Coeur de pierre (Gauthier & Almanza)

Le duo d’Aristide broie du noir est revenu et c’est en compagnie de Lunch et Badelel que j’ai découvert cette petite pépite !

Gauthier – Almanza © Guy Delcourt Productions – 2013
Gauthier – Almanza © Guy Delcourt Productions – 2013

Cœur de pierre est une histoire d’amour entre deux enfants diamétralement opposés. Un petit garçon, né avec un cœur de pierre, va grandir à l’abri des regards et loin de tout amour parental. La petite fille quant à elle est née avec un cœur d’artichaut, ce qui lui vaudra d’être choyée et hyper-protégée par ses parents.

Un jour, ces enfants vont se croiser. Pour la fillette, ce sera le coup de foudre mais malheureusement, les sentiments ne seront pas réciproques.

« L’enfant au cœur de pierre était né en décembre,

Et tous les médecins lors de l’auscultation

Annoncèrent aux parents qu’ils ne pouvaient entendre

Les battements du cœur de ce petit garçon ».

Dans cet album jeunesse, Séverine Gauthier (Mon arbre, Garance…) signe un superbe texte en alexandrins. De métaphore en métaphore, on y croise les thèmes de l’enfance, des sentiments et de la maltraitance. Un texte subtil, tout en retenue et qui nous fait naviguer en permanence entre désespoir et allégresse.

Les illustrations de Jérémie Almanza (Eco) appuient sur le côté intemporel du récit ; elles sont à la fois magiques et intrigantes. L’atmosphère est atypique et sous le coup de crayon de l’auteur, naissent deux univers d’enfants diamétralement opposés. Le premier, tout de marrons vêtu, décrit un lieu laissé à la dérive. L’épicentre de cet univers est le garçonnet qui vit replié dans un vieux manoir délabré. Autour de lui, le mobilier est patiné, les sièges sont élimés. Lui-même est habillé de vêtements défraichis et rapiécés. A l’extérieur, le spectacle est tout aussi désolant. Les herbes folles ont envahi le jardin, les arbres n’ont plus de sève depuis longtemps. Aucun adulte ne semble vivre-là, il n’a pas même un animal de compagnie, juste une vieille poupée de chiffon. Une empathie se crée rapidement à l’encontre de ce petit homme malheureux.

Mais avant que le désespoir n’envahisse entièrement l’histoire, le scénario glisse vers la fillette. Un rose-violacé vient recouvrir les teintes marrons qui s’étaient imposées jusque-là. On entre alors dans un monde pétillant et chaleureux, une maison pleine de vie, une nature égayée par les couleurs des fleurs et les sourires qui s’affichent sur le visage de l’enfant. Des parents vigilants, omniprésents et hyper-protecteurs.

PictoOKPetits et grands se laissent bercer par une douce mélodie. On a des pincements au cœur et des élans de joie ; on passe parfaitement d’un registre à l’autre. Les auteurs ont su trouver un très bon équilibre entre la mélancolie du petit garçon et le romantisme naïf de la fillette. L’ambiance graphique y est pour beaucoup. Les crayonnés, mis en couleur à l’aquarelle, matérialisent un univers fascinant. Chaque lecteur, quel que soit son âge, peut s’approprier cette histoire. Les plus jeunes pourront s’appuyer sur cette lecture pour parler de la question des sentiments amoureux, sujet souvent tabou et difficile à définir pour les enfants. Les adultes pourront profiter de l’emploi de la métaphore pour s’approprier une réflexion sur les attitudes parentales ou profiter, nostalgiques, de quelques souvenirs d’enfance qui remontent à la surface durant cette lecture.

Un livre à lire… si le cœur vous en dit ! 😉

Merci à vous pour cette découverte : Jérôme, A chacun sa lettre, Noukette, Livr0ns-n0us, Cristie, Marion, Moka, Zaelle, Yvan.

Une lecture commune partagée avec Lunch et Badelel.

Je vous invite à découvrir leurs chroniques respectives sur BenDis.

Du côté des challenges :

Petit Bac 2013 / Partie du corps : cœur

Petit Bac 2013
Petit Bac 2013

Cœur de pierre

One shot

Editeur : Delcourt

Dessinateur : Jérémie ALMANZA

Scénariste : Séverine GAUTHIER

Dépôt légal : avril 2013

ISBN : 978-2-7560-2426-4

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cœur de pierre – Gauthier – Almanza © Guy Delcourt Productions – 2013

Publicités

36 commentaires sur « Coeur de pierre (Gauthier & Almanza) »

    1. Absolument ! Je me rappelais que cette lecture avait été un gros coup de cœur pour tout le monde (bon, ce n’est pas un coup de cœur pour moi mais j’ai bien aimé cet album) mais je ne me rappelais plus que le texte était en alexandrins. Une vraie belle surprise 😉

      J'aime

  1. On a passé un bon moment avec cette lecture aussi.
    Comme toi Mo’, c’est pas un coup de cœur (d’artichaut) mais c’est une belle bande dessinée avec de belles illustrations et j’ai été vraiment heureux d’en lire la prose toute en poésie.

    Allez les gens, c’est bon, vous pouvez venir lire notre avis à Badelel et moi sur BenDis… ! : il est enfin en ligne ! On est de piètres compagnons de lecture dans notre retard mais on est quand même bons le jour J 😀

    J'aime

    1. Superbe oui 😉 Pour le moment, mon grand bonhomme n’est pas tenté mais il le feuillette régulièrement. J’imagine que tôt ou tard, je vais le redécouvrir avec lui. Une belle occasion d’avoir un autre regard sur cet ouvrage

      J'aime

    1. Bonne lecture à toi aussi 😉
      PS : un doux pseudo qui revient 🙂 Je cherchais des repères sur ton nouveau blog mais je n’avais pas fait le lien 😳

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s