Quatre soeurs, tome 2 : Hortense (Ferdjoukh & Baur)

Ferdjoukh – Baur © Rue de Sèvres – 2014
Ferdjoukh – Baur © Rue de Sèvres – 2014

A la Vill’Hervé, vous trouverez les cinq sœurs Verdelaine. Elles sont drôles, débrouillardes et surtout orphelines depuis que leur parents sont décédés dans un accident de voiture il y a bientôt deux ans.

La plus jeune, Enid, a 9 ans. Un peu garçon manqué, elle croque la vie à pleines dents ; elle fuit les tempêtes verbales de ses frangines et part au grand air dans l’immense jardin de leur propriété, passer quelques heures en compagnie de Swift sa chauve-souris ou de Blitz l’écureuil. Il y a aussi Bettina qui, du haut de ses 14 ans, est une adorable peste ; prétentieuse, capricieuse, coquette, ses grands airs cachent pourtant un cœur d’artichaut. Geneviève quant à elle s’occupe de toute l’intendance : elle soigne les bobos, s’occupe du linge et des repas, elle est sur tous les fronts à la fois pourtant, elle n’a que 16 ans. Pour compenser, elle suit des cours de boxe thaï en cachette. Charlie quant à elle est l’aînée. Âgée de 23 ans, elle a interrompu ses études scientifiques pour pouvoir travailler. C’est elle qui subvient aux besoins de toute la famille, c’est elle qui répare, bricole bref, elle n’hésite pas à remonter ses manches pour maintenir le manoir en état. Elle aime Basile, un jeune médecin, toujours prêt à l’aider en cas de besoin.

Mais je n’ai pas cité Hortense, la cinquième sœur. La plus taciturne, « elle lisait et tenait déjà son journal intime au berceau ». Renfermée, timide, mélancolique, Hortense a 11 ans et c’est elle qui, cette fois, nous accueille, ou du moins son journal intime, à l’occasion de ce second album des Quatre sœurs.

Ça pétille toujours autant à la Vill’Hervé. Basile a pris sa place dans le bastion féminin des Verdelaine et sa venue est toujours appréciée quoiqu’il arrive, son soutien est précieux. Et comme Basile, il sera difficile au lecteur de ne pas se sentir immédiatement accueilli dans cette petite tribu. Une fratrie qui change, qui grandit aussi à l’instar de la précieuse Bettina qui sait surprendre… tomberait-elle amoureuse d’un jeune homme à l’apparence disgracieuse alors qu’elle est si attachée au paraitre ? En tout cas, cela a le mérite de lui faire prendre un peu de distance avec la DBB (« Division Bête et Bouchée », surnom affectueux qu’Enid a donné à ce trio de copines composé de Denise, Bettina et Béhotéguy).

Hortense n’est pas en reste et cet album va lui réserver bien des surprises.

L’adolescence n’est pas une période facile à vivre. Encore moins dans le cas de figure qu’a imaginé Malika Ferjoukh où le lecteur découvre le quotidien de cinq orphelines. Pourtant, loin des clichés habituels, la scénariste développe un univers dans lequel la bonne humeur nous invite à sa table. Comme dans le premier volume, c’est ce constat qui nous frappe en premier d’autant que la couverture de ce second tome nous laissait largement penser le contraire. Pourtant, ce n’est pas les frimas de l’hiver qui vont rythmer cet opus mais bel et bien les feux de cheminée, les préparatifs de Noël et cette solidarité si forte entre les sœurs. Les choses sont si bien organisées qu’il nous est difficile de concevoir que leurs parents sont décédés il aussi récemment. Quoiqu’il en soit, la lecture regorge d’humour et de multiples petits rebondissements. Entre les humeurs des unes, les coups de foudre des autres, les tracas du quotidien, l’hospitalité que l’on offre à une nouvelle amie, l’arrivée de petits chatons dans la ferme d’à côté, les boums d’anniversaires organisés par les copains du collège, les peines, les trouilles…

Cati Baur quant à elle a trouvé le credo adéquat pour adapter en bande dessinée le roman de Malika Ferdjoukh. Un dessin rond, tantôt soigné tantôt fait à la volée et qui vient poser un petit caillou par-ci et un gros nuage par-là, de quoi s’immiscer encore plus aux côtés des habitantes de la Vill’Hervé. Des cinq sœurs, pas une ne ressemble à l’autre que ce soit de caractère ou d’apparence. Cati Baur s’est saisi de ça et semble avoir pris beaucoup de plaisir à illustrer rouquine, blonde et brunes… un vrai patchwork visuel qui vient épicer d’autant cet univers (disons-le) un peu déjanté.

PictoOKPictoOKUn univers vivant et malicieux. Un livre à dévorer goulument.

La chronique d’Anne, de David Fournol, de Jean-Laurent Truc.

Extrait :

« Etre fille unique, j’aurais adoré. Puis je me rends compte que ça signifie cette chose affreuse : je me serais retrouvée orpheline à la mort de papa et maman, et alors j’ai un frisson » (Quatre sœurs, tome 2).

Du côté des challenges :

Petit Bac 2014 / Prénom : Hortense

Challenge Petit Bac 2014
Challenge Petit Bac 2014

Quatre sœurs

Tome 2 : Hortense

Tétralogie en cours

Editeur : Rue de Sèvres

Dessinateur : Cati BAUR

Scénariste : Malika FERDJOUKH

Dépôt légal : janvier 2014

ISBN : 978-2-36981-049-0

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quatre sœurs, tome 2 – Ferdjoukh – Baur © Rue de Sèvres – 2014

26 commentaires sur « Quatre soeurs, tome 2 : Hortense (Ferdjoukh & Baur) »

    1. Qui… moi ??? 🙄 (on ne voit pas bien la petite auréole au dessus de ma tête mais je te promets qu’elle y est ^^)
      Après, si on resitue les choses dans son contexte : si je me suis positionnée sur ce titre (et sur le volume précédent) c’est parce que j’avais toujours en tête la chronique que tu avais rédigée sur le tome 1. Ça fait 3 ans donc (tousse tousse) 😀
      Et donc, c’est un juste retour des choses 😛

      J'aime

  1. Je n’ai toujours pas découvert cette série de BD mais j’ai emprunté le premier tome. C’est déjà un premier pas ! Je pense aussi que je vais l’acheter pour le CDI.

    J'aime

  2. Il faudrait que je débute par « Enid » mais je suis curieuse de lire ces adaptations. J’ai lu les romans jeunesse il y a des années. J’aime bien les dessins et tu sembles emballée donc c’est bon signe !

    J'aime

    1. C’était moins pregnant sur ce second tome mais sur certains aspects graphiques, je ne peux pas m’empêcher de penser au travail de Camille Jourdy sur « Rosalie Blum ». Le dessin de Cati Baur pétille tout autant. Je pense que les deux tomes peuvent se lire indépendamment et que tu pourrais tout à fait profiter d’Hortense sans avoir repris Enid (d’autant que tu connais déjà les romans) mais le tome 1 situe bien les personnages secondaires : Basile, la vieille tante Lucrèce, les deux copines de Bettina…

      J'aime

    1. Ohhh que oui ! J’ai vu que les auteures étaient présentent à Angoulême. Je vais aller les titiller pour savoir quand sort le tome 3 😀

      J'aime

    1. 😀 J’ai adoré adoré adoré !!!! Je cherche encore à comprendre pourquoi « Quatre soeurs » alors qu’elles sont cinq… mais bon, ça aussi ça met un peu de sel à la lecture. Il doit y avoir un secret caché là-dessous ^^

      J'aime

  3. Ma fille a lu le roman (ou les romans, je ne sais plus, en tout cas c’était un pavé énorme) et elle a adoré… elle me tanne pour que je m’y colle aussi ! Et en BD, pourquoi pas !

    J'aime

    1. C’est excellent. Puisque tu parles des romans, j’avais lu sur une critique que le tome 3 (« Geneviève ») était moins bon que les autres. Ta fille a eu cette impression ?

      J'aime

        1. J’espère que les deux derniers tomes de la BD sortiront vite vite ^^
          « Pire que sa mère » ??? Tss tsss… il faut juste que vous prévoyiez des étagères supplémentaires pour ranger les livres 😛

          J'aime

    1. Ah ! Génial ! ^^ Par contre, n’ayant pas lu les romans, je ne sais pas si tu seras complètement satisfaite sur ce point. L’elfe apparait également mais je crois ne l’avoir vu qu’une seule fois (pour le moment)… et il me semble que c’est dans le tome 2…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s