Jeanne d’Arc racontée aux enfants (Dargent & Vincent)

Jeanne d'Arc racontée aux enfants
Dargent - Vincent © Eveil & Découvertes - 2011

Cet ouvrage paru aux Éditions Éveil et Découvertes s’adresse aux jeunes lecteurs désireux de découvrir le mythe de Jeanne d’Arc. Un travail de reconstitution historique intéressant.

Il réunit en un peu moins de 80 pages d’archives, cartes, photos, arbres généalogiques, reproductions de tableaux, illustrations…  et permet de se documenter de manière très complète sur la vie de ce personnage historique. L’ensemble de ces documents s’agencent autour du récit chronologique de la vie de Jeanne d’Arc, récit qui débute dès l’enfance de la jeune fille et s’achève par sa canonisation. Si ses premières années sont rapidement décrite, on s’intéresse rapidement à son parcours à partir de ses 13 ans soit à compter du moment où Jeanne a entendu les voix de l’Ange Saint Michel, de Sainte Marguerite et de Sainte Catherine. Dès lors, la description de son épopée, des difficultés qu’elle a rencontrées et de l’enthousiasme qu’elle a suscité sont abordés sans retenue. Pour permettre une vision d’ensemble du contexte historique dans lequel elle a vécu, des encarts s’insèrent dans le récit afin de présenter compagnons d’arme, personnalité du Roi de France, positionnement du clergé face aux discours de la Pucelle… l’auteur ne se contente pas d’aborder les faits historiques avérés puisqu’il tient compte également de tout l’aspect spirituel.

Visuellement, là aussi on ne peut qu’être sensible au travail de mise en page. Une attention particulière a été donnée aux moindres détails : cachets de cire pour « épingler » les documents d’archives, imitation de parchemin pour mettre en valeur certains encarts de texte, armoiries royales pour décorer les fonds de page.

L’éditeur conseille judicieusement ce recueil pour des enfants de 9-12 ans. En effet, il serait difficile de proposer cet ouvrage à un enfant plus jeune. En effet, la forme des lettres choisie peut gêner les jeunes lecteurs qui ne seraient pas encore à l’aise avec la lecture (choix d’une typographie rappelant une calligraphie des copistes du Moyen-Age) ainsi que bon nombre de formulation et de termes de vocabulaire qui mettent en déroute un lecteur non aguerri.

Cependant, la présence d’un CD accompagnant l’ouvrage peut offrir un bon compromis pour les lecteurs plus jeunes (6/7 ans). Comprenant 10 scénettes, ces interludes reprennent le contenu du livre mais leur formulation orale est plus accessible. Ainsi, c’est l’occasion d’écouter le narrateur reprendre mot pour mot ou à l’aide d’une autre formulation le parcours de la Pucelle, décrire un détail architectural ou vestimentaire, le tout étant agrémenté d’une riches composition d’ambiance : animations à plusieurs voix (propres à chaque personnage), bruits de fond (scène de combat, crépitement d’un feu de cheminée, interlude musicaux joués à la vielle…).

Un ouvrage découvert dans le cadre de l’Opération Masse critique.

Je remercie Babelio et Les Éditions Éveil & Découvertes !

Jeanne d’Arc racontée aux enfants

Récit complet

Éditeur : Éveil & Découvertes

Collection : Livre-CD

Illustrateur : Florent VINCENT

Auteur / Historien : Raphaël DARGENT

Dépôt légal : aout 2011

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeanne d’Arc racontée aux enfants – Dargent – Vincent © Éveil & Découvertes – 2011

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

6 réflexions sur « Jeanne d’Arc racontée aux enfants (Dargent & Vincent) »

  1. un ouvrage que j’avais sélectionné pour l’opération Masse Critique, mais je n’ai pas été retenue du tout ! d’autant que le moyen-âge et moi… on est potes !!!! (et je cherche toujours la petite bête !)
    cet ouvrage me semble magnifique, ce que tu confirmes.
    je ne l’ai pas encore vu en librairie pour pouvoir le feuilleter…

    J'aime

    1. C’est un ouvrage intéressant et il aborde les informations incontournables autour de la vie de cette femme. Ensuite, je lui reprocherais peut-être de ne pas être suffisamment critique sur la question religieuse mais n’oublions pas que c’est un ouvrage destiné à des enfants.

      J'aime

  2. Le CD, c’est une bonne idée pour compléter et enrichir l’ouvrage. Après, avec un thème aussi particulier, il faut une mise en page qui donne envie pour que les enfants accrochent.

    J'aime

    1. Le CD est une très bonne idée en fait. J’avoue qu’après avoir lu cet ouvrage, je ne me sentais pas d’attaque pour le lire à mon fils : trop de reformulations à faire (trouver le vocabulaire adéquat, la formulation de phrase qui convient…). Je voudrais le faire découvrir à l’un de ses cousins qui a 10 ans pour voir comment il se saisit de tout cela. En attendant, le CD offre un bon palliatif puisque la formulation orale est bien plus fluide que la narration
      Ensuite, la mise en page est ludique. J’ai beaucoup aimé. En revanche, elle impressionne mon bonhomme qui n’a jamais été confronté à cette richesse de présentation (mélange de tableau, croquis, photos, vieilles cartes etc… ça foisonne). La police de caractère alourdi un peu le propos car si elle donne un « cachet » authentique à l’ensemble, j’avoue que la manière dont les lettres sont formées m’a régulièrement fait buter sur des mots pendant la lecture

      J'aime

  3. Cela m’a l’air d’être un beau livre sur un sujet intéressant (qui me passionnait quand j’étais jeune … je me demande si les enfants sont toujours intéressés par cette figure importante de l’Histoire !). Par contre, si je comprends le but des auteurs, je me pose quand même la question du choix de la police de caractères : pas toujours facile de lire ce genre-là en tant qu’adulte alors j’imagine ce que ce doit être pour un enfant !

    J'aime

    1. Dans les copains de mon fils, je ne connais pas d’enfants qui s’intéresse à Jeanne d’Arc. Pour mon bonhomme, c’est un cas à part ^^ Chaque fois qu’on descend en ville, on se gare dans un parking sous la place Jeanne d’Arc et vu que le loustic est fasciné par les statues, dès qu’il peut il s’arrête pour regarder celle de La Pucelle. C’est comme cela qu’on en est venu à lui expliquer qui elle était et qu’il a voulu des livres qui expliquaient son épopée. D’ailleurs, pour cette opération de Masse critique, il a fait la sélection avec moi.
      Ensuite, oui, le choix de la police de caractère n’est pas pertinent. Cela donne du cachet à l’ouvrage, c’est indéniable, mais pour ma part, j’ai eu du mal à déchiffrer certains mots (essentiellement des titres et systématiquement les majuscules). Je ne sais pas comment des enfants de 9/12 ans (lectorat visé) réagissent face à cette « difficulté »

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.