Tokyo Sanpo (Chavouet)

Chavouet © Editions Philippe Picquier – 2009
Chavouet © Editions Philippe Picquier – 2009

Parce que son amie a l’opportunité d’effectuer un stage de 6 mois à Tokyo, Florent Chavouet profite de l’occasion pour la suivre le temps de son séjour et ainsi découvrir un lieu qu’il ne connaît pas. Après les deux premiers jours passés à rechercher un logement, Florent Chavouet tombe malade. Durant cette courte période – durant laquelle ses déplacements étaient assez limités, il prend l’habitude de dessiner tout ce sur quoi tombe son regard. Un bâtiment, une bouteille de soda, un arbre, un insecte… Dès lors, l’habitude est prise et il croque désormais quotidiennement, sur son temps livre, chaque détail de son environnement.

« Tokyo Sanpo » regroupe ainsi une quantité impressionnante de dessins. Ces derniers, une fois regroupés, ont donné lieu à la publication de ce guide de voyage insolite. La lecture nous conduit d’une anecdote à l’autre, d’un médicament au goût de thon rouge à une mante religieuse sur le carrelage d’un building, en passant par les étiquettes des fruits, une petite mélodie matinale jouée sur synthétiseur, l’animation d’une rue…

Il paraît que Tokyo est la plus belle des villes moches

A compter de juin 2006, Florent Chavouet (Manabé Shima, Petites coupures à Shioguni) a ainsi pris l’habitude de consigner dans ses carnets le moindre détail venant à sa connaissance. Durant son séjour d’un semestre, il s’est déplacé en vélo ce qui lui a permis d’avoir une grande liberté dans ses déplacements. Autre avantage, la vitesse de son mode de transport lui offrait la possibilité d’observer la ville sous tous ses angles ; s’arrêter, revenir en arrière, s’engouffrer dans une ruelle étroite… le vélo était assez peu contraignant si ce n’est pour de trop grandes distances.

Tokyo Sanpo – Chavouet © Editions Philippe Picquier – 2009
Tokyo Sanpo – Chavouet © Editions Philippe Picquier – 2009

Il a rapidement élargit la connaissance de son quartier aux quartiers limitrophes et, afin de permettre une plus grande lisibilité de son voyage, a choisi de structurer l’album en différents chapitres : chaque chapitre s’ouvre sur l’illustration d’un koban (commissariat de quartier), se poursuit par une carte assez détaillée de ce quartier puis toutes les anecdotes inhérentes à cette localisation géographique. Une bonne vingtaine de quartiers tokyoïtes sont ainsi représentés de façon plus ou moins conséquente (cela tient compte à « l’affinité » que l’auteur a ressenti en parcourant les rues de chaque lieu). En préface, Florent Chavouet explique clairement sa démarche :

Le Tokyo représenté ici a donc une forte inclinaison du côté de mon quotidien et de mes humeurs, et je m’excuse par avance de ce qu’il ne corresponde pas à tous les points de vue. Mon regard n’est qu’un exemple parmi toutes les paires d’yeux que comptent les voyageurs.

Le séjour est rythmé – en dehors de son activité professionnelle (qu’il ne décrira d’ailleurs pas) – par des rencontres spontanées, des invitations faites sur le pouce, des heures de contemplation passées devant un arbre centenaire. Les chapitres se referment de façon systématique sur de courts « interludes » durant lesquels l’auteur peut s’amuser à compléter sa collection d’étiquettes de fruits, présenter les différentes pièces de monnaie (et leur caractéristique), étudier les modes vestimentaires ou bien encore présenter des gadgets insolites chez nous (européens).

Sans chercher particulièrement à entrer en contact avec d’autres expatriés, l’attention de Florent Chavouet a tout de même été attirée par quelques détails comme la présence d’une crêperie, la diffusion d’une chanson de Tété dans un café ou le souvenir de la signification japonaise du prénom de Ringo Starr.

PictoOKUn album agréable mais bien moins entraînant que « Manabé Shima » (publié en 2010 à la suite d’un voyage réalisé en 2009). Tout ici est plus descriptif et s’inscrit plus dans un registre presque « pratico-pratique » (même si je ne nie pas que Florent Chavouet prête attention à bien plus de détails urbains que nous n’en accordons au quotidien).

« A mon retour en France, on m’a demandé si c’était bien la Chine. Ce à quoi j’ai répondu que les japonais, en tous cas, y étaient très accueillants ».

LABEL LectureCommuneMa lecture a été considérablement enrichie par les échanges que j’ai menés en temps réel avec Sabine et EstelleCalim. Toutes d’eux m’ont permis d’accorder plus de temps à l’observation d’une planche, de prêter une oreille plus attentive à un élément narratif voire d’aborder un passage en le regardant d’un autre angle. Très belle expérience de lecture partagée. Les filles, je vous remercie pour ce moment durant lequel on a échangé, ri, bu et mangé, fait quelques clichés…

Je vous invite donc à lire la chronique de Sabine quant à celle d’EstelleCalim, il vous faudra patienter une poignée de jours.

Tokyo Sanpo

– Promenades à Tokyo –

One shot

Editeur : Editions Philippe Picquier

Collection : BD/Mangas

Dessinateur / Scénariste : Florent CHAVOUET

Dépôt légal : mars 2009

ISBN : 978-2-8097-0076-3

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tokyo Sanpo – Chavouet © Editions Philippe Picquier – 2009

Publicités

19 commentaires sur « Tokyo Sanpo (Chavouet) »

  1. Ton billet me tente beaucoup! Déjà que j’avais été intriguée par les image de Sabine sur Instagram : maintenant j’ai envie de le lire!

    J'aime

    1. Je l’ai lu d’une traite mais je crois que cela n’aurait pas été possible si je ne l’avais pas lu dans les conditions que l’on s’est offertes avec Sabine et EstelleCalim. On avait le nez toutes les trois en même temps dans l’album et c’était vraiment intéressant ! (après, je le redis mais j’ai préféré son second album : Manabé shima 😉 )

      J'aime

    1. Je suis bien d’accord. Lorsque j’ai lu « Petites coupures à Shioguni » récemment, j’étais impressionnée de voir comment il a progressé !

      J'aime

  2. Les dessins sont canons …. bon, cela dit, comme je porte un intérêt limité à Tokyo (la malheureuse que je suis !) … Irai plutôt jeter un œil à Manabé Shima tiens 😉 déjà feuilleter à la librairie !
    la bise jeune fille et une belle journée à toi

    J'aime

    1. Cela me semble une très bonne stratégie. Je pense que tu devrais apprécier le voyage sur l’ile de Manabé Shima 😉
      Je te renvoie la bise mademoiselle. Belle semaine ensoleillée à toi 😉

      J'aime

    1. Pour moi aussi le plaisir a été au rendez-vous. Je sais aussi que si je n’avais pas lu Manabé avant, j’aurai certainement été plus emballée par celui-ci car les albums de Florent Chavouet sont très originaux et ne ressemblent à aucun autre. Mais le connaissant déjà un peu, je m’attendais à être assaillie par les odeurs de petits plats atypiques, par des rencontres surprenantes et c’est malheureusement un peu timide dans « Tokyo Sanpo ».

      J'aime

    1. Je connais ce problème. On butine en librairie, on feuillète plein de choses, on prend et on repose, on met de côté et puis en arrivant à la maison, quand on regarde non petites listes ou quand on voit les chroniques des copains on voit tous les ouvrages auxquels on a oublié de penser ^^

      J'aime

  3. Je n’ai pas lu ce titre mais j’avais beaucoup aimé Manabé aussi … Du coup dès que la bibli aura fini ses travaux, j’irais voir si c’est possible de l’emprunter !

    J'aime

    1. Je vois que la perspective d’un petit voyage à Tokyo te fait succomber 🙂 Il faut dire que Florent Chavouet est un guide talentueux.

      J'aime

  4. Je n’ai pas encore lu Manabé Shima mais j’avais beaucoup aimé Tokyo Sanpo que j’ai découvert en bibliothèque. Tu me donne envie de le relire (lire à ajouter à la « liste de cadeaux qui me ferais vraiment plaisir » que je prends soin de distribuer avant les dates fatidiques pour ne pas me retrouver avec un service en porcelaine ou une inutile et coûteuse bouteille de parfum. c’est une chouette idée cadeau ce bouquin, non ? XD)

    J'aime

    1. C’est une superbe idée de cadeau oui !!! 😉
      Je te soutiens pleinement dans tes initiatives. Je tente la même chose de mon côté mais pour le moment, ça porte pas vraiment ses fruits :mrgreen: ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s