30394 à vol d’oiseau…

Au nom du Fils
Perrotin – Belin © Futuropolis – 2011

C’est aujourd’hui que c’est achevé le voyage de l’album de Serge Perrotin et Clément Belin : Au nom du fils.

En janvier 2011…

cet ouvrage est estampillé du Label « Album voyageur » le jour de la mise en ligne ma chronique.

Frileuses, pour ne pas dire sceptiques, les lectrices se sont inscrites en douceur.

10 mois plus tard…

l’album a fait 9 haltes et parcouru 30 394 km à vol d’oiseau. Beau voyage pour cette quête paternelle… et des accueils très chaleureux pour cet album.

Véro :

Une histoire faite d’incompréhensions, de non-dits, de sentiments enfouis. Une histoire de parents et d’enfant profondément juste. Et la quête de Michel en forme d’introspection touchante rend véritablement ce père attachant. Et j’ai hâte de le retrouver…

Lire la suite de son avis : c’est ici.

XL :

En dépit de mes réticences de départ, j’ai beaucoup aimé cette BD douce amère qui traite de l’altérité. Toute en retenue, aussi bien pour le ton (Serge Perrotin) que pour les couleurs (Clément Belin), elle ne fait pas dans l’exubérance et les hauts cris : elle laisse de côté le sujet politique pour se concentrer sur les rapports parents-enfant et les questionnements auxquels Michel se trouve confronté.

Lire la suite de son avis : c’est ici.

Hathaway :

Une BD comme je les aime ! Belle, agréable, originale, dépaysante, intéressante et bien menée.

Blog fermé.

Emmyne :

Par touches, on est assailli d’émotions. J’ai vraiment apprécié ce choix de colorisation en lumières comme tamisées, les reliefs des ombres sur ces tons passés, ces pastels de verts et d’ocres qui s’accordent si bien à la touffeur colombienne, à l’atmosphère trouble et troublée du voyage, à l’intimité de ce récit.

Lire la suite de son avis : c’est ici.

Tiphanya :

En toile de fond on découvre l’univers des backpackers, tous ces jeunes qui ont une vague ligne directrice pour leur voyage, mais avance au fils des rencontres.

Lire la suite de son avis : c’est ici.

Zazimuth :

C’est un très émouvant récit sur cette quête filiale. Pas si loin de La mémoire dans les poches dans le propos finalement.

Lire la suite de son avis : c’est ici.

Marguerite :

La quête de Michel m’a passionnée. J’ai ressenti sa peur et sa détresse mais aussi sa culpabilité.

Lire la suite de son avis : c’est ici.

Noukette :

D’abord assez déstabilisée par les dessins de Clément Belin et les expressions des personnages que j’ai trouvé plutôt figées, j’ai lu cet album avec plaisir

Lire la suite de son avis : c’est ici.

Stephie :

Mais au fond c’est son fils qu’il va, dans son absence, apprendre à découvrir : « Je me rends compte que je sais peu de choses de notre fils… Des rencontres, des rêves qui l’ont poussé à venir dans ce pays étrange… Marie… ce… cette ignorance me fait honte… »

Lire la suite de son avis : c’est ici.

En parallèle, d’autres lectrices ont fini par se laisser tenter, comme Mango :

… mais l’aspect que j’ai le plus apprécié c’est la redécouverte de soi et le retour sur ses sentiments et ses souvenirs de père que fait cet homme complètement  perdu et démuni tout d’abord mais qui, par le biais de son carnet intime,  se remet en question et revit  en quelque sorte.

Lire la suite de son avis : c’est ici.

Merci @ toutes !!!

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

11 réflexions sur « 30394 à vol d’oiseau… »

    1. Oui, aussi beau que le voyage effectué par le personnage principal ! Je suis vraiment surprise par l’accueil chaleureux qui a été réservé à cet album. J’attends le second tome avec impatience !!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.