Roaarrr : (Fauve) Prix Spécial du Jury

Roaarrr Challenge

Le Prix spécial du jury est l’un des prix (« Fauve d’Angoulême ») remis lors du Festival d’Angoulême. Il récompense un album méritant d’être distingué mais ne rentrant dans aucune des autres catégories de prix. Il est décerné depuis 2010.

(Source : Wikipedia).

Asterios Polyp de David Mazzucchelli (Casterman)

– Lauréat 2011 –

Badelel : « La perception de chacun est représentée par un style graphique et une couleur qui lui sont propre et qui souligne les divergences, tandis que l’histoire est commentée par un personnage omniprésent et pourtant inexistant… »,

ChezLo : « Souple, affirmée, droite, courbe… Chaque voix a sa personnalité, son timbre »,

Enna : « Mais ce qui m’a le plus plus dans cet ouvrage, ce qui en fait un coup de cœur, c’est le dessin, le graphisme très original et foisonnant »,

Joëlle : « C’est souvent ardu à lire car il y a des réflexions philosophiques qui abordent la relation aux autres, la perception du réel, la définition de soi de façon subtile et très intelligente « ,

Lunch : « … c’est aussi la formidable biographie d’un homme qui à l’instar d’une météorite ou de la révolution, rase tout pour tout reprendre à zéro. Une métaphore omniprésente alliée à une introspection permanente »,

Mo’ : « Mazzucchelli a créé un album d’une rare qualité, un monde d’une grande richesse dans lequel il nous guide à l’aide de multiples atmosphères visuelles »,

MrZombi : « L’histoire va alors alterner entre sa nouvelle vie et l’ancienne au cours de flashbacks vraiment bien pensés (et facilement identifiables grâce au jeu de couleurs) qui vont nous en apprendre plus sur cet intriguant Asterios Polyp »,

Building stories de Chris Ware (Delcourt)

– Lauréat 2015 –

Dérive Urbaine 6 réalisé par un Collectif d’auteurs (Revue Dérive urbaine)

– Lauréat 2015 : Prix de la BD alternative –

Dopututto, t.3 réalisé par un Collectif d’auteurs (Misma Edition)

– Lauréat 2013 : Prix de la BD alternative –

Dungeon Quest, t.1 de Joe Daly (L’Association)

– Lauréat 2010 –

(Le) Fanzine Carré, numéro C réalisé par un Collectif d’auteurs (Hécatombe)

– Lauréat 2014 : Prix de la BD alternative –

Frank et le congrès des bêtes de Jim Woodring (L’Association)

– Lauréat 2012 –

(Le) Nao de Brown de Glyn Dillon (Akiléos)

– Lauréat 2013 –

Enna : « On la voit tenter de vivre au quotidien le plus normalement possible malgré cette souffrance -maladie mentale, psychose (…). La souffrance de Nao est vraiment poignante car elle est seule face à ça »,

Loula : « (…) j’ai été tout simplement emportée par ce dessin magnifique! Je pense qu’il fait beaucoup dans l’attachement que j’ai ressenti immédiatement pour cette héroïne fragile qui essaye de s’en sortir comme elle peut avec sa maladie envahissante »,

Lunch : « Glyn Dillon nous offre un récit intimiste et très touchant, emprunt de sérénité, de spiritualité, de spontanéité et de chaleur, rehaussée par la douceur de ses aquarelles »,

Mango : « En réalité son esprit ne la laisse jamais en paix. Trop d’imagination disent certains médecins. Maladie difficile à guérir »,

Mo’ : « Nao de Brown développe donc tout un panel d’émotions, d’expériences et de sentiments qui rendent l’ouvrage à la fois attrayant et intéressant du fait de la réflexion qu’il impulse chez le lecteur »,

(La) Propriété de Rutu Modan (Actes Sud BD)

– Lauréat 2014 –

Enna : « Cette histoire aborde plusieurs sujets que j’ai trouvés très intéressants : les secrets de famille (…), l’importance de la religion dans les relations, le poids de l’histoire entre la Pologne et les israéliens (…), l’expérience des juifs pendant la guerre… »,

Mo’ : « Le scénario est abouti, offrant un jeu de personnages à la fois classique (une poignée de personnages secondaires évoluant autour d’un duo féminin représenté par la petite-fille et sa grand-mère) et enrichit de quiproquos qui épicent une intrigue en apparence assez simple »,

Advertisements

8 commentaires sur « Roaarrr : (Fauve) Prix Spécial du Jury »

    1. Noté ! 😉
      Et ça faisait partie des articles que je m’étais mis de côté. Tu vois… petit à petit, Mo’ rattrape son retard (quant à Steph, elle doit toujours t’appeler ^^)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s