Philémon, Intégrales 1 et 2 (Fred)

Intégrale 1 – Fred © Dargaud – 2011
Intégrale 1 – Fred © Dargaud – 2011
Intégrale 2 – Fred © Dargaud – 2011
Intégrale 2 – Fred © Dargaud – 2011

Philémon est un adolescent intrépide et rêveur. Il vit à la campagne avec ses parents et passe ses journées à aider son père sur de menus travaux de la ferme. Couper du bois, aller chercher de l’eau au puits, approvisionner l’oncle Félicien. Philémon est aidé dans ses tâches par son âne Anatole.

Intégrales 1 et 2 – Fred © Dargaud – 2011
Intégrales 1 et 2 – Fred © Dargaud – 2011

Philémon est aussi facétieux. Il adore inventer des histoires qu’il raconte à ses proches ou aux habitants de son village. C’est pourquoi, lorsqu’il rapporte que son oncle Félicien l’a réduit avec sa lorgnette… personne ne le croit. Mais ce n’est que le début. Un jour, alors qu’il va chercher de l’eau, Philémon découvre que des bouteilles sortent par le puits ; elle contiennent les appels à l’aide d’un naufragé. Intrigué, Philémon souhaite explorer le fond du puits. Il est alors aspiré par un tourbillon et perd connaissance. Quand il reprend ses esprits, il est sur la plage de l’île du « A », le premier A d’une des nombreuses îles du pays des lettres de l’OCEAN ATLANTIQUE. Intrigué par l’étrangeté de la faune et de la flore, le jeune homme décide d’explorer l’archipel. Il y rencontre Monsieur Barthélémy, l’ancien puisatier de son village disparu depuis quarante ans. Après moult pérégrinations, Philémon et le naufragé du « A » retrouvent le chemin de leur monde mais rapidement, le vieil homme est nostalgique de son ile. L’Oncle Félicien et Philémon vont l’aider à retrouver son A…

En 2011, à l’occasion de la première monographie consacrée à Fred, les éditions Dargaud ont réédité en trois intégrales les albums de la série Philémon. Cette série a été publiée pour la première fois en 1965 dans le magazine Pilote. Ce n’est qu’en 1972 que ses épisodes sont compilés, elle compte aujourd’hui 15 albums.

« Formidable » !!…

… comme le dit si bien René Goscinny dans la préface qu’il avait rédigée pour la première édition du Naufragé du « A » (1978).

Philémon, c’est avant tout un voyage fascinant dans un lieu imaginaire. On navigue entre le rêve et la réalité, entre l’absurde et le magique. Pour accentuez l’impression de dépaysement, Fred n’hésite pas à jouer avec les codes de la BD. Il tord les cases, crée parfois un jeu interactif où Philémon sort de sa vignette pour aller redresser la case suivante qui est tombée. Et si Philémon ne s’adresse pas directement au lecteur, force est de constater qu’il y a une réelle interaction entre les agissements et les réflexions du personnage et le spectateur émerveillé qu’est le lecteur.

C’est l’absurde qui le [Fred] passionne, cette douce folie qui rend le monde sans limite, qui largue les amarres pour un univers où tout est possible

explique Emmanuel Papillon (un passionné de Fred) sur son site.

Intégrales 1 et 2 – Fred © Dargaud – 2011

A l’instar d’Alice au pays des merveilles, on va donc de découverte en découverte dans ce monde où tous nos codes sociaux sont déformés pourtant, la construction de cet univers répond à une logique imparable rendant le tout très crédible. On pourrait être sceptique à la vue d’un bateau-ivrogne, d’un charmeur de route, d’un zèbre-geôle ou d’un piano sauvage… mais leurs apparitions respectives dans les aventures de Philémon n’est que la suite logique d’un monde parallèle où chaque élément trouve naturellement sa place, où tout est à la fois déroutant et familier. Cet univers se construit autour de multiples références culturelles :

En compagnie de Philémon, un jeune homme pacifique et rêveur, nous flottons dans un ailleurs ensorcelant, nous rêvons de tourner la page afin de nous enfoncer toujours plus dans ce monde qui nous fait oublier notre réalité. Nous nous amusons, nous nous inquiétons de savoir comment Philémon peut se sortir d’un mauvais pas. Perdu au milieu de couleurs sucrées, le lecteur savoure des bleus ciel, des jaune paille, des roses bonbon. Visuellement, c’est un régal.

Une lecture que je partage avec Mango dans le cadre des BD du mercredi

Logo BD Mango NoirPictoOKPictoOKPremière lecture de l’année et un monstrueux coup de cœur. J’ai été charmée par cet univers à la fois tendre et poétique, où les différents éléments narratifs sont introduits avec beaucoup d’humour et de finesse. J’ai adoré, je ne sais pas comment vous le dire autrement. Promettez-moi une chose : lisez 😉

La besace du Gros Barbu était si remplie qu’il n’y avait plus de place pour la troisième intégrale… mais je compte bien y remédier sous peu.

En 2012, l’Exposition « Fred l’Enchanteur » a été inaugurée au Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême. Je partageais quelques photos de l’événement dans cet article.

Exposition "Fred l'Enchanteur" (Angoulême 2012)
Exposition « Fred l’Enchanteur » (Angoulême 2012)

Le lien vers le site Batbad consacré à la série (à visiter !!)

Les liens : la fiche Wikipedia de la série, la chronique des Inrocks et celle de Gilles Barba.

Du côté des challenges :

Le Tour du Monde en 8 ans : France

Lieux imaginaires : le Pays des lettres de l’Océan Atlantique

Petit Bac 2013 : Prénom Philémon

TourDuMonde PetitBac LieuxImaginaires

Philémon

Série terminée (16 tomes)

Éditeur : Dargaud

Dessinateur / Scénariste : FRED

Dépôt légal : mars 2011

ISBN : 978-2205-06388-2 (Intégrale 1) et 978-2205-06389-9 (Intégrale 2)

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Philémon, Intégrales 1 et 2 – Fred © Dargaud – 2011

52 commentaires sur « Philémon, Intégrales 1 et 2 (Fred) »

  1. Une évidence pour moi désormais: je mets ces beaux albums au programme de mes prochaines lectures BD. Merci Mo! L’année commence grâce à toi par un beau et grand coup de cœur, le premier de 2013.

    J'aime

  2. Il y doit y avoir quelques vieux albums chez mon père. Je les feuilletais quand j’étais gamin et je n’y comprenais strictement rien. Je me rappelle juste des couleurs qui faisaient mal aux yeux^^
    En tout cas si je comprends bien, il faut que je donne à cette série une seconde chance, non ?

    J'aime

    1. Absolument !!! 😀 Tu verras, le premier album (Avant la lettre) est un peu à part dans la série mais il a l’avantage d’installer les personnages. Avec « Le Naufragé du A », on démarre en douceur et on entre-aperçois déjà le potentiel de cet univers. Ensuite, la surprise est présente à chaque page. C’est vraiment très bon 😉

      J'aime

    1. Merci !! Je suis très contente de parvenir à donner envie de lire Philémon. Tu verras… les dessins sont parfaits pour cet univers 😉

      J'aime

  3. Le surnom d’Enchanteur n’est pas usurpé, j’ai eu la chance de le découvrir en même temps que toi à Angoulême l’an passé le temps d’une belle expo pleine de surprises et de poésie (ne serait-ce d’ailleurs pas un bout de mon jean qu’on aperçoit dans ton lien photo ? ^^).
    Je ne me suis pas encore penché sur la série, mais tu me donnes envie 🙂

    J'aime

    1. Tu vas me demander des droits d’auteur ou bien ?? 😛
      Contente d’avoir su trouver les mots pour partager mon ressenti.
      Sinon, j’ai vraiment eu un coup de coeur pour cette expo. C’est depuis cette visite que je voulais lire cette série. Me reste l’intégrale 3 à découvrir mais elle n’est pas encore en ma possession et ce qui est sur, c’est que j’attends déjà de pieds fermes la sortie du tome 16 !

      J'aime

    1. Ecoute, c’est superbe. Dépaysant, drôle à souhait, réflexif, poétique. Je me suis prise une jolie claque en ce début d’année. Monsieur Lutin (mon fils, 6 ans presque 7) a demandé à ce qu’on le lise ensemble. Si l’humour absurde n’est pas des plus évident à appréhender pour lui, il adore et rit à la vue des zèbres-geoles, des horloges qui sortent de terre, des navires-bouteilles, des manu-manu !! Et moi, j’en profite pour relire et je ne perd pas une miette de ses réactions 😉

      J'aime

  4. Aaaaahhh!! Depuis le temps que je le dis!! Moi c’est une lecture qui a bercé mon enfance, j’ai dû tout emprunter à la bibliothèque ensuite. J’ai craqué aussi pour le tome 2 de l’intégrale que j’avais trouvé d’occasion et que j’avais relu avec plaisir! J’en profite pour mettre un lien vers ton article sur ma page incontournables BD vu que moi, forcément, je n’en parle pas sur mon blog!!

    J'aime

    1. Je me rappelle, tu m’avais conseillé cette lecture en décembre 2009, à l’occasion du premier « faites-moi lire » que j’avais lancé. Tu vois… cela aura mis un peu de temps mais j’y suis venue 😛

      J'aime

    1. Je suis en train d’y mettre mon aîné mais je suis bien consciente que c’est légèrement tôt pour qu’il puisse en profiter complètement. La lecture lui fait poser de très nombreuses questions et ça nécessite des pauses pour pouvoir en parler. Pas évident de l’aider à appréhender ce type d’humour. D’un autre côté, il est complètement émerveillé par les bizarreries de Fred et les couleurs sont très ludiques pour lui. On est dans un entre deux : moitié plaisir, moitié « trop compliqué ». On s’y remettra dans un an et là, je pense que ce sera déjà plus clair pour mon fils
      Quant à moi, j’attends toujours la troisième intégrale. Mon cher et tendre a prévu de me l’offrir à mon anniv mais… c’est long d’attendre !! ^^

      J'aime

    1. Elle le mérite largement mais… suis-je réellement objective ?? ^^ Je crois que je suis encore sous le charme de ma lecture. Et je me demande bien où va nous emmener ce tome qui est en cours de réalisation. J’avais vu quelques planches lors de l’Expo dédiée à Fred mais le tome 15 étant sorti en 1987… cela fait plus de 25 ans que Philémon n’avait pas vécu de nouvelles aventures !! Où va-t-il nous emmener ? 😀

      J'aime

  5. Hello! cette fois-ci je laisse un commentaire car je passe souvent sur ton blog et je le trouve très bien fait! je lance moi aussi un blog et j’aimerais qu’il soit aussi bien 🙂 a bientôt

    J'aime

    1. Bonjour,
      et merci pour ce commentaire !! Bienvenue à toi dans le monde merveilleux des blogs 😀 Bon courage pour l’animation de ton espace (qui ne manquera pas de te manger de précieuses heures de ton temps libre ^^). Mais bloguer est avant tout un plaisir. Je te souhaite de faire de belles rencontres virtuelles 😉

      J'aime

    1. Une série monumentale, je suis entièrement d’accord avec toi. J’ai lu les deux premières intégrales d’une traite tant ces aventures m’ont littéralement transportée. J’ai découvert la dernière intégrale avec deux mois de décalage (en même temps que la sortie du tome 16) et je me suis de suite replongée dans cet univers fantasque absolument génial.
      Le corbac aux baskets m’avait plu mais pour d’autres raisons, plus incisif je trouve. J’avais hésité à l’acheter car après l’avoir feuilleté, je trouvais tout cela bien verbeux. Mais on se laisse happer très vite. Maintenant, j’hésite à me tourner soit vers « L’histoire du conteur électrique » soit vers « Le petit cirque ». A moins que tu ne me conseilles un autre titre ! 🙂

      J'aime

      1. Je n’ai jamais eu l’occasion de lire « Le petit cirque ». Par contre, j’ai adoré « L’histoire du conteur électrique » ou encore « L’histoire de la dernière image ». Au plaisir de te relire…

        J'aime

        1. Je regarderais du côté de « L’histoire de la dernière image » la prochaine fois. je n’ai jamais tenu ce livre en main. Ce sera une bonne occasion. Qui sait… je prendrais peut-être ces trois albums-là d’un coup si j’en ai l’opportunité 😉
          Merci à toi pour tes retours et tes conseils 🙂

          J'aime

  6. Et l’autre jour ma fille est tombée sur le tome 1 et depuis il faut lui lire et lui relire… Je me demande ce qu’elle en retient à 3 ans.

    J'aime

      1. T’es au taquet toi! :p je verrais plus tard à mon avis!! Parce que moi je le lisais étant petite mais il me semble quand même que je savais lire!! (d’ailleurs c’est mon Philémon de quand j’étais petite 🙂

        J'aime

        1. Je reçois les alertes par mail aux sujets où j’ai répondu… et je suis bavard 😀
          C’est loufoque, abracadabrantesque, c’est peut-être pour ça que ça lui plaît !

          J'aime

    1. En tout cas, les enfants adorent ! Je me pose la même question que toi Loula, de savoir ce qu’ils en retiennent. Après, mon fils a découvert Philémon un peu « plus vieux » (5 ans) mais quand je vois la régularité avec laquelle il replonge dedans, je suis toujours épatée. Il a beaucoup de plaisir, d’autant plus depuis qu’il sait lire.
      Dans le même genre, il m’a demandé « Saveur Coco » hier. Il adore. C’est complètement absurde mais ça le fait mourir de rire. Et la manière dont il comprend les choses n’est pas dénuée d’intéret

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s