En cuisine avec Alain Passard (Blain)

En cuisine avec Alain Passard
Blain © Gallimard – 2011

L’album débute avec la retranscription d’un coup de fil reçu par Blain : « Un livre sur un Grand Chef ? (…) Ça dépend, il faut voir. On peut se faire inviter chez lui ? Pour voir. J’aime passionnément manger »…

Et voilà, le projet est lancé, Christophe Blain est sur la piste d’Alain Passard, chef cuisinier français de L’Arpège (Paris). Un projet que Christophe Blain a mis un peu plus de trois ans à faire aboutir et qui nous emmène dans les cuisines du Restaurant trois étoiles. On y voit le Chef et son équipe en pleine créativité et on suit l’auteur lorsqu’il se rend dans l’Eure et dans la Sarthe afin de visiter les propriétés d’Alain Passard pour voir les deux antichambres de L’Arpège puisque le Chef y fait entretenir deux potagers qui lui offrent la base des produits frais pour ses plats.

Attention, cette lecture stimule les sens ! Papilles aux aguets, odorat aux abois… même l’ouïe est sollicitée lorsqu’Alain Passard décrit la réaction d’une petite noix de beurre en train de fondre au fond d’une sauteuse.

C’est en découvrant l’avis de Champi que l’envie m’est venue de découvrir cet album. A cette époque, Les Ignorants – Récit d’une initiation croisée n’était pas encore publié… et je me dis que décidément, les auteurs ont su se faire plaisir cette année ! Réflexion totalement hors-sujet, j’en reviens à En cuisine avec Alain Passard.

J’ai mis du temps à rentrer dans l’album. L’aspect décousu m’a longtemps tenue en respect, j’ai même envisagé d’abandonner la lecture en cours et puis, finalement, la passion d’Alain Passard est communicative. Graphiquement, la présentation désordonnée des planches permet de faire ressortir l’effervescence des moments de création en cuisine. On découvre ainsi les habitudes d’un restaurant réputé, les rituels de certains habitués qui attendent du Chef qu’il innove et qu’il teste avec eux. Mais l’aspect foisonnant des graphismes finit par lasser, d’autant que l’album est verbeux.

Je ne suis pas une esthète en matière culinaire, loin de là. Je préfère de loin une bonne assiette copieuse en compagnie d’une bonne tablée de convives (sous-entendez par-là que je suis assez perplexe quand on me sert une assiette contenant 3 grains de riz, 2 petits pois et 2 poussières de paprika pour la couleur… oui mais c’est de la Graaaande cuisine !! diront certains… mais, c’est le genre de repas qui me laissent sur ma faim !). Bref, pourtant, l’amour de Passard pour les couleurs, le mélange de gouts, cette recherche permanente de mariages de saveurs… m’ont séduite.

Cet album recueille plusieurs chapitres, généralement introduits par une recette de cuisine pour laquelle on découvre ensuite la « mise en pratique ». On voit donc le Chef s’activer aux fourneaux, interagir avec les ingrédients, les odeurs et la fumée qui se dégagent durant la cuisson. Je trouve cela assez impressionnant car ce n’était pas du tout l’idée de je me faisais de ce qui se passe dans les cuisines d’un restaurant trois Étoiles. De plus, Christophe Blain n’hésite pas à se mettre en scène et complète son observation de diverses réactions et réflexions, ne se privant pas de marquer son admiration à l’égard de la dextérité de Passard. Un auteur que l’on voit à l’affût de tout ce qui se passe en cuisine et surtout, très sensible aux effluves qui se dégagent des plats. Il finit généralement par gouter le plat qui a été confectionné sous ses yeux.

PictomouiUn bien curieux album qui met en appétit. S’il parvient à convaincre les plus sceptiques comme moi, les fins gastronomes devraient se délecter que ce sujet soit abordé en BD. Cependant, comme Yvan, je déplore que l’album soit trop verbeux ce qui crée une réelle lassitude durant la lecture.

A lire d’une traite, c’est indigeste.

La chronique sur Le Point (avec vidéo d’Alain Passard), celle de La Table des chefs.

L’avis de Champi, BDencre, Chiffonnette, Yvan et Za.

En cuisine avec Alain Passard

Challenge Petit Bac
Catégorie Personne célèbre / Alain

Éditeur : Gallimard

Collection : Hors Collection

Dessinateur / Scénariste : Christophe BLAIN

Dépôt légal : mai 2011

ISBN : 9782070696123

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En cuisine avec Alain Passard – Blain © Gallimard – 2011

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

26 réflexions sur « En cuisine avec Alain Passard (Blain) »

  1. Très chouette l’animation en fin de billet. Moi, je n’arrive même pas à insérer une vidéo dans WordPress, même en utilisant « insérer une vidéo », je ne suis décidément pas douée…

    J'aime

    1. Je n’ai pas encore rencontré de difficultés avec les animation comme celle-ci. J’importe mes visuels dans l’article, j’enregistre mon billet puis je reviens sur l’article sur les supprimer et là où je souhaite avoir une animation, je passe simplement par l’icône « insérer un média » que je fais défiler jusqu’en bas et je clique sur « Galerie » -> « Insérer le diaporama ». Je ne sais pas si tu as essayer comme ça mais chez moi, ça marche (encore ??). Sinon, on va bien trouver une solution pour dompter WP ^^

      J'aime

    1. Oui, j’en ai un peu fais une indigestion. C’est dommage en fait car on ressent vraiment toute l’émulation créative de ce grand chef mais elle a un coté entetant

      J'aime

  2. Passard, c’est ce chef qui ne cuisine que des légumes ou je me trompe ? En tout cas j’adore quand on parle de bouffe en littérature ou en Bd donc je pense que je préfèrerais (et de loin) ect album au Quai d’Orsay du même auteur.

    J'aime

    1. Alors je n’aurais pas été aussi tranchée en disant qu’il ne cuisine que des légumes car il me semble que ses plats ne sont pas tous végétariens. Mais effectivement, son attention est essentiellement tournée vers les légumes, leurs couleurs, leurs saveurs. Ce reportage nous conduit également à fouler le sols de ses deux propriétés où il puise une bonne partie de ses matières premières

      J'aime

  3. Alors là, je passe mon chemin … la cuisine et moi, ça fait deux … et deux pas copains en plus 😉 mdr ! J’aime aller au resto mais je ne suis vraiment pas intéressée par ce qui se passe en cuisine alors je ne suis pas la bonne cible pour ce genre d’album !

    J'aime

    1. 😆 Ça fait deux ?? ^^
      Bon, je dirais que même si j’ai été intéressée par cet album, ce n’est pas le genre d’ouvrage que je conseillerais et défendrais bec et ongles ^^

      J'aime

  4. Malgré tes réticences, il me fait bien envie. Moi, tant qu’il s’agit de nourriture, de toute façon…
    Je n’arrive plus à insérer de vidéos non plus. Ca ne marche que par intermittence depuis que WP a fait une mise à jour il y a quelques mois.

    J'aime

    1. Je serais curieuse d’avoir ton avis sur cet album. Me concernant, je reconnais que la question créative dans les cuisines d’un grand restaurant m’intéresse assez peu au final ^^
      Quant à WP, les diaporamas de visuels importés sur un article n’ont rien à voir avec l’insertion de vidéo dans les articles. Ce sont deux manipulation différentes. Pour les videos extérieures, il faut maintenant passer par le HTML. Du moins, j’ai essayé quelques bidouilles et j’y parviens par ce biais. Il faut parfois modifier un peu le code autour du lien (ahem… je ne connais pas les termes techniques, j’espère que tu comprends ce que je veux dire) et la video fonctionne quand on affiche la page

      J'aime

    1. Je ne pensais pas que mon avis susciterais autant de réactions. Cependant, je suis contente d’avoir su titiller ta curiosité sur ce titre. Tu me diras ce que le « feuilletage » a donné ? ^^ 😉
      L’album a obtenu le Prix France Info 2012 de la BD d’actualité et de reportage. Je ne comprends pas trop cette récompense au vu d’autres albums de BD reportages que j’ai lus (et publiés l’année dernière)… mais bon ^^

      J'aime

    1. J’espère que mon article ne te fais pas revenir sur cette envie de lecture. Ton avis m’intéresse beaucoup en tout cas. Il me permettra certainement de mieux faire la part des choses dans les griefs que j’ai énoncé à l’égard de cet ouvrage

      J'aime

  5. Un livre qui donne faim, je trouve, et qui donne envie de cuisiner !

    Blain, de son trait dynamique, a su rendre l’énergie qui circule en cuisine, et les gestes et regards du chef.
    Chapeau (toque !) bas, je trouve !

    J'aime

    1. 😆
      D’un autre côté, les recettes présentes dans l’album donnent vraiment envie de les tester ^^
      J’avoue quand même que la flemme est plus forte que l’envie de les mettre en pratique 😛

      J'aime

  6. comme tu dis, d’une traite, c’est indigeste mais je ne pense pas que ce genre d’album soit fait pour lire en une seule fois. Il y a un côté répétitif, c’est clair.

    J'aime

    1. Je l’ai lu d’une traite ^^ Je suis incapable d’entamer la lecture de plusieurs BD en même temps. J’aime pouvoir me plonger dans un univers sans qu’il vienne s’entre-choquer avec celui d’un autre récit. J’ai fait plusieurs pauses pendant la lecture mais j’ai ressenti une lassitude

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.