planches muettes nous accueillent dans cet album. Déjà, on est à mille lieues du contexte qu’on avait pu imaginer en observant la couverture de l’album qui nous présente une table, une chaise, une fenêtre qui projette sur le sol l’ombre des barreaux d’une cellule. Je m’attendais à une ambiance quasi-carcérale et c’est la mer, les mouettes et le bruit des vagues qui me happe. Puis, on fait la connaissance de deux hommes chargés de ravitailler le phare chaque semaine, une responsabilité que le Capitaine assume depuis des décennies alors que le matelot pose les questions que nous aimerions poser. Trop peu de questions pourtant… ce qui alimente le suspens de cette histoire et entretient le mystère au sujet de « Tout Seul« , l’habitant du phare.

Rares sont les albums avec aussi peu de personnages intervenants et autant de richesse. Dans cet ouvrage, Christophe Chabouté crée une ambiance atypique, mélange d’un pessimisme ravageur (solitude, rituels…) et d’un ailleurs salutaire (importance de l’imaginaire, représentations…). Je trouve ce cocktail de thématiques détonnant. Un album rythmé par les ravitaillements. On scrute l’horizon à la recherche de la silhouette d’un bateau de pécheur… signe que l’on va en apprendre un peu plus sur cet homme solitaire. Bien qu’il « existe » rapidement dans l’album, il faudra attendre plus de 100 pages pour voir sa silhouette… puis son visage.

Un univers de contrastes superbement illustré par l’auteur et que nous retrouvons également sur la partie graphique. Chabouté joue du silence si particulier de cet environnement où seul le roulement des vagues rompt la monotonie. Des taches d’encre agrémentent le dessin et donnent un effet vieillot, comme si la crasse faisait partie des visuels intérieurs. Une sorte d’artifice visuel au service du réalisme. Je ne les avais jamais remarquées dans les autres albums de Chabouté alors qu’elles y sont bien présentes. Ici, elles m’ont souvent semblé superflues.

La preview sur BDGest

http://www.bdgest.com/preview-426-BD-tout-seul-recit-complet.html

Une lecture que je partage avec Mango et les participants aux

Mango

PictoOKPictoOKUn album magnifique tant sur le rythme de narration que sur l’intrigue. Une plongée dans un univers mi-inquiétant mi-rassurant. Les personnages sont charismatiques et le fait de savoir assez peu de choses sur eux renforce l’aura qui se dégage d’eux. Ils sont touchant et crédibles.

Un dénouement atypique comparé aux autres œuvres de Chabouté qui propose ici une fin ouverte. D’ailleurs, il y a tellement de portes ouvertes dans cet album qu’on s’y ballade très facilement, on se surprend à  imaginer un passé, un présent, un futur à « Tout Seul » J’attendais cette fin-là, je la désirais même et le fait que Chabouté nous l’offre est assez perturbant ! Le dernier chapitre de l’album a-t-il été réalisé. Belle réflexion sur l’homme, la vie, la peur de l‘Autre.

Un album (enfin) découvert dans le cadre d’une lecture commune. Je vous invite à découvrir les avis de L’Ogresse, Sara, Véro et Gridou.

Tout Seul

One Shot

Éditeur : Vents d’Ouest

Collection : Intégra

Dessinateur / Scénariste : Christophe CHABOUTE

Dépôt légal : septembre 2008

ISBN : 9782749304298

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout seul – Chabouté © Vents d’Ouest – 2008

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

55 réflexions sur « Tout Seul (Chabouté) »

    1. J’ai été soufflée par ce récit et assez surprise par le dénouement. Je crois que je m’attends à ce que « les histoires de Chabouté finissent mal… en général » ^^ et là. Je me suis posée la question de savoir si l’auteur avait imaginé deux fins possibles à ce récit. Opte-t-on pour celle qui nous plait le plus (le dernier chapitre semble ajouté) ?

      J'aime

    1. Mais je n’ai pas été seule à imaginer cette lecture commune. Il y a quelques mois, L’Ogresse présentait ses lectures communes à venir et proposait qu’on fasse une descente du côté de sa PAL pour envisager un autre partage de lecture.
      Une autre lecture commune ?? Mais pourquoi pas !! 😆 Nous pourrions comparer nos envies de lecture et voir sur quel petit bijou nous pourrions nous pencher ! Qu’en dis-tu ?

      J'aime

    1. Pour le moment, il n’y a qu’un album de Chabouté qui m’a « déçue ». Il s’agit de « Henri Désiré Landru ». J’ai encore beaucoup à lire dans la bibliographie de cet auteur, mais j’ai cru comprendre que cet album faisait vraiment l’unanimité

      J'aime

  1. Je l’ai eu entre les mains et j’ai choisi au hasard « Pleine lune  » du même .Je reviendrai à celui-ci aussi. Vous êtes tous enthousiastes jusqu’ici!

    J'aime

    1. Je crois que je préfère ne pas avoir découvert Chabouté avec cet album ^^ Cela m’a laissé l’occasion d’explorer ses univers avec plaisir mais sans avoir des attentes démesurées à l’égard de ses œuvres.

      J'aime

    1. En tout cas, j’étais un peu en froid avec l’auteur après la lecture de Landru. Tout seul est donc arrivé à point nommé. Vraiment un très bon album que voilà ! A lire absolument

      J'aime

  2. Merci pour cette lecture commune qui m’a permis de découvrir cet excellent auteur ! et de remettre ce titre sur le haut de ma pile de lecture 🙂

    J'aime

    1. Effectivement, je ne suis pas la seule à l’avoir chroniqué aujourd’hui. Je m’exposais à ce risque en participant à la lecture commune 😉
      J’ai adoré ces envolées dans l’imaginaire de « Tout seul » : les gros confettis, les instruments à clé… magique !

      J'aime

  3. Comme souvent avec Chabouté (je sais, je sais Landru…) un album suprenant, hors norme. Il n’a pas son pareil pour traiter des environnements dérangeants… Comme toi, j’ai vraiment adoré (mais pas chroniqué tiens bizarre…)

    J'aime

    1. Déjà relu deux fois. J’ai tellement bavé sur cet album que j’en profite grassement depuis ^^
      Plusieurs Chabouté me tentent encore : Purgatoire ? Sorcières ? Je ne sais pas quoi poursuivre ! Tu me conseillerais quoi ?

      J'aime

        1. Ah, cela m’intéresse ^^ Plutôt que de faire une razzia Chabouté, je vais prendre le temps de découvrir ses autres albums et je commencerais pas Sorcières dans ce cas. Merci David !

          J'aime

  4. Comme je suis contente que tu ais aimé ! Comme tu le sais (c’est pas faute de l’avoir répété hein?!), c’est mon préféré, et de loin ! Une vraie claque !

    J'aime

  5. Rhaaaaaaaaaaaaaaaa !!! Enfiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnn ! C’est qu’il en aura fallu des fouets pour tu y viennes !!!! Je ne suis pas mécontente de ton enthousiasme ! 😉

    J'aime

    1. 😆
      Je me suis bien freinée pour ne rien dévoiler de l’album ! « Vin Diou », j’ai adoré cette BD !
      Je promets de mieux écouter tes conseils mais pitiéééé… plus le fouet !! :mrgreen:

      J'aime

  6. Oui, c’est vraiment une petite merveille, cet album. Les délires de l’imaginaire de Tout Seul sont géniaux, et contrastent parfaitement avec le train train régulier, presque terre à terre, du bateau. Une découverte que j’ai adoré moi aussi.

    J'aime

    1. J’ai adoré ces excursions. Elles semblent si logiques au final ! C’est un regard totalement décalé sur nos « codes », c’est purement génial comme idée !! ^^

      J'aime

  7. Bon, et bien, après ma découverte avec « Sorcières », je reprendrai bien volontiers un peu de Chabouté. Ce que tu en dis confirme la force de ses dessins et donne envie de se plonger dans ce mystère… Merci !

    J'aime

    1. Tout seul est vraiment un magnifique album, je pense que tu devrais aimer.
      De mon côté, j’irais découvrir Sorcières. Je n’aime pas particulièrement les recueils de nouvelles mais j’avais apprécié son Fables amères.

      J'aime

  8. J’aime beaucoup le côté « ethnographique » de « Sorcières », c’est quelque chose auquel je suis sensible. Je crois que la filiation avec Comés (et « Silence » surtout) se fait assez naturellement.
    C’est certes un recueil de nouvelles mais il y a un vrai fil conducteur.
    Moralité, j’ai pas intérêt à me planter sur le conseil parce que je risque d’en entendre parler un moment.
    Je vais aller le chroniquer tiens !
    Au fait Mo’, j’ai lu Elmer…

    J'aime

    1. 😆
      Tiens, revenons-en aux conseils de lecture que tu m’avais faits. Je me décide à finir cette liste de mai 2010. Trois Andy Watson empruntés hier !
      Sinon pour Elmer… tu comptes faire planer le suspens combien de temps ?? 👿 M’enfin… t’as aimé au moins ?? Hein ? Dis !! ^^

      J'aime

  9. Ah c’est une bonne nouvelle. Andy Watson, c’est à part, pas certain que tu apprécies. Little Star m’avait particulièrement touché.
    Pour Elmer, je l’ai lu deux fois avec deux fois une même impression, très bien quand je viens de le terminer, plus nuancé après… C’est vraiment très particulier.
    Je crois qu’une chronique s’impose pour mettre ça au clair 🙂

    J'aime

    1. Oui, une chronique s’impose me semble 😉
      Pour Andy Watson, j’en ai ramené trois à la maison et, comme de bien entendu, Little Star n’est pas dedans ! 👿
      Je verrais bien si je me sens de lire les trois à savoir : Breakfast after noon, Ruptures et Slow News Day. C’est également l’ordre de lecture que je pensais effectuer… à voir ^^

      J'aime

  10. J’ai lu ruptures et Slow News Day. J’ai aimé le premier, je ne me souviens plus du 2e. Enfin c’est surtout Little Star que j’ai aimé 🙂
    Ma chronique d’Elmer est en place, je suis soulagé car ça m’a permis de poser les choses.
    Publication la semaine prochaine 🙂

    J'aime

    1. Tiens, ça ne m’étonne pas tant que ça que « Slow News Day » ne laisse aucune trace ^^. Quant à « Ruptures », moui… c’est celui que j’ai préféré des trois, le mieux construit… Quelques écrits à faire pour mettre au clair tout ça ^^
      Hâte de lire ta chro d’Elmer aussi… quel suspens !! ^^
      Bonne semaine à toi

      J'aime

    1. Une claque me concernant mais à relativiser car c’était le premier album de Chabouté que je lisais. Très belle rencontre avec cet univers d’auteur. En revanche, j’ai ici aussi des lacunes mais pour le moment, « Tout seul » est pour moi son meilleur album

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.