Polar story, des histoires de polar (Collectif Fugues en Bulles)

Collectif Fugues en bulles © Fugues en bulles - 2010
Collectif Fugues en bulles © Fugues en bulles – 2010

« Du bon, du vrai, du polar… des histoires noires et glauques aux récits décalés, déroutants, décapants le tout servi avec un zeste de banane, arrosé de béton armé et d’uppercuts intemporels… » peut-on lire sur le site de l’éditeur.

Fugues en bulles a été fondée en 2008 à l’initiative de trois auteurs : Etienne M, Thierry Boulanger et Yann Barrière. En 2010, Etienne M répondait à une interview de BDtheque sur la ligne éditoriale de Fugues en bulles. Je vous invite à la lire, c’est toujours intéressant de savoir comment des auteurs (en mettant leurs moyens en commun) peuvent parvenir à finaliser des projets éditoriaux qui n’auraient pas vus le jour aussi vite s’ils n’avaient forcés un peu les choses.

Quant à moi, ce n’est pas tout à fait un hasard si j’en suis venue à cet album. Rappelez-vous, il y a quelques temps je vous présentais deux albums de Pat Lacan : Tristes utopiques et Brèves insolations (respectivement son premier et son dernier album). Son style mordant m’a accroché. J’ai profité de sa présence au Festival BD de Colomiers (novembre 2012) pour le rencontrer. En parallèle, j’ai fait quelques petits repérages suite à la bibliographie qu’il a publiée sur son blog… Tokyo story et Polar story, deux collectifs édités par Fugues en bulles, ont attiré mon attention. Equipée de Tristes utopiques, j’ai donc pointé le bout de mon nez sur son stand. La rencontre fut belle, à l’instar de l’illustration qu’il a réalisée à cette occasion :

Pat Lacan - Festival BD de Colomiers (novembre 2012)
Pat Lacan – Festival BD de Colomiers (novembre 2012)

Ensuite, j’ai jeté mon dévolu sur Polar story… et puisque ce jour-là, il faisait équipe avec Etienne M (en pleine promotion du second tome de Brezza, édité chez Objectif Mars)…

Pat Lacan & Etienne M - Festival BD de Colomiers (novembre 2012)
Pat Lacan & Etienne M – Festival BD de Colomiers (novembre 2012)

Les Collectifs Fugues en bulles comptent aujourd’hui 6 albums à leur actif. Polar story est le troisième album de la « série ». Ce recueil d’une cinquantaine de pages contient 6 nouvelles de 7 pages chacune. Ce qui fédère ces histoires… c’est donc leur thème ! Les six fictions proposent des postulats de départ éclectiques : un détenu s’apprête à vivre sa première permission, un inspecteur des assurances doit mener une enquête dans une maison de retraite, un livreur de pizza s’improvise détective privé, une vengeance à la banane…

Sept pages, cela semble peu pour camper une ambiance, installer des personnages, rendre une intrigue attrayante et amener le lecteur à un dénouement plausible. Pourtant, ça fonctionne. Certes, c’est court mais on a le temps de plonger dans le récit et de se familiariser avec les personnages. L’occasion aussi de découvrir quelques auteurs dont Nico M qui nous gratifie d’une superbe histoire muette (seule réalisation en noir & blanc proposée dans ce recueil) et Jacques D. Portes dont le trait mérite plus qu’un coup d’œil !! Jacques D. Portes signe ici deux nouvelles… à voir 😉

PictoOKSympathique album qui me conforte dans l’envie de me pencher plus longuement sur les productions de ce collectif d’auteurs. L’album fait partie de la Sélection « BD alternative » 2011 du Festival Angoulême.

Chronique en ligne : Amoureuse des livres.

Polar Story – Des histoires de polar

Collectifs Fugues en Bulles

Recueil de nouvelles

Éditeur : Fugues en Bulles

Dessinateurs : Pat LACAN, Jacques DES PORTES,
Fred MARTIN, Nico M, Etienne M.

Scénaristes : Edouard CHEVAIS-DEIGHTON, Véronique RENARD,
Fred MARTIN, Jacques DES PORTES, Nico M, Olivier TAIEB.

Dépôt légal : juin 2010

ISBN : 978-2-9530438-7-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Polar story – Collectif Fugues en bulles © Fugues en bulles – 2010

4 commentaires sur « Polar story, des histoires de polar (Collectif Fugues en Bulles) »

  1. Je ne suis pas contre un petit polar en BD de temps en temps. Si en plus ça permet de soutenir un collectif d’auteurs, c’est encore mieux. Et le format de la nouvelle ne me fait mêrme pas peur (même si je regrette qu’il n’y ait qu’une seule histoire en noir et blanc)^^

    J'aime

    1. De mon côté, comme tu peux le voir, je reviens petit à petit sur mon désintérêt pour les recueils de nouvelles. Il y a encore deux ans, je pense que je me serais contentée de soutenir le collectif mais je ne pense pas que je me serais lancée dans la lecture. Surtout sur des nouvelles de 7 pages. Et puis… le temps faisant… ^^ Mais le côté éphémère de la lecture prédomine encore

      J'aime

    1. Alors prochainement non… du moins, pas à court terme. Je le lirais, c’est certain mais j’aime quand même pouvoir me plonger complètement dans un univers et y passer quelques heures. Donc Tokyo story oui mais pas de suite ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s