Love, le renard (Brrémaud & Bertolucci)

Brrémaud – Bertolucci © Ankama – 2012
Brrémaud – Bertolucci © Ankama – 2012

Sur la première de couverture, il apparaît comme téméraire. Ce renard court, il semble aller si vite que ses pattes touchent à peine le sol. Son regard fixe le sentier qu’il parcourt, il doit anticiper les obstacles malgré sa blessure à l’œil depuis longtemps cicatrisée. Il garde ainsi sur sa face le stigmate d’un ancien combat.

Après avoir contemplé cette illustration, on s’enfonce dans l’album en apparence silencieux puisqu’il s’affranchit de tout dialogue. On s’insinue dans ce monde animalier. Un état sauvage.

Plongée du lecteur dans cette nature automnale et luxuriante qui pourtant décline déjà. L’arrivée des premiers flocons viendra sonner le glas d’une saison. Les instincts sont à fleur de peau puisque s’amorce une période de l’année où les sens sont en éveil ; les gestes et les déplacements sont comptés, chaque proie saisie renforce l’idée que des jours meilleurs sont à portée. Mais pour l’heure, il s’agit de survivre à cet hiver, contourner les obstacles, imposer sa loi… la loi du plus fort.

Federico Bertolucci propose un univers graphique où fourmillent les détails. A pas feutrés, on avance lentement sur le lit de feuilles qui donne des éclats ambrés au paysage automnal, on pose délicatement le pied sur la neige pour éviter qu’elle ne craque… et on se tapit là, à l’orée d’une clairière ou derrière un buisson, pour observer ces êtres majestueux lorsqu’ils combattent, qu’ils chassent ou qu’ils dorment. On retient notre souffle tant tout est délicat et somptueux. Un enchantement permis par ce dessin d’une grande lisibilité.

Love, tome 2 – Brrémaud – Bertolucci © Ankama – 2012
Love, tome 2 – Brrémaud – Bertolucci © Ankama – 2012

Mais l’histoire se poursuite. Le renard est là. On cale notre rythme de marche sur le sien. On se faufile sous une branche, on se terre dans le tronc d’un arbre…

Puis c’est l’explosion. On a changé de saison. Durant les frimas hivernaux, la nature s’est endormie, à l’instar de certaines espèces animales. Mais les couleurs éclatent et les bruits heurtent nos oreilles. Le volcan se réveille et le scénario de Frédéric Bréémaud prend un rythme effréné. Tous les sens sont en éveil. On est à l’affut de tout, craignant de recevoir un projectile ardent. On profite du contraste entre le froid pinçant d’une épaisse couche de neige et les vapeurs bouillantes du magma qui se fraye un chemin dans le manteau blanc de l’hiver. Affamés, les pires prédateurs sont en activité, malgré le danger qui les menace. Rugissements, sifflements, bêlements, glapissements… sont étouffés par le roulis des pierres, le tumulte sonore d’une avalanche…

La fin de la saison approche. Le printemps revient mais la course à la survie n’en est pas pour autant terminée…

PictoOKSuperbe. Un scénario mis en images d’une bien belle manière.

La série comporte à ce jour trois tomes. Le premier, « Love, le tigre » est paru en mai 2011. Quant au troisième, « Love, le lion » est dans les bacs depuis mars 2014.

La chronique de Marilyne par qui j’ai découvert ce titre (dans le cadre du Loto BD [consacré aux albums muets] organisé par Val cette année) et celle de PaKa.

Du côté des challenges :

Petit Bac 2015 / Animal : renard

PetitBac2015

Love

Tome 2 : Love le Renard

Série en cours

Editeur : Ankama

Collection : Etincelle

Dessinateur : Federico BERTOLUCCI

Scénariste : Frédéric BRREMAUD

Dépôt légal : août 2012

ISBN : 978-2-35910-285-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Love, tome 2 – Brrémaud – Bertolucci © Ankama – 2012

14 commentaires sur « Love, le renard (Brrémaud & Bertolucci) »

  1. Voilà encore une très bonne série. Je suis particulièrement attirée par les publications de chez Ankama en générales mais je trouve qu’ils ont des collections très variées et ce titre nous offre encore quelque chose de nouveau. Il faut avoir du talent pour écrire un scénario avec des paroles mais il en faut autant si ce n’est plus pour écrire un scénario et ne se fier qu’au dessin qui devra tout dire.

    J'aime

    1. Je connais mal cet éditeur du moins, je n’ai pas lu beaucoup de titres de leur catalogue. Cela dit, je n’ai jamais été déçue par un de leur ouvrage et beaucoup me tentent et j’aimerais avoir l’occasion de les lire.
      Quant aux albums muets, je suis du même avis que toi. Il faut avoir les reins solides pour réaliser le scénario d’un album muet

      J'aime

  2. Je l’ai feuilleté plusieurs fois, c’est vraiment très beau. L’exemplaire de l médiathèque est toujours emprunté et je ne pense pas à le réserver, il faudrait pourtant si je veux le lire un jour.

    J'aime

    1. Marilyne, via le loto, m’a offert une très belle opportunité de découvrir cette série. Je la reluquais depuis un moment et cela m’a donné encore plus envie de découvrir les autres titres de la série « Love »

      J'aime

    1. 😀 Et je vais parler d’un autre renard en fin de semaine puisque j’ai lu « Grand Méchant Renard » qui est tout à fait excellent. Un autre genre mais c’est aussi un album très réussi !

      J'aime

    1. C’est superbe ! Il y a juste à quelques endroits quelques retouches un peu trop excessives réalisées sur ordi mais là, je chipote vraiment. Mais je n’aime pas tellement quand c’est trop superficiel… un peu comme le fond de teint :mrgreen:

      J'aime

    1. Je suis archi-prête pour le 1er oui. Y’apluka ! ^^ (à commencer par y penser ; j’ai fait un saut en librairie la semaine dernière et j’ai complètement oublié de le mettre sur ma liste… no comment 😉 ) ^^

      J'aime

  3. Les illustrations donnent vraiment envie de découvrir ces BD. Ta critique en rajoute une couche :-D. J’ai vu les tomes 1 et 2 à la médiathèque, je me les note pour mon prochain passage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s