Roaarrr : (Fauve) Prix InterGénérations

Roaarrr Challenge

Le Prix intergénérations est l’un des prix (« Fauve d’Angoulême ») remis lors du Festival d’Angoulême. Il récompense une bande dessinée dépassant les catégories d’âge. Il est décerné depuis 2010.

(Source : Wikipedia).

Bride Stories, T.1 de Kaoru Mori (Ki-oon)

– Lauréat 2012 –

Badelel : « D’abord graphiquement, c’est une claque. Le sens du détail de Kaoru Mori fait largement honneur aux tenues et aux décorations traditionnelles ouzbeks »,

Choco : « Son dessin est d’une minutie incroyable et dénote d’une réelle analyse des costumes, des intérieurs, des paysages »,

Jérôme : « Kaoru Mori aurait pu faire de ce titre une diatribe dénonçant le traitement réservé aux femmes dans cette région du Caucase à l’époque. Elle préfère se garder de tout jugement péremptoire pour s’attarder sur la description des petits riens du quotidien »,

Lunch : « Je n’ai pas trouvé les protagonistes particulièrement attachants (ils le sont, mais le rythme du récit ne nous permet pas de nous attacher à eux pleinement) mais ce n’est pas ça qui fait l’intérêt du manga. Au contraire, nous sommes plutôt dans la découverte d’un mode de vie et d’une culture très différente de la nôtre »,

Messire Guillaume, t.3 : Terre et mère de Gwen de Bonneval & Matthieu Bonhomme (Dupuis)

– Lauréat 2010 –

Joëlle : « Les dessins ont un style un peu ancien qui colle avec l’époque décrite, comme si on lisait un manuscrit de l’époque, et j’ai trouvé que le format à l’italienne donnait un petit côté recherché et peu courant »,

Pluto, t.1 : 001 de Naoki Urasawa (Kana)

– Lauréat 2011 –

Badelel : « On appréciera au passage dans ce tome 1 la référence bonus à Blackjack« ,

Loula : « Il [Urasawa] l’a revu complètement à sa façon, dessin y compris (son premier projet imitait le dessin de Tezuka) et on est pas loin de l’enquête de Monster »,

Lunch : « À quoi doit-on alors nous attendre en lisant cette série ? J’ai pour ma part la sensation qu’elle sera un véritable carnage »,

Marie : « A travers ce thème des robots, il y a également toute une réflexion sur ce qui constitue l’humanité, et sur les différences entre hommes et robots, que je trouve intéressante »,

Romain : « Je n’irai pas par quatre chemin, l’histoire est incroyablement prenante, j’ai vraiment été bluffé »,

Publicités

12 commentaires sur « Roaarrr : (Fauve) Prix InterGénérations »

    1. J’avoue que je ne m’étais pas posé la question :oops:… qui est vraiment pertinente en plus. Mon neurone fait la grève en ce moment.
      Du coup, ça me donne envie de me renseigner un peu plus sur ce Prix 😉

      J'aime

  1. Ben déjà, ça ne fait que deux ans qu’ils choisissent, ça restreint pas mal 🙂
    Angoulême a pas mal multiplié les prix ces dernières années.

    J'aime

    1. Oui, tiens en parlant d’Angoulê^me. J’ai fini par écrire aux organisateurs du Prix Goscinny. Je ne sais pas si on me répondrais mais je ne perdais rien à essayer 🙂

      J'aime

    1. 😆
      vous êtes tous très têtus avec cette série. Allez, la prochaine fois que je vais en biblio, je vois pour emprunter le tome 1 de Bride Stories. S’il me plait, je l’achète dans la foulée avec le tome 2. S’il me plait pas… en avant la chronique ^^ J’ai besoin de me défouler en ce moment 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s