Brèves insolations (Lacan)

Brèves insolations
Lacan © Poivre & Sel – 2011

« Le jour de la fête de l’amour, la Mairie ouvre ses portes pour mettre à la disposition de ses administrés des badges sous forme de cœur et des tee-shirts roses. Tout le monde se fait des patins, même entre inconnus dans la rue. L’amour se répand comme une traînée de poudre. Seul un irréductible et solitaire grincheux résiste…

Un intrus arrive sur une plage bondée par des cohortes de vacanciers tout dans leur étrange rituel, s’imbriquant les uns contre les autres, dans une logique toute à eux. C’est son premier jour, il est tout pâle, il ne connaît pas les codes. Il s’installe sur l’emplacement de la plus ancienne famille de la plage. Cela tourne au drame, il se fait planter au parasol.

Une maman vient acheter au Magasin Tetanlair une nouvelle tête, mais pas trop chère, à son mouflet qui l’a « égarée » pour la troisième fois ce mois-ci.

Parmi d’autres récits courts du même cru… » (extrait du synopsis éditeur).

Pat Lacan est un auteur qui est tombé très jeune dans la marmite de la bande-dessinée puisque son père – représentant chez Dupuis – l’y a plongé dès son plus jeune âge et lui a permis de rencontrer des auteurs comme Franquin et Will. Il commence à publier en 2001 : suite à la catastrophe d’AZF (Toulouse), il participe à un collectif et réalise une histoire courte qui paraitra dans le magazine Ramdam. Les profits de la vente de ce numéro seront reversés aux sinistrés. Brèves insolations est un recueil de récits initialement publiés dans Psikopat. Pour le reste, je vous laisse découvrir le parcours de cet auteur engagé en suivant ce lien qui vous conduira sur BDGest.

A l’aide de brèves histoires d’une à trois planches, il (mal)traite par l’humour corrosif les petits travers de notre société. Plus abordable et jouissif qu’une séance de psychanalyse lacanienne, cet autre Lacan au franc-parler décapant révèle par l’absurde la face obscure de sujets tels que Police, Justice, Santé, consommation, écologie, Politique, technologies, la vie et la mort… Le verbe est acide, ses réflexions font mouche et l’aspect anticipatif de certaines brèves ne sont pas si extrapolées qu’elles n’en ont l’air.

Parmi toutes ces courtes histoires, j’ai particulièrement aimé celle intitulée Flic flic flic. Il y est question d’une jeune femme qui se fait flasher à la piscine municipale car elle nage trop vite.

Veuillez sortir de l’eau, je vous prie. Vous représentez un danger pour vous et les autres ! Et vous avez de la chance que je n’exige pas l’immobilisation et le contrôle complet du véhicule !!

Ensuite, elle se fait rappeler à l’ordre par la Police douchale puisque sa consommation d’eau sous la douche est jugée trop importante :

Police « douchale » : vous avez dépassé le temps de douche collective imposé par le grenelle de l’Environnement sur la protection des eaux ! Ouste, dehors !!

Elle sera également interpellée par la Police vestiairale pour un temps d’habillage. Une fois sortie, elle est sollicitée par un dernier agent dans la rue, officier de la Police mandales qui l’informe de ses droits : « En application des directives de la Ligue des Droits de l’Homme sur la Protection des biens et des personnes, vous pouvez exprimer votre droit de recours en me frappant, me lacérant et me faire subir tous les outrages que vous jugerez nécessaires !! Vous disposez d’un quart d’heure ! ».

Avec Brèves insolations, l’auteur attaque donc des sujets que l’on pourrait trouver à la « rubrique des chiens écrasés » par un angle sarcastique qui met en valeur toute l’aberration de ces situations et nous force à nous questionner sur le fait qu’à force d’y être confronté, on les banalise.

Visuellement, les pages sont assez chargées et la mise en couleurs renforce le côté sombre de l’univers, le regard vitriolé que l’auteur pose et son humour grinçant.

Une lecture que je partage avec Mango et les participants aux

MangoJe remercie les Éditions Poivre & Sel et Pat Lacan pour la découverte !

PictoOKSi ce n’est pas le genre d’albums vers lesquels je me tourne habituellement, j’ai pris un plaisir non dissimulé à découvrir Brèves insolations. Et même si le propos est poussé à l’extrême, il sonne juste et son message se rapproche assez de celui que je partage. En somme, cette lecture fait un bien fou à la tête… il fait bon de sortir de temps en temps de ses sujets de prédilections habituels.

Ils en parlent : ActuaBD et Psikobar.

Brèves insolations

One Shot

Éditeur : Poivre & Sel

Collection : Jalapeño

Dessinateur / Scénariste : Pat LACAN

Dépôt légal : novembre 2011

ISBN : 978-2-87547-002-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Brèves insolations – Lacan © Poivre & Sel – 2011

Publicités

26 commentaires sur « Brèves insolations (Lacan) »

  1. Pas certain d’apprécier. Le coté dénonciation à l’air un peu fourre-tout et le dessin est commme tu le dis particulièrement chargé. un album qui aurait pu trouver sa place chez Fluide Glacial ?

    J'aime

    1. Oui mais visuellement, ça colle très bien à la partie narrative. Je ne pensais vraiment pas que j’aimerais cet album, ce n’est plus du tout mon genre de lectures. Je l’ai lu d’une traite, un moment vraiment agréable. C’est mordant mais franchement drole

      J'aime

  2. Je ne suis pas sûre d’adhérer au graphisme (rien que de voir quelques planches et j’ai déjà le mal de tête qui me guette ! mdr !) mais j’adore ce genre d’humour corrosif ! A voir si je le trouve à la biblio !

    J'aime

  3. une avant première !! 🙂
    ahh, j’avais prévus d’aller cette aprèm en librairie … et pas demain !!!
    bon je le feuilletterais à l’occase de toute façon en pensant à toi 😉

    J'aime

    1. Je peux comprendre !! Je dois dire que quand je l’ai ouvert, j’ai déglutis et je me suis dit : « ouille !! ». Et puis…
      Mais effectivement, vu ce que tu aimes et ce que tu recherches, je ne suis pas certaine que tu arriverais à t’embarquer là-dedans. Par contre, si Sara passe par ici… ça devrait lui plaire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s