Roaarrr : (Fauve) Prix Jeunesse

Roaarrr Challenge

Le Prix Jeunesse est un prix de bande dessinée récompensant un album destiné à la jeunesse remis chaque année au Festival d’Angoulême. Le jury est constitué d’enfants auxquels est fournie une sélection d’ouvrages sortis dans l’année précédant le festival. Le prix est remis depuis 1981 ; son nom comme sa formule (de 1996 à 2007 : deux prix furent remis en fonction de l’âge) ont souvent changé.

(Source : Wikipedia).

Aquablue t.1 : Nao de Thierry Cailleteau & Olivier Vatine (Delcourt)

– 1989 : Alph-Art jeunesse –

Billy the cat, t.1 : Dans la peau d’un chat de Stephen Desberg & Stéphane Colman (Dupuis)

– 1991 : Alph-Art enfant & jeunesse –

Isallysun : « Mes souvenirs de bd comportaient la plupart des bulles de dialogues ou à tout le moins une courte description et je fus un peu déstabilisée par le fait que certains des premiers dessins ne comportent ni un, ni l’autre »,

Boogy et Rana, t.1 : L’Étang qui rétrécissait de Brice Tarvel et Fabien Rypert (Cœur de Loup)

– 1997 : Alph-Art jeunesse 7-8 ans –

Boule et Bill, t.18 : Bill est maboul de Jean Roba (Dupuis)

– 1981 : Alfred Enfant –

Isallysun : « (…) mais je trouvais que les mini-histoires finissaient toutes par se ressembler et ne me proposaient rien d’exceptionnels »,

(Les) Carnets de Cerise, t.2 : Le livre d’Hector de Joris Chamblain et Aurélie Neyret (Soleil Productions)

– 2014 : Prix Jeunesse –

Enna,

Chrono Kids (Les), t.3 : Tome 3 de Zep & Stan & Vinz (Glénat)

– 2011 : Prix Jeunesse –

Marilyne : « Où l’on retrouve le ton et l’humour du créateur de Titeuf sur le graphisme de Stan & Vince pour des leçons d’Histoire express et déjantées »,

Cori le moussaillon t.5 : L’Expédition maudite de Bob De Moor (DistriBD)

– 1988 : Alfred du meilleur album jeunesse –

(Le) Diable aux 3 cheveux d’or de Cécile Chicault (Delcourt)

– 2000 : Alph-Art jeunesse 7-8 ans –

Donito, t.3 : Le Grand secret de Didier Conrad (Dupuis)

– 1994 : Alph-Art jeunesse –

Enquêtes de l’Inspecteur Bayard (Les), t.12 : L’Inspecteur chez les stars de Jean-Louis Fonteneau & Olivier Schwartz (Bayard Editions)

– 2003 : Alph-Art Jeunesse 7-8 ans –

(L’) Étalon noir (Les aventures de), t.2 : Black contre Satan de Robert Génin & Michel Faure (Hachette)

– 1983 : Alfred Enfant –

Jérôme K. Jérôme Bloche, t.11 : Le Cœur à droite d’Alain Dodier (Dupuis)

– 1997 : Alph-Art jeunesse 9-11 ans –

Isallysun : « Malgré tout, en général, j’ai bien accroché aux tomes que j’ai lus et j’ai passé de bons moments »,

Jérôme : « L’idée de départ de sa série (…) est fort simple : mettre en scène un détective privé très influencé par les figures américaines du genre mais en même temps fondamentalement différent de ses modèles Philip Marlow et Sam Spade »,

Jojo et Paco, t.1 : Jojo et Paco font la java d’Isabelle Wilsdorf (Delcourt)

– 1998 : Alph-Art jeunesse 7-8 ans –

Lanfeust de Troy, t.7 : Les Pétaures se cachent pour mourir de Scotch Arleston & Didier Tarquin (Soleil)

– 2000 : Alph-Art Jeunesse 9-12 ans –

(Les) Légendaires – Origines, t.1 : Danaël de Patrick Sobral & Nadou (Delcourt)

– 2013 : Prix Jeunesse –

Leonid Beaudragon t.1 : Le fantôme du Mandchou fou de Jean-Claude Forest & Didier Savard (Bayard Editions)

– 1987 : Alfred moins de 12 ans –

Lou !, t.1 : Journal infime de Julien Neel (Glénat)

– 2005 : Prix jeunesse 9-12 ans –

Badelel : « Le trait de Julien Neel est aussi pur que l’âme de son héroïne, ce qui n’en facilite que la lisibilité »,

Lunch : « Une bande-dessinée drôle et pleines de gags du début à la fin, on ne s’ennuie pas »,

Lou !, t. 5 : Laser Ninja de Julien Neel (Glénat)

– 2010 : Prix jeunesse –

Badelel : « Cet album vient renouveler Lou! de fond en comble (…) »,

Lunch : « C’est un album de non-dits, des choses bizarres que nos protagonistes n’arrivent pas à cerner, des événements qui les dépassent mais qu’ils prennent avec une philosophie qu’on ne leur connaissait pas »,

Luuna, t.2 : Le Crépuscule du lynx de Crisse & Nicolas Kéramidas (Soleil)

– 2004 : Prix jeunesse 9-12 ans –

Mangecœur, t.2 : Dans le jeu des miroirs de Mathieu Gallié & Jean-Baptiste Andréae (Vents d’Ouest)

– 1995 : Alph-Art jeunesse –

Nabuchodinosaure, t.2 : Chroniques de l’apeupréhistoire… d’Herlé & Roger Widenlocher (Dargaud)

– 1993 : Alph-Art jeunesse –

Neige t.1 : Les Brumes aveugles de Didier Convard & Gine (Le Lombard)

– 1988 : Alfred Enfant –

(Les) P’tits Diables, t.2 : C’est pas nous ! d’Olivier Dutto (Soleil)

– 2005 : Prix jeunesse 7-8 ans –

Papyrus t.8 : La Métamorphose d’Imhotep de Lucien De Gieter (Dupuis)

– 1986 : Alfred Enfant –

(Le) Petit Prince de Joann Sfar (Gallimard)

– 2009 : Essentiel Jeunesse –

Enna : « C’est une réussite! Le texte est là, plein de poésie et de vérité… »,

(Le) Petit Spirou, t.2 : Tu veux mon doigt ? de Philippe Tome & Janry (Dupuis)

– 1992 : Alph-Art jeunesse –

Isallysun : « … je trouve que Le petit Spirou est très loin du grand ! »,

Petit Vampire, t.5 : Petit vampire et la soupe de caca de Joann Sfar (Delcourt)

– 2004 : Prix jeunesse 7-8 ans –

Popotka le petit sioux, t.3 : Mahto de David Chauvel & Fred Simon (Delcourt)

– 2004 : Prix jeunesse 7-8 ans –

(Les) Profs, t.1 : Interro surprise d’Erroc & Pica (Bamboo)

– 2001 : Alph-Art Jeunesse 9-12 ans –

(La) Quête de l’oiseau du temps, t.5 : L’Ami Javin de Régis Loisel & Serge Le Tendre & Lidwine (Dargaud)

– 1999 : Alph-Art Jeunesse 9-12 ans –

Lunch : « Nous sommes heureux de retrouver nos héros dans leur jeunesse. Une excellente occasion de connaître leur passé et toute la trame historique d’avant La quête de l’oiseau du temps »,

Robin Dubois, t.16 : Des « Oh! » et des « Bah! » de Bob de Groot & Turk (Dargaud)

– 1990 : Alph-Art jeunesse –

(Les) Royaumes du Nord, t.1 de Stéphane Melchior-Durand & Clément Oubrerie (Gallimard)

– 2015 : Prix jeunesse –

(Les) Schtroumpfs, t.11 : Les Schtroumpfs olympiques de Peyo (Dupuis)

– 1984 : Alfred Enfant –

Jérôme : « Et contrairement aux chefs-d’œuvre de la série (…), le propos n’a aucune épaisseur et ne contient pas plusieurs niveaux de lecture. Mais tout de même, l’humour est toujours présent (…) et la narration d’une grande fluidité »,

Seuls, t.1 : La Disparition de Fabien Vehlmann & Bruno Gazzotti (Dupuis)

– 2007 : Prix jeunesse 9-12 ans –

Argali : « Cette série est bien faite et je n’ai pas boudé mon plaisir en la lisant. Actions, suspens, humour sont bien dosés et font mouche »,

Cely : « … les grands l’apprécient pour sa simplicité, sans fioriture, (…) on a l’impression d’avoir une bd classique entre les mains, et coté jeunesse, le dessin est si réaliste que les enfants peuvent s’identifier facilement aux héros »,

Choco : « Les enfants s’enthousiasment pour l’aspect ludique et libre auquel cette bande d’enfants est confronté, tandis que les parents y verront une belle parabole sur la responsabilité et la force de l’entraide »,

Enna : « Il va falloir apprendre à vivre ensemble malgré leurs caractères différents. Ils vont apprendre l’entraide et vivre des aventures angoissantes, sentant toujours un danger latent… »,

Jérôme : « Vehlmann l’avoue, inspiré par le roman Sa majesté des mouches de William Golding, il a au départ simplement imaginé des gamins se retrouvant un jour dans un monde de liberté absolue »,

Mo’ : « Il faudra donc attendre et reconnaitre le talent de Fabien Vehlmann pour nous mijoter un scénario qui tient la route malgré l’absence de réponses »,

MrZombi : « Autre gros plus, le dessin signé Gazotti (dont je suis fan, depuis que j’ai lu Soda) qui fait vivre ce monde dépeuplé de main de maître »,

Sillage, t.8 : Nature humaine de Jean-David Morvan & Philippe Buchet (Delcourt)

– 2006 : Prix jeunesse 9-12 ans –

Sillage, t.10 : Retour de flammes de Jean-David Morvan & Philippe Buchet (Delcourt)

– 2008 : Essentiel Jeunesse –

Tendre banlieue, t.3 : La Briqueterie de Tito (Okapi BD)

– 1987 : Alfred Enfant –

Tigres et nounours, t.2 : Le château assiégé de Mike Bullock & Jack Lawrence (Bamboo)

– 2007 : Prix jeunesse 9-12 ans –

Mo’ : « L’humour dédramatise complètement les situations inquiétantes, sans que le récit n’en devienne grotesque ou perde de sa force »,

Titeuf, t.4 : C’est pô juste… de Zep (Glénat)

– 1996 : Alph-Art jeunesse 9-12 ans –

Tom-Tom et Nana, t.23: Dégâts à gogo ! de Jacqueline Cohen & Bernadette Després (Bayard)

– 1999 : Alph-Art jeunesse 7-8 ans –

Toupoil, t.2 : Le Pic de l’ours de Serge Monfort (Keit Vimp Bev)

– 1996 : Alph-Art jeunesse 7-8 ans –

Trafic de Patrick Cothias & Philippe Sternis (Okapi BD)

– 1985 : Alfred Enfant –

Trolls de Troy, t.1 : Histoires trolles de Scotch Arleston & Jean-Louis Mourier (Soleil)

– 1998 : Alph-Art Jeunesse 9-12 ans –

Kidae : « (…) j’aime l’humour qui est omniprésent dans cette BD. (…) Textes et images se répondent parfaitement ! »,

Trolls de Troy, t.5 : Les Maléfices du thaumaturge de Scotch Arleston & Jean-Louis Mourier (Soleil)

– 2002 : Alph-Art Jeunesse 9-12 ans –

Un drôle d’ange gardien, t.2 et 3 : Un zoo à New-York et Diablo et Juliette de Denis-Pierre Filippi & Sandrine Revel (Delcourt)

– 2001 : Alph-Art jeunesse 7-8 ans –

Yakari, t.6 : Le secret de Petit Tonnerre de Job & Derib (Casterman)

– 1982 : Alfred Enfant –

Yakari, t.31 : Yakari et les Appaloosas de Job & Derib (Le Lombard)

– 2006 : Prix jeunesse 9-12 ans –

Isallysun : « … les animaux qui parlent sont réalistes dans cette BD »,

Zap Collège, t.1 : Premières classes de Téhem (Glénat)

– 2003 : Alph-Art Jeunesse 9-12 ans –

(Les) Zinzin’ venteurs , t.1 : Total zinglés de Jacky Goupil & Bruno Madaule (Casterman)

– 2002 : Alph-Art jeunesse 7-8 ans –

Zombillénium, T. 2 : Ressources humaines d’Arthur De Pins (Dupuis)

– 2012 : Prix Jeunesse –

Badelel : « Mais si la thématique est un classique dans la bande dessinée, Arthur de Pins l’aborde de façon assez originale et dépoussière le genre au Pliz et au balai-brosse »,

Chtimie : « Dans ce deuxième tome, l’histoire est vraiment différente (…) Je dois dire que je n’ai pas vraiment adhéré à ce changement »,

Lunch : « On peut regretter que l’intrigue ne soit pas suivie par rapport aux révélations de la fin du tome 1 (ça, c’est vraiment le point négatif). Il y a cependant plus d’action, plus d’explosions, plus d’adrénaline… »,

Advertisements

19 commentaires sur « Roaarrr : (Fauve) Prix Jeunesse »

  1. C’est dans cette catégorie que je pêche … j’en ai lu plusieurs mais c’était avant le blog donc pas de billet ! Du coup, je pense en relire certains, surtout quand j’ai les albums à la maison 🙂

    J'aime

    1. Et oui, moi aussi je pêche sur les albums jeunesse. J’ai ôté mes œillères notamment grâce à Jérôme qui m’a fait découvrir beaucoup d’albums jeunesse, mais j’ai plus de mal à en parler sur mon blog

      J'aime

  2. Y’a pas que toi qui pêche dans cette catégorie je pense, au vu du faible nombre d’albums chroniqués dans cette rubrique comparativement aux autres 😛

    J'aime

    1. Pour avoir déjà préparé la majeure partie des articles du Roaarrr, il n’y a pas que la catégories jeunesse qui pêche. Ensuite, il faut savoir que beaucoup de participants (et gros lecteurs) ne m’ont pas encore envoyé leurs liens. Il faudra donc attendre un peu pour avoir une meilleure idée de ce que nous lisons.
      Lunch, pas tenté par l’aventure ? ^^ 😛

      J'aime

      1. Oui et non.
        En fait, cela pourrait me tenter de participer à quelques thématiques. J’aime bien ce que tu proposes par le biais de ton blog.
        Mais c’est le principe du challenge en général qui m’effraie. Je ne me sens pas prêt à relever ces défis, j’ai besoin de préserver ma liberté de lecture de ce côté là, de faire ce dont j’ai envie. Ce qui ne veut pas dire que je ne me plierais pas à quelques lectures que j’ai trouvé en lisant un blog (concept du « Pal sèches ») ou que je ne chroniquerais pas l’un des tous ces magnifiques albums lauréats.

        J'aime

        1. Je comprends tout à fait ton point de vue. Mais d’un autre côté, l’idée de proposer ce partage de liens en lui donnant un caractère rétroactif, c’était aussi l’idée : qu’on ne se martèle pas à lire des albums pour pouvoir participer ^^

          J'aime

        2. Oui ça je sais ^^
          Mais je trouve ça dommage de seulement se limiter à la partie rétroactive de ton challenge et de pas s’y mettre à fond. J’aime pas trop faire les choses à moitié 🙂

          J'aime

  3. Y a quoi d’autres comme catégories qui pèchent?
    En ce moment, on est dans un Tom Tom et Nana qu’il a voulu acheter lors de notre dernier passage en librairie, mais, pour ma part, j’y suis assez hermétique!

    J'aime

    1. Les mangas pèchent beaucoup. L’article dédié au Prix Culturel Osamu Tezuka n’est pas un bon exemple (car beaucoup de titres ne sont pas encore traduits), mais cela se vérifie sur les Japan Expo Awards.
      Je ne les ai plus tous en tête, je suis encore beaucoup dans les liens des participants qui arrivent au compte goutte.
      EDIT : le « Prix Patrimoine » également est déserté. Je le mets en ligne dans la foulée, vu qu’il est prêt

      J'aime

    1. Je connais cette série… de nom 😛
      J’ai tendance à tourner les talons quand je vois le nombre de tomes déjà parus. Pour une fois, je vais profiter des ressources de la Médiathèque pour découvrir les premiers tomes de JKJ Bloche. Je verrais ensuite si je poursuis

      J'aime

    1. Drôle de pris jeunesse en tout cas ^^ Pas sûr que les ados profitent réellement de tous les clins d’œil mais ce qu’il y a de bien, c’est que les adultes qui l’ont lu semblent avoir passé un bon moment.
      C’est noté. Merci à vous 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s