Ode à Riad

Je ne résiste pas à vous conter Riad Sattouf, un de mes auteurs BD chouchous..

Riad (oui, entre Riad et moi, pas de chichis, on s’appelle par nos prénoms 🙂 ) et moi, on s’est rencontré dans les pages de Charlie Hebdo, et on est tombé en amour (ou plutôt, je ne vais pas vous mentir, suis tombée en amour de sa plume, ses mots, ses dessins, son trait …. Pffff je l’aime quoi !). Depuis 2004, il sévissait à Charlie Hebdo où il consignait, en 8 cases, le quotidien de la jeunesse d’aujourd’hui (et pas que !) dans les lieux publics …

Et puis, ma délicieuse copine (autre fan absolue de Riad !) m’a prêté ses BD, celles-là :

41ChUWoIN2L._SY344_BO1,204,203,200_      vie-secrete-jeunes-2-couv         images

Trois ouvrages, où sont compilés toutes les (meilleures) scénettes (de Charlie) saisies sur le vif et croquées  avec un talent fou ! Trois ouvrages pour des heures de rire, de bêtises crasses et de bonheur !

Allez, j’vous en dit quelques mots : Riad  a donc croqué des petits bouts de vie de ses contemporains (vous et moi peut être, oui je sais, ça fait un peu frémir !), la vie telle qu’il la croise, dans la rue, le métro, le bus, les bars… à Paris ou ailleurs… La vie, telle qu’il la côtoie, cruelle, crue, dérangeante (souvent), violente, drôle, cynique, voire à pleurer ! Et qu’il retranscrit sans filtre, sans embellie ni morale… Des scènes qui parlent de l’Humain avec ses travers, ses faiblesses, ses bêtises, ses peurs, ses aberrations, ses bassesses, ses étroitesses, mais aussi avec ses envies, ses désirs, ses élans … Des instantanés volés, l’intimité de tout un chacun dans son quotidien…. Et Riad tape juste, vrai et dur ! Sacrément dur !

Extraits :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 La vie secrète des jeunes, 3 Tomes, environ 19 euros la merveille !

 

 

Et puis, il faut aussi que je vous cause de cette BD-là :

Les_Pauvres_Aventures_de_Jeremie_L_Integrale

 

Cet ouvrage (toujours prêté par ma copine Julia, qui décidément a un goût très sûr, pour les livres comme pour les copines !) réunit les 3 tomes des « Pauvres aventures de Jérémie », aventures désopilantes de ce pauvre jeune garçon à lunettes, anti-héros des temps modernes … Alors voila, pour vous introduire ce délicieux ouvrage (l’intégrale de Jérémie, un pur bonheur !), les mots de l’auteur : « J’ai écrit le scénario des « Jolis pieds de Florence » [le 1er tome des aventures de Jérémie] au cours de l’année 2002. Jacques Chirac avait été réélu face à Jean-Marie Le Pen, l’euro venait à peine d’être mis en circulation, Bernard Giraudeau était encore en vie, et les télés et les écrans des ordinateurs commençaient à devenir plats. A l’époque j’étais dessinateur réaliste et je gagnais très mal ma vie. Je présentais aux éditeurs des projets plus personnels dont j’écrivais les histoires mais ils étaient toujours refusés. J’habitais un gourbi sordide du boulevard Saint-Marcel. J’avais quelques copains (uniquement garçons, bien sûr), que j’avais rencontrés aux Gobelins pendant mes études de cinéma d’animation. Vous vivions des tonnes d’histoires nazes, nous étions paranoïaques, pauvres, nous n’intéressions personne, les femmes étaient des avions de lignes qui passaient à 12000 mètres…. A l’époque je regardais « Seinfeld » toute la journée sur de vieilles VHS. J’ai eu envie de faire mon « Seinfeld » en bande dessinées avec nos histoires pourries. J’ai changé les noms, les visages, j’ai rajouté une fille, puis finalement j’ai inventé toute ses histoires : les nôtres étaient beaucoup trop déprimantes. Voilà comment sont nées les pauvres aventures de Jérémie. »

Un petit bout d’histoire : Jérémie Chibouz (ouais, il est affublé d’un nom délicieusement poétique !) est un jeune geek, qui bosse dans l’univers des jeux vidéos…. Adolescent attardé, gauche, maladroit, au charisme d’une huître, angoissé, parano, véritable handicapé social (lui, tout comme ses potes !) il affronte la vie avec l’énergie du désespoir ! Et c’est absolument réjouissant !

J’ai une tendresse particulière pour le 2ème Tome « le pays de la soif », écrit en 2004, les vacances de Jérémie en Bretagne dans un camping… Je ne vous en dis pas plus, c’est…. FABULEUX  ! (si, j’vous jure, si, vous allez adorer, si, lisez, j’vous promets, c’est à hurler de rire !!!).

Vous dire aussi que c’est bien mieux en ouvrage intégral, d’abord parce que vous aurez toutes les histoires d’un coup (et comme ça se dévore comme un rien !), les dessins sont en noir et blanc (et c’est tellement mieux, en tous les cas pour cette BD,  le noir et blanc illustrant à merveille ce Jérémie un brin  pathétique !) et puis, il a des bonus  : une préface et 2 histoires (écrites pour un hors-série Pilote) pour encore plus de plaisir ! 

Indispensable, j’vous dis !

Extraits :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Les Pauvres aventures de Jérémie, Dargaud, 2013, 22,50 €.

 

Et pour finir cette mise en bouche, certes un peu longue mais nécessaire, vu que la charmant hôtesse de ce Bar à BD a omis de causer de Riad (ouais, je sais, totalement scandaleux 🙂 ), le 1er tome de « L’arabe du futur » (et si je vous dis que c’est encore Julia qui me l’a prêté, (acheté depuis) mais oui, cette fille est formidable ! Qui plus est, elle fait des p’tits rhums comme personne, mais chut, ceci est une autre histoire… ) :

arabe_c1-hautedef

 

En quelques 150 pages et 4 chapitres, voici les aventures du petit Riad, de 1978 à 1984, dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez Al-Assad. C’est un récit autobiographique sur la petite enfance de notre auteur (maintenant que vous le connaissez, il est aussi un peu à vous !). A travers les yeux de Riad enfant,

sattoufenfant

 

nous suivons les péripéties de sa famille : une mère, personnage très (trop ?) effacé, et son père, véritable héros de cette BD. Abdel Razak Sattouf, syrien, originaire d’un village à côté de Homs (ville tristement célèbre) est un personnage ambigu, complexe… Lettré (le seul de sa famille syrienne), il est obsédé par l’éducation du monde arabe, éducation à laquelle il veut participer, en commençant par son fils dont il veut faire « l’arabe du futur »…

Et comme très souvent chez Riad, il y a 2 niveaux de lecture : le regard innocent de l’enfant sur la vie, son enfance et les atrocités qu’il découvre et qu’il ne sait/peut pas interpréter ; et une voix off qui explique au lecteur le contexte politique et historique de ces pays,  de façon très claire, et soulevant des questions polémiques encore bien trop actuelles ( comme la place des femmes, la religion, l’anti-sémitisme, la peine de mort, les enjeux de pouvoir, les relations internationales….)

Extraits :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cette BD, inclassable, parfois dérangeante mais absolument géniale et incontournable, est mon grand coup de ❤ …

Lisez le billet de Jérôme, épatant comme toujours ….

L’Arabe du futur, T1, Allary Editions, 2014, 20,90€

 

Et comme vous en redemandez, je vous raconte tout du 2ème Tome très vite 😉

Alors, à bientôt !

Publicités

14 commentaires sur « Ode à Riad »

  1. Du Riad au bar, j’en suis toute ébaubie… 0_0
    Et tu en parles avec tant d’enthousiasme que tu me ferais presque changer d’avis, j’ai dis presque 😉

    J'aime

    1. Nan mais ma Noukette, tu le sais, j’ai un gout très sûr, si si ! Tu es prête pour « L’arabe du futur », archi prête ! bisous ma belle ❤

      J'aime

  2. D’accord d’accord… faut reconnaître que tu es persuasive 😀
    Donc je vais peut-être m’y mettre (en tout cas l’idée suis son chemin). Par contre… ahem… tu me conseillais quel titre pour commencer ? J’ai oublié (Alzheimer tu sais… :P)

    J'aime

    1. alors alors : « les pauvres aventures de Jérémie » sont faites pour toi 😉 un petit je-ne-sais-quoi qui t’ira parfaitement bien ! et puis, comme Noukette, vous êtes prêtes pour « L’arabe du futur » ….
      (merci merci si tu savais comme je suis ravie d’avoir causer de mon Riad à ton bar ! c’est trop bon !)

      Aimé par 1 personne

    1. ahahahah ! Suis ravie d’avoir pu causer de Riad et lui clamer haut et fort mon amour ! Quant à notre lecture commune, en suis encore toute chose 😉 Merci Jérôme ….

      J'aime

  3. Moi suis partante pour le bar, avec Framboise et Noukette hein? Puis si Riad peut se joindre, on lui fera un happy hour avec les honneurs dus à son rang…super billet!

    J'aime

      1. J’ai commandé tout ce qui faut pour faire de bons mojitos. Reste plus qu’à les déguster… mais toute seule ça me plaisait pas 😀

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s