Emmet Till d’Arnaud Floch (mis en couleur par Christophe Bouchard)

couv-Emmett-TillCette BD qui a reçu le soutien d’Amnesty International retrace un épisode peu glorieux survenu au Mississippi en août 1955, celui du meurtre d’un adolescent de quatorze ans par deux blancs. Il lui était reproché d’avoir sifflé une épicière blanche alors qu’il était venu acheter des bonbons. Emmett Till est un personnage particulièrement intéressant (et je vais une fois pour toutes m’excuser de le traiter en personnage alors qu’il a vraiment existé) parce que c’est un noir américain qui a vécu à Chicago avant de venir passer un peu de temps chez son oncle resté au Mississipi. Bien que son oncle ne cesse de lui répéter ce qui se fait et ne se fait pas, il a envie de défier ces règles idiotes et décide de prouver aux autres que son argent a la même valeur que celle des blancs et que l’épicière blanche, réputée pour ne pas servir les noirs, sauf qu’ils sont métayers, va accepter de lui vendre des bonbons (pourquoi le mot bonbon n’a pas été traduit et est resté candies, mystère et boule de gomme). C’est ce défi qui le conduira à la mort.

Si ce qu’a subi Emmett Till est affreux, l’auteur de cette BD a décidé de ne pas trop insister sur la violence de la scène. Les scènes du passage à tabac sont bien présentes et reviennent comme un leitmotiv mais elles sont teintées de l’obscurité qui les entourent. C’est plutôt la violence de la situation en général qui est accentuée. Jérôme disait qu’il faudrait mettre cette BD dans tous les CDI et je suis tout çà fait d’accord avec lui. On comprend très bien la différence entre le nord et le sud concernant les noirs à cette époque. J’ai trouvé que ça manquait peut-être un peu de nuances dans le traitement du sujet mais ce n’est pas le but d’une BD commandée par Amnesty International, le but est pédagogique et il est atteint. Le dessin est d’ailleurs un peu simpliste, c’est très clairement une BD destinée aux jeunes. Je ne connaissais pas du tout l’histoire d’Emmett Till, je remercie donc Jérôme de m’avoir offert cette BD car il est fort possible que j’utilise l’histoire de ce garçon en cours. Comme l’explique le dossier très intéressant présenté à la fin, son histoire fait partie de ces évènements qui engendrèrent la lutte pour les droits civiques. La mère d’Emmett décida de laisser son cercueil ouvert afin que tous voient les violences qu’il avait subies. Des centaines de personnes assistèrent à son enterrement et des photos de son corps tuméfié furent publiées dans le monde entier.

Publié le 1er avril 2015 aux éditions Sarbacane. Allons voir l’avis de Mo’ avec qui je partage cette lecture commune (et rien de tel qu’un debriefing partagé sur FB juste après la lecture). Merci à toi Mo’ de m’avoir expliqué comment fonctionnent les partenariats avec Amnesty International.

3-5-hearts-on-a-line-510

Advertisements

14 commentaires sur « Emmet Till d’Arnaud Floch (mis en couleur par Christophe Bouchard) »

  1. C’est clairement une BD à but pédagogique et la narration peut parfois en souffrir et être un poil scolaire mais le but est atteint je pense. En tournant la dernière page, après avoir lu le dossier, la colère et l’indignation sont là. Et le besoin d’échanges et d’éclaircissements avec les élèves aussi sans doute, c’est de loin le plus important.
    (et si tu ne connaissais pas cette histoire, je suis absolument ravi de t’avoir permis de la découvrir. En lisant l’album, j’ai immédiatement pensé à toi 😉 )

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai revérifié dans mon bouquin de civili américaine de fac. Le nom d’Emmett Till n’y figure pas. Mais comme Martin Luther King Jr n’est cité qu’une fois…
    « Heureusement » que j’avais lu un article sur son assassinat : je savais de quoi il s’agissait quand des noirs m’en ont parlé quand j’étais assistante dans le Sud.
    L’auteur explique-t-il pourquoi il a choisi d’écrire à ce sujet ?

    J'aime

  3. Il dit que pour lui, c’est l’un des déclencheurs du mouvement des droits civiques. Quant au pourquoi maintenant? , c’était tout simplement une commande d’Amnesty International je crois.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s