Sailor Twain ou la sirène dans l’Hudson (Siegel)

Siegel © Gallimard – 2013
Siegel © Gallimard – 2013

« Fin du XIXe siècle, Elijah Twain est le capitaine du Lorelei, un bateau à vapeur qui navigue sur l’Hudson, dans l’État de New York. Quand il trouve sur le pont une sirène blessée, il la recueille secrètement, la soigne et tombe peu à peu sous son charme. Parce qu’il veut en savoir plus sur cette créature, Twain se retrouve au cœur d’un drame dont aucun occupant du bateau ne sortira indemne. Car nul ne peut côtoyer une sirène sans en payer un jour le prix » (synopsis éditeur).

Bien qu’il soit né aux Etats-Unis, Mark Siegel a grandi en France. Dès son plus jeune âge, il nourrit une passion pour le dessin, au point de réaliser sa première bande dessinée à l’âge de 5 ans. Plus tard, il reviendra en Amérique pour faire ses études (en Arts graphiques) et est promu responsable éditorial chez First Second en 2005. Sailor Twain ou la sirène dans l’Hudson est son premier album. Le public a pu découvrir cette histoire sur la toile. En effet, chaque semaine, Mark Siegel publiait sur un site dédié à Sailor Twain, les planches qu’il réalisait.

Et c’est tout simplement superbe !

Il faudra pourtant quelques pages pour apprivoiser ce récit et pouvoir en profiter pleinement. J’ai tâtonné lors de ma découverte des premiers chapitres destinés à la présentation des différents personnages (traits de personnalités, parcours respectifs…). Ma première impression fut de croire que la narration était morcelée en de multiples fragments de récit, et que le lien entre eux était trop ténu pour que je sois capable de reconstituer le puzzle.

A ce stade de la lecture, il est bon de préciser que Sailor Twain est notre narrateur et qu’il est réticent à revenir sur les faits. Le héros semble vouloir se protéger, il récite son histoire à l’imparfait, effleure chaque anecdote en évitant de s’investir et de revivre une expérience que l’on perçoit comme douloureuse… En construisant sa narration à l’imparfait, Mark Siegel met le lecteur à distance.

Puis, sans crier gare, le récit prend un tournant à peine perceptible. Sailor Twain est rattrapé par son passé. En racontant son histoire, il revit les événements. On est alors dans l’instant présent, dans l’action. La narration laisse place aux dialogues, l’intrigue est d’ores et déjà installée et le lecteur est pris dans cet univers fascinant. L’histoire rebondit, nous perd, nous rattrape, nous séduit, nous interroge… Quelle richesse dans ces pages !!

L’ambiance graphique est originale et crée une atmosphère propice au voyage. Mark Siegel mélange deux styles de dessins qui se complètent parfaitement. Un trait rond et enfantin -utilisé pour dessiner les personnages- donne l’impression que nous sommes face à des pantins fragiles ou à des êtres mélancoliques. Mais le coup de crayon est sûr, fluide, presque aérien lorsqu’il donne vie aux moult petits détails présents dans les décors, les costumes d’époque ou l’épais brouillard qui flotte au dessus de l’Hudson. Mark Spiegel donne réellement au lecteur la possibilité de s’immiscer dans cet univers et de contribuer à la résolution de l’intrigue. Placé dans le rôle de l’enquêteur de cette disparition pour le moins suspecte, le lecteur a parfois l’impression d’entendre les personnages parler, les bruits de la salle des machines du bateau ou sa corne de brume, le crissement de la plume de Twain lorsqu’il écrit ses poèmes… et devenir ainsi partie prenante de l’intrigue.

Son trait est fluide, presque aérien, au point de donner l’impression de mouvement (des doigts agiles qui émiettent le tabac, le pan d’une veste qui flotte au vent…). Les jeux d’ombres et de lumières sont réalisés à l’aide de lavis qui contribuent largement à cette ambiance à la fois douce et vaporeuse qui plane tout au long de l’album…. une ambiance atypique, poétique et hors du temps, où le rêve se mélange à la réalité.

Une lecture que je partage avec Mango

Logo BD Mango Noir

PictoOKPictoOKC’est un coup de cœur et je voulais le partager avec vous. Amateurs d’histoires fantastiques, vous qui avez envie de rêver un peu, de découvrir un monde imaginaire enchanteur… ce livre est fait pour vous. Peut-être ensuite vous surprendrez-vous à croire à l’existence des sirènes… ?

La chronique de PaKa et le site Sailor Twain.

Du côté des challenges :

Petit Bac 2013 / Lieu : Hudson

Lieux imaginaires : les profondeurs de l’Hudson

Challenge PetitBac LieuxImaginaires

Sailor Twain ou la sirène dans l’Hudson

One shot

Editeur : Gallimard

Dessinateur / Scénariste : Mark SIEGEL

Dépôt légal : janvier 2013

ISBN : 978-2-07-069617-8

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sailor Twain ou la sirène dans l’Hudson – Siegel © Gallimard – 2013

Publicités

47 commentaires sur « Sailor Twain ou la sirène dans l’Hudson (Siegel) »

  1. Argh… je l’avais noté dans mes incontournables de la rentrée de janvier. Tellement incontournable que je suis vite passé à autre chose et que je l’avais totalement oublié. Une erreur de plus…

    J'aime

    1. C’est toujours le même problème : les parutions succèdent aux parutions et nous… nous passons d’une envie de lecture à l’autre. Maudites pulsions de lecture !! 😀

      J'aime

      1. M’en parle pas de ces maudites pulsions. J’ai acheté trois albums lundi, j’en ai déjà lu et chroniqué deux alors que j’ai une pal d’enfer qui m’attend. Faudrait peut-être que j’aille consulter un de ces jours…

        J'aime

        1. Non non, surtout pas !! Il tenterait sournoisement de te convaincre de pondérer tes envies de lecture !!! Comment ferais-je pour découvrir des pépites comme Abélard ? Daytripper ? … Non, vraiment… ne consulte pas ^^

          J'aime

        2. Ah… une chro pour bientôt. Purée… je suis à la bourre dans la lecture de tes chroniques. Souvenirs de l’empire de l’atome (qui m’attend sagement sur une étagère depuis 3 semaines ^^) + celle que tu as mise en ligne dans le week-end…

          J'aime

        3. Ah mais je te rassures, je ne me sens pas obligée hein ^^ J’ai vraiment envie de vous lire quoi mais vu la richesse de vos articles, je n’ai pas vraiment envie de faire une lecture en diagonale. Donc voilà ^^ Je trouve un peu de temps et je lis tout ça 😉 Il faut que je t’appelle aussi, y’a une petite orga à finir de caler là 😉

          J'aime

        4. lol… ben si c’est volubile, c’est qu’il y a beaucoup à lire. Et s’il y a beaucoup à lire, c’est forcément que c’est riche. A force de vouloir être trop concis… tu te dévalorises très cher ! 😉

          J'aime

    1. Wouhhh ^^ Tu verras, c’est un excellent album mais je le redis : le début de l’album n’est pas évident. Pas simple pour le lecteur de se repérer dans l’univers. Mais quand la narration quitte sa conjugaison à l’imparfait et que le récit est au présent, on plonge en même temps ^^

      J'aime

    1. Parfait ! Alors tu me diras ce que tu en auras pensé. M’est avis que c’est une bonne occasion pour remettre un peu de BD sur ton blog 😛
      Ahem… je sèche lamentablement sur le jeu de la PAL. Je ne parviens pas à faire ce que je veux et depuis que j’ai pris ma photo… j’ai mis certains albums sur mon blog. Donc ils ne sont plus dans ma PAL. Donc il faut que je recommence… et je MANQUE DE TEEEEMPS ! Pffff

      J'aime

    1. J’espère que cette lecture te plaira. L’ouvrage est paru en janvier. J’imagine qu’il ne devrait pas tarder à arriver en biblio. J’attends que mon homme le lise, j’aimerais avoir son avis aussi ^^

      J'aime

      1. Content quand une de mes chroniques peut être utile à un album qui me tient à coeur…
        …et merci à toi de rajouter encore une dose d’enthousiasme sur ce beau livre !

        J'aime

        1. C’est bien à ça que servent les chroniques non ?? En tout cas, je surfe sur la vague de la découverte depuis que je tiens ce blog. Je ne compte plus le nombre d’albums que j’ai lus alors que sans la blogo… je pense que je ne les aurais même pas ouverts ^^

          J'aime

    1. Je confirme. Quand j’ai ouvert l’album (parce que bien sûr, je ne l’avais pas feuilleté avant… c’est la faute de PaKa ^^), j’ai eu un peu peur… Mais le graphisme colle très bien à l’histoire. En deux mots : très sympa !! 🙂

      J'aime

    1. Merci pour ces retours ! Et bienvenue !
      La couverture est intrigante effectivement. Je la trouve apaisante aussi, j’aime beaucoup le choix des coloris qui la composent. A l’intérieur, c’est un peu déroutant mais le voyage est à la clé… Me concernant en tout cas, je me suis laissée complètement emporter par cet univers

      J'aime

  2. Eh bien, avec un tel billet, va falloir que j’aille voir cet album (déjà aperçu, mais sans plus, je ne me souviens même pas de l’avoir feuilleté) de plus près !

    J'aime

  3. Ma soeur l’a achetée. Du coup je vais pouvoir lui piquer et je l’espère, partager ton coup de coeur.
    (Au fait, merci pour la carte, j’ai bien tout reçu !)
    Bises

    J'aime

    1. Déjà reçu !!! Je suis impressionnée des prouesses de La Poste pour une fois !
      Te voilà donc avec deux forts beaux projets de lecture 😉

      J'aime

    1. En attendant de l’avoir en mains, je ne peux que réitérer le conseil que je faisais à Brize de visiter le site de Sailor Twain. Tu as une entrée « Chapitres » dans la colonne latérale de ce site et tu accèdes aux 5 premiers chapitres de l’album (mais en anglais)

      J'aime

  4. Je ne suis pas fan d’histoires fantastiques, mais j’étais tout de même tenté par cet album… et là… 2 pouces… arrrrggggg !!! 🙂

    J'aime

    1. L’auteur nous tient longtemps en haleine avant d’étoffer la partie « fantastique » de son histoire. Je vais encore radoter mais les cinq premiers chapitres sont en ligne sur le site « Sailor Twain ». Un bon moyen de se sensibiliser à l’univers.

      J'aime

    1. Bonjour Marion.
      Je découvre ton blog grâce au commentaire que tu as déposé… jolie trouvaille me concernant. Je profiterais de la soirée pour prendre le temps de te lire 😉
      Ravie d’être parvenue à forcer un peu la main au destin et de te permettre de te rapprocher un peu plus de ce titre ^^
      Bonne lecture à toi 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s