Les enfants de Jessica, tome 2 (Brunschwig & Hirn)

Les Enfants de Jessica, tome 2 : Jours de deuil
Brunschwig – Hirn © Futuropolis – 2012

Dans le premier tome, nous avions laissé Jessica Ruppert en pleine tourmente politique, frappée de plein fouet d’un côté, par la traitrise de son propre camp qui s’oppose violemment à son projet de modernisation sociale, et de l’autre par une vague de violence anti-migrants dans la ville où elle avait testé ses idées (New-York).

Le second tome couvre une période d’une semaine autour du discours prononcé par Jessica (devant le Congrès). Il se déroule entre des flash-back « 4 jours avant » et les jours suivant l’action du tome 1. Ce procédé de narration nous permet de percevoir simultanément les causes et les conséquences du premier opus. C’est  une conspiration, que l’on perçoit comme titanesque, qui s’est abattue sur Jessica. Maffia, Politiques, Financiers… les voyous de tous bords se sont unis contre elle pour l’empêcher d’apporter de la justice sociale. L’occasion pour le lecteur d’avoir des éléments de compréhension supplémentaires quant au contexte socio-économico-politique de cette société américaine fictive (quoi que très proche des problématiques rencontrées par nos sociétés actuelles).

Nous retrouvons surtout Logan, dix ans après les faits que nous connaissons (voir la série-mère du Pouvoir des Innocents et le tome introductif du spin off Car l’enfer est ici). Logan est emprisonné à Ricker’s, une prison nouvelle génération.

Un ouvrage de 64 pages – un peu plus consistant que le précédent -. La première édition est enrichie d’un cahier graphique de 12 pages intitulé « Making off – Dans l’atelier de Laurent Hirn ».

Ce bonus permet aux lecteurs d’accéder aux intentions des auteurs ainsi qu’aux objectifs qu’ils souhaitent atteindre :

Ça fait 20 ans que Laurent Hirn et moi-même avons vu notre premier bouquin commun sortir en librairie. C’était en juin 1992, le premier tome du Pouvoir des Innocents… le début d’un sacré voyage. Pendant 10 ans, le Pouvoir nous a permis de parler à nos lecteurs de notre façon de voir le monde : ce qu’il était et ce qu’on aurait aimé le voir devenir… ou pas. Cette série reste, je crois, le témoin pertinent de l’évolution de nos sociétés depuis la fin des années 80 jusqu’aux portes du 21è siècle. En achevant le Pouvoir des Innocents en janvier 2002, nous avons perdu notre tribune… alors que le monde, lui, continuait son évolution. Donner une (voire deux) suite au Pouvoir, avait avant tout pour but de reprendre avec vous cet échange autour de ce Monde qui est le nôtre.

(Luc Brunschwig)

Dans ce nouveau tome, Luc Brunschwig nous fait d’ores et déjà profiter de tout le travail de construction psychologique réalisé autour de ses personnages. Leurs traits de personnalité tordent la réalité dans laquelle ils se trouvent… ils ont commencé leurs combats. Les leaders de cette histoire sont positionnés aux emplacements stratégiques ; ils se sont mis en marche et leur action va converger vers un point central. A l’instar du Pouvoir, le lecteur navigue entre les principaux protagonistes et assemble peu à peu les pièces du puzzle. Pour l’heure, le lecteur doit se contenter de suppositions. Quelques pistes sont visibles mais le scénariste choisira-t-il un chemin parmi ces possibilités ou a-t-il inventé un tout autre itinéraire ??

De même, la partie graphique s’inscrit dans la même veine que Le Discours (tome 1). On apprécie l’investissement de Laurent Hirn qui a désormais apprivoisé ses personnages. On colle facilement à leur ressenti, on comprend leur état d’esprit en voyant l’expression de leur visage ou leur regard…

PictoOKAprès lecture de ce nouvel album, et face à une telle qualité narrative et graphique,  on imagine difficilement que ces deux techniciens de l’art séquentiels ne ressentent aucun plaisir ni aucune satisfaction à collaborer ensemble. De même, le lecteur a la satisfaction de retrouver des personnages cohérents et intègres quant à leurs idéaux respectifs.

Les deux premiers tomes des Enfants de Jessica ont installé l’intrigue et placé les pièces de l’échiquier… On nous a servi les entrées du banquet, elles étaient bonnes, place maintenant au copieux plat de résistance. On en sent déjà les relents prometteurs… Viendrez-vous prendre place à ce banquet ??

Les Enfants de Jessica

Tome 2 : Jours de Deuil

Série en cours

Éditeur : Futuropolis

Dessinateur : Laurent HIRN

Scénariste : Luc BRUNSCHWIG

Dépôt légal : aout 2012

ISBN : 9782754806909

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les enfants de Jessica, tome 2 – Brunschwig – Hirn © Futuropolis – 2012

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

5 réflexions sur « Les enfants de Jessica, tome 2 (Brunschwig & Hirn) »

  1. Forcément que je viendrais prendre place au banquet, mais seulement quand je pourrais m’enfiler tout le repas d’un seul coup. Je sais que c’est une sale manie mais j’ai beaucoup de mal à faire autrement^^

    J'aime

    1. Je te garde une place à ma table dans ce cas 😉
      C’est une bonne série du moins, elle s’engage bien. Ça devrait te plaire je pense 😉

      J'aime

    1. Sachant que les auteurs de cette série sont Brunschwig et Hirn, je serais étonnée que les médiathèque et bibliothèque ne l’aient pas dans leurs bacs 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.