Achevé d’imprimer (Mau & Mabesoone)

Mau – Mabesoone © Casterman – 2006
Mau – Mabesoone © Casterman – 2006

« Il m’avait ramassé tout gamin dans une Gendarmerie de campagne ouverte spécialement pour l’occasion. A cause d’un court-circuit sur un passage à niveau, moi, j’étais pas mort. Mes parents, oui. Je me souviens encore de la tête de mon père, trois mètres plus loin, dans l’herbe, coupée net, qui me regardait ».

Julien est orphelin. Elevé par son grand-père, il a grandi un peu médusé par la vie et appréhendant ce qu’elle pouvait lui réserver. Il est devenu écrivain, peut-être par la force des choses. L’absence de succès a fini par l’envahir. Un jour, il dégoupille et se retrouve hospitalisé. Durant ce séjour hospitalier, le déclic se produit.

« Parce que j’allais pas continuer à faire l’écrivain raté. Moi, j’allais faire écrivain d’action ! (…) J’ai décidé de me faire tueur en série. Une très bonne idée pour devenir célèbre. Quitte à éradiquer, autant commencer par les autres… Mon autobiographie, ils allaient tous se l’arracher… ».

Prenez une grande inspiration avant de vous enfoncer dans cet album car vous allez plonger au cœur d’une folie assez dérangeante. Le scénario d’Olivier Mau est sans concession. Mêlant sarcasme, dérision, humour  et pulsion meurtrière, l’auteur nous embarque dans un road-trip improbable et déjanté. Le personnage principal semble même échapper à son contrôle tant il est imprévisible. Le « héros » perd tout esprit critique quant aux actes qu’il pose et réagit de façon épidermique à l’égard de ce qui l’entoure. Un geste, un regard… ou un simple battement de cils sont susceptibles d’alimenter son délire. Il s’agite, s’acharne et s’obstine à agir dans le seul but d’être remarqué par les médias et peu importe les étapes qu’il doit franchir pour parvenir à ses fins. Il attrape au vol les idées qui lui passent par la tête et agit. tout est bon à prendre pourvu qu’on parle de lui… certain qu’il tient-là la clé d’un marketing efficace et qui a du mordant.

Achevé d’imprimer – Mau – Mabesoone © Casterman – 2006
Achevé d’imprimer – Mau – Mabesoone © Casterman – 2006

La présence de cette violence totalement gratuite crée une atmosphère oppressante et force le lecteur – un peu hagard – à assister à ce spectacle macabre qui se déroule sous ses yeux. Il y a quelque chose d’irrationnel dans ses actes et cela à tendance à accrocher le lecteur à cet ouvrage avec l’envie de savoir jusqu’où les auteurs repousseront les limites de la déraison.

Pour illustrer ce thriller, Rémy Mabesoone illustre la folie du personnage de manière frontale, nous permettant ainsi de le scruter à la loupe. Il décortique tout ce qui peut nous permettre de repérer l’émergence d’un nouvel accès de folie. On a l’impression d’être face à un dément qui peut imploser à n’importe quel moment, un écorché vif. L’ambiance graphique met le lecteur mal à l’aise car on est là, aimanté, dans l’attente de la prochaine scène sanglante. Une ambiance graphique en noir et blanc pour servir ce thriller glauque et dérangeant où le sang coule à flots. Cet univers corrosif est réalisé au fusain. Les visuels sont hyper chargés et les jeux de hachure fusent et créent une ambiance à couper au couteau, aidant ainsi le lecteur à « entendre » le moindre petit cliquetis, le moindre grincement de dents. Les traits anguleux du personnage principal, son rictus pervers… un bien étrange individu qui va nous servir de guide durant près de 80 pages.

PictoOKUn univers noir et dérangeant. Une bouffée délirante que les amateurs du genre apprécieront peut-être…

Deux ans après Achevé d’imprimer, le duo d’auteur a réalisé un album plus aboutit : Au revoir Monsieur.

La chronique de Sandrine, Belzaran.

Une lecture que je partage avec Mango :

Logo BD Mango Noir

Extraits :

« Ce n’est pas tant le bruit du couteau, mais le bruit du tiroir qui l’a impressionné. Il n’avait pas l’habitude d’entendre grincer le tiroir à une heure pareille… » (Achevé d’imprimer).

« J’ai fait les 100 pas en regardant des militaires armés jusqu’aux dents rouler leurs épaules. J’ai trouvé inconscient de laisser ces types en liberté » (Achevé d’imprimer).

Achevé d’imprimer

One shot

Editeur : Casterman

Dessinateur : Rémy MABESOONE

Scénariste : Olivier MAU

Dépôt légal : juin 2006

ISBN : 2-203-33100-3

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Achevé d’imprimer – Mau – Mabesoone © Casterman – 2006

Advertisements

16 commentaires sur « Achevé d’imprimer (Mau & Mabesoone) »

    1. Ce n’est pas de la violence gratuite, enfin… c’est difficile à expliquer sans dévoiler l’intrigue (et comprenez bien chez madame qu’il est hors de question que je dévoile l’intrigue :))

      J'aime

  1. Je ne crois pas que ça me plairait et en même temps, j’aime toutes les histoires d’écrivains à la base alors bon, il suffit juste que cette BD croise ma route et je la tenterai 😉

    J'aime

    1. Et moi je sèche sur les réponses que je peux donner aux commentaires ^^ Personne ne se sent de partir dans cette lecture, ce que je peux comprendre.

      J'aime

  2. Première participation pour moi à la « BD du mercredi » alors je fais le tour de tous les billets ^^
    Sarcasmes, dérision, humour, folie, … tu m’as tout à fait convaincue de faire ce voyage particulier !
    Belle aprem à toi,
    Cajou

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s