Les Fleurs de Tchernobyl (Lepage & Chassebœuf)

Les fleurs de Tchernobyl [Carnet de voyage] en terre irradiée
Lepage – Chassebœuf © La Boîte à bulles – 2012

Une couverture nous accueille, souple et gaufrée, sur laquelle une tour apparait. En fond : un ciel bleu. On ne sait pas si ce ciel se dégage ou s’il s’assombrit, il est chargé sans l’être, on est dans un entre-deux… le temps de savoir qui de la pluie ou des éclaircies vont finalement l’emporter.

Au-dessus de cette aquarelle, un titre : Les fleurs de Tchernobyl – [Carnet de voyage] en terre irradiée. A son tour, il nous renvoie à l’incertitude. On hésite, on tangue entre nos représentations colorées et parfumées d’un bouquet de fleurs et celles, plus inquiétantes, d’une vision de chaos.

Irradiée… Mort ? Drame ? Malformations ? Zone désertique ? Fleur… Vie ? Printemps ? Poésie ? Rire ?

Où aller ??

Commençons par les prémices de ce projet que je vous avais décrit dans ma chronique sur Un Printemps à Tchernobyl. On est en 2007, l’Association Dessin’Acteurs se mobilise pour mettre en place, non loin de Tchernobyl, une résidence d’auteurs pour quatre artistes : Pascal Rueff (poète, photographe, ingénieur du son), Morgane Touzé (chanteuse et musicienne), Gildas Chassebœuf (aquarelliste et dessinateur) et Emmanuel Lepage (dessinateur et scénariste de bande dessinée). Le projet aboutit et en avril 2008, Emmanuel Lepage et Gildas Chassebœuf prennent le train pour leur premier voyage en Ukraine, un séjour de 15 jours à Volodarka (village situé à une trentaine de kilomètres de Tchernobyl). Là-bas, ils retrouveront Pascal Rueff et Morgan Touzé qui les ont précédé de quelques jours.

Le but de cette démarche est de rendre compte du quotidien des habitants qui sont restés vivre sur les lieux du sinistre survenu en 1986.

Ce carnet de voyage s’ouvre sur les propos de Pascal Rueff dans une préface intitulée « La lune est verte… ». On a l’impression qu’il couche ses mots sur papier avant que les sensations et les souvenirs ne se dissipent. Il décrit l’état d’esprit particulier dans lequel il est à chaque fois qu’il séjourne à Tchernobyl (en 2008, Pascal Rueff et Morgan Touzé effectuaient leur troisième voyage en terre irradiée). Il décrit cette étrange alchimie dans l’atmosphère, un mélange entre sérénité et tension. Une sensation difficilement descriptible, à la fois déstabilisante et apaisante…

Nous sommes sur la Lune et elle est verte. J’aime cette sorte de paix primitive. L’instant suivant, je panique. Ou d’un jour sur l’autre. D’une heure sur l’autre. Le ciel change. Les bruits changent. Je change. Je sue. Le masque m’agace. Le dosimètre me chauffe. J’entends des bruits. Il faut filer. Retraverser vingt kilomètres d’ombre. Et c’est la mienne.

Puis, la préface laisse place aux croquis réalisés par Emmanuel Lepage et Gildas Chassebœuf durant cette quinzaine d’avril 2008. Les croquis sont parfois annotés succinctement, l’image se suffisant à elle-même. D’autres croquis sont commentés plus longuement et contextualisent une rencontre ou rappellent que le temps se rappelle en permanence à leur souvenirs via les crépitement du dosimètre. Lorsque l’artiste est « sur site », le temps est compté et le force à croquer rapidement ce qu’il voit.

Le contexte historique et géographique tétanise le dessinateur puis, peu à peu, il prend confiance. Les couleurs apparaissent d’abord timidement dans les croquis et  s’imposent peu à peu. Leur présence finit par nous étourdir.

PictoOKCet ouvrage, édité pour la première fois en 2008, a été rapidement en rupture de stock. Cette nouvelle version parue en octobre dernier, est enrichie comparée à la version originale. Elle contient photos, ébauches, croquis et témoignages des auteurs.

Si vous avez prévu de lire Un printemps à Tchernobyl, je vous conseille cependant – si vous en avez l’occasion – de commencer par ce recueil avant de vous plonger dans le récit plus dense d’Emmanuel Lepage.

Les Fleurs de Tchernobyl

[Carnet de voyage] en terre irradiée

Challenge Petit Bac
Catégorie Végétal

Éditeur : La Boîte à bulles

Collection : Les carnets de la Boîte à bulles

Auteurs : Gildas CHASSEBŒUF & Emmanuel LEPAGE

Dépôt légal : octobre 2012

ISBN : 978-2-84953-156-3

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les fleurs de Tchernobyl – Lepage – Chassebœuf © La Boîte à bulles – 2012

6 commentaires sur « Les Fleurs de Tchernobyl (Lepage & Chassebœuf) »

    1. Cet album sensibilise bien à la démarche je trouve. On profite du cadre, des rencontres, des illustrations de manière assez privilégiée. Ensuite, l’album que Lepage a publié récemment chez Futuro va plus en profondeur. J’aurais certainement mieux profité de cet album réédité si je l’avais lu avant 😉 Très bel ouvrage en tout cas.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s