Liebster Award… Ach !! Le retour !!

Monsieur Bruce m’a fait l’honneur de m’attribuer un Liebster Award 🙂

Une nouvelle mouture de ce tag que j’ai dû faire il y a 3 ou 4 ans (je fouille dans le blog… 2013 !). Les questions étaient différentes et de l’eau a coulé sous les ponts. Je saisis la balle au vol et répond de ce pas à ces quelques questions nourries de curiosité.

Le principe :

– reprendre le logo du tag

– répondre aux 11 questions

– taguer des gens

Liebster

– Qu’est ce qui t’a donné envie d’ouvrir un blog ?

Je l’avais déjà expliqué dans des tags précédents mais reprenons :

En 2004, avec mon ex-compagnon, nous quittons ma Lorraine natale pour nous installer à Toulouse. Je laisse derrière moi beaucoup de personnes qui me sont chères… famille, amis. Parmi eux, mon meilleur ami (devant l’éternel) que j’avais converti à la BD quelques temps avant. Les mois passent et dans nos échanges, revient régulièrement la question du « qu’est-ce-que-tu-as-lu-? ». Gros lecteur, il continue logiquement sa route côté romans (il n’a jamais eu besoin de moi de ce côté-là) mais là où le bât blesse, c’est du côté des BD. Il a voulu poursuivre la découverte et s’est, dans un premier temps, tourné vers des auteurs ou des genres qui lui avaient plus suite aux prêts d’albums que je lui avais proposé. Mais la production de BD est telle qu’on croule souvent sous le nombre faramineux de sorties chaque mois. Les tentatives faites ne lui ont pas toutes apportés satisfaction. « Trouve un moyen de me parler de ce dont tu as aimé » m’a-t-il demandé avec – en option – la possibilité de s’appuyer sur sa mémoire visuelle ; il s’agissait donc, en plus d’un avis, d’intégrer des visuels (couverture et planches) à la critique. Le format mail ne convenait pas particulièrement, les tchat ne permettaient pas forcément de garder une trace des conseils de lecture que je pouvais lui faire. Après des mois de tergiversations, j’ai tenté le blog.

Ouvert en 2009 sur Overblog, le support était finalement un bon compromis. Jusqu’à ce que des internautes commencent à le visiter et à y commenter… Surprise car je ne n’avais pas envisagé cette possibilité pourtant logique (je n’avais pas pensé à paramétrer le blog pour qu’il soit « privé »). J’ai commencé à cliquer sur les liens des personnes qui avaient laissés des commentaires… découverte d’un univers de passionnés de BD… familiarisation avec la « secte » des blogolecteurs. De là, j’ai réfléchi à comment changer ma manière d’écrire puisque jusque-là, je m’adressais à une personne familière, je lui écrivais comme je lui parlais.

Je n’ai eu de cesse depuis de veiller à améliorer mes écrits… un challenge difficile à relever.

– D’où vient le nom de ton blog?

Mon ex-compagnon est également un passionné de BD. Au fil des années, nous avons fantasmé sur l’idée d’ouvrir notre propre librairie mais en y aménageant un espace convivial où les gens pourraient se poser, rester bavarder, parler de BD ou d’autre chose. On en est venu à l’idée, dans notre futur local, d’avoir cet espace dédié aux albums (rayonnages classiques de librairie) et un coin bar (les thèmes ont varié du salon de thé au bar à rhum… ^_^ ).

On a commencé à se pencher sur la question, on en parlait avec nos amis (et notamment un couple d’amis libraires, spécialisés BD). On a fréquenté plusieurs librairies lors de nos vacances et notamment le BD Fugue Café de Lille qui a renforcé notre envie de finaliser ce beau projet. Mais d’un autre côté, à mesure qu’on fouillait la question, revenait systématiquement la question du risque financier, de la nécessité de ne pas se planter sur l’étude de marché (trouver le bon lieu, faire sa pub, organiser la gestion des stocks et les retours d’invendus, etc).

Puis, le déménagement à Toulouse. Une librairie BD avec ce concept de coin bar était ouverte à deux pas du Capitole. Cela a un peu refroidi nos ardeurs. Le fait qu’elle ferme un an plus tard a été une douche froide ! Puis la première grossesse et de nouveaux projets en perspective, une nouvelle dynamique familiale. On ne s’est pas senti de prendre un risque financier. Peu à peu, on a laissé dériver ce projet.

Quand j’ai ouvert le blog en 2009, le nom que je lui ai donné était un clin d’œil à tout cela.

– Comment te vient l’inspiration quand il s’agit d’écrire ?

Elle me vient de l’album en lui-même. Ce qu’il a suscité en moi, de ce à quoi il m’a fait penser, à quoi m’a-t-il fait réfléchir. Et puis comment interpelle-t-il ? Innove-t-il ou fait-il un réchauffé d’autres titres ? Permet-il d’enrichir son regard ou surfe-t-il sur des idées préconçues ?

Idéalement, le fait de construire un écrit qui prolonge l’ambiance de l’album est un de mes objectifs quand j’écris.

– Est-ce que tu penses continuer ces activités encore longtemps ?

Eternelle question qui revient après chaque cycle. Il y a des cycles courts et des cycles plus longs, totalement dépendants de ce que je vis dans le quotidien.

Pendant la grosse pause de 2014, je ne pensais honnêtement pas reprendre cette activité. Mais les échanges avec certains blogueurs m’ont manqué. Le fait d’être redevenue une lectrice silencieuse ne me plaisait pas.

Depuis la reprise du blog (septembre 2014), je m’efforce de publier avec régularité (trois chroniques par semaine les lundi, mercredi et vendredi). Mais il y a eu des coups durs, de la fatigue… et animer un espace de ce genre demande un minimum de temps. Mais poursuivre oui… c’est du moins la réponse que je fais aujourd’hui.

– Ton personnage comics préféré ? Et pourquoi ?

Le jeune Lester d’Essex County.

Lester (personnage du roman graphique de Jeff Lemire : "Essex County"
Lester (personnage du roman graphique de Jeff Lemire : « Essex County »

– Ton personnage comics que tu aimes le moins ?

L’Epouvantail que Batman combat dans « The Dark Knight : Le Chevalier noir » et dans les comics (mais je n’ai pas les références).

La raison pour laquelle je le nomme ? Il m’a fait forte impression. Et côté professionnel, sur les structures dans lesquelles j’interviens, je travaille avec des psychiatres & des psychologues. Certaines de leurs analyses sont pour le moins surprenantes… j’aime cette version vitriolée des thérapeutes.

L'Epouvantail
L’Epouvantail

– Tes auteurs préférés

Jeff Lemire qui me transporte à chaque fois, quel que soit l’univers qu’il développe.

Alain Kokor pour ses personnages tendres et lunaires, ses bleus magnifiques… tout.

Et puis pêle-mêle sans développer : Sergio Toppi, Frederik Peeters, Cyril Pedrosa, Emmanuel Lepage, Joe Sacco, Florent Chavouet, Nancy Peña, Manu Larcenet, Thomas Ott, Fred, Christophe Chabouté, Shaun Tan, Dave McKean, Will Eisner.

– Quelles sont tes autres passions ?

La lecture bien sûr 😛

Et puis en des temps anciens (ceux-là même où je n’avais pas d’enfants, que j’avais du temps et que la question du financement de la baby-sitter ne coutait pas un rein au point que ça vous explose le budget de la sortie) : le cinéma, les expositions, les musées, le théâtre, les concerts et la natation.

– Si tu avais un super pouvoir, tu voudrais lequel ?

Le pouvoir de téléportation. Cela me permettrait d’être en un clin d’œil dans un autre coin de France et de Navarre afin de passer du temps avec mes proches et amis.

Accessoirement, dans le quotidien, ça me permettrait aussi de ne pas poireauter des heures dans les embouteillages.

– Quelle question aurais-tu aimé qu’on te pose ?

J’ai 10 millions d’euros à dépenser, les veux-tu ? (après, même 1000 euros ça m’intéresse ^^)

– Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour ton futur sur le net ?

Qu’il continue à vivre et à retrouver son panache. Et accessoirement, qu’il me permette d’accéder à d’autres débouchés professionnels parce que le Social c’est bien… mais j’aimerai en sortir.

En tout cas, soyons fous ! L’espoir fait vivre. Mais je me dis qu’en ayant plus de temps pour rédiger des articles, je pense que mes chroniques ne peuvent que gagner en qualité 🙂

A mon tour de taguer maintenant. Par curiosité, je vais aller titiller des gens que je n’ai jamais (sauf erreur de ma part) titiller en les taguant : Sabine, Julia, Sido, Marion, PaKa, Yann et Véro. A vous de jouer 😉

13 commentaires sur « Liebster Award… Ach !! Le retour !! »

    1. Rhoooo, merci Madame 🙂
      Je ne savais pas si tu savais tout ça avant de mettre les pieds (et tes chroniques) dans ce bar virtuel 🙂 Enfin, surtout concernant le petit truc qui a fait que je me suis transformée en blogueuse 😀
      Et puis l’aventure n’en est que plus belle depuis que tu navigues dans nos barques virtuelles (à Noukette et à moi). Merci pour tout madame ❤

      J'aime

  1. Je constate ne pas être le seul à vouloir quitter le social par les lettre !
    Un parcours intéressant où on retrouve le plaisir initial d’écrire pour soi, puis un copain puis pour plein d’autres. C’est toujours rafraîchissant de comparer les expériences. Le récit l’ouverture ou non du café est amusant aussi : quitter ou non la fonction publique avec le risque de se retrouver sur la paille et surtout avec les enfants…. Je comprends enfin le nom Bar à BD, par contre le chez Mo’ me reste toujours abstrait. J’ai découvert récemment Larcenet et son Combat Ordinaire que j’ai trouvé admirable.
    3 publications par semaines c’est franchement bien. C’est le rythme que je pourrais tenir sans mes contributeurs. En tout cas ton blog et le mien sont complémentaires l’un couvrant le franco belge et l’amerloque à l’occasion et l’inverse pour Bruce Lit. Mais quelque chose me dit qu’un crossover est dans l’air du temps.

    J'aime

    1. Quitter le social oui, quel pied !! Mais bon… Ils sont encore trop petits mes loustics pour que je prenne trop de risques financiers. Je furète, je me renseigne, mais pour le moment, si une opportunité ne me tombe pas toute crue dans le bec, je n’irai pas. Par contre, non… je ne suis pas dans la fonction publique 😛 J’interviens en milieu associatif. Il n’y a pas grandes différences entre la Fonction publique et certaines asso du médico-social mais tout de même Bruce… tout de même. Fonctionnaire je ne suis pas 🙂
      « Chez Mo' »… ach ^^ C’est un pseudo que j’ai raccourci. Initialement, quand j’ai créé le premier blog, il fallait renseigner le pseudo. Bien sûr, je n’ai pas pensé à mettre mon prénom. Bien sûr, c’était trop simple. Face à du premier degré… j’ai renseigné au premier degré… A l’époque, on avait un délire avec des copines. On s’appelait « morue » (intelligent, cela va sans dire… mais tellement drôle au demeurant 😛 ). En parallèle, une de mes amies – quand elle était saoûle – se faisait un délire « je suis une fée !! je suis une fée !! ». Cela a donné le pseudo « Morue la fée ». J’ai vadrouillé sur la toile une bonne année avec même si au bout de 6 mois j’ai trouvé ça lourd à porter. Surtout quand les éditeurs te contactent en t’appelant « Morue la fée ». Ça va un temps 😛 J’ai donc commencé à signer « Mo » quand je laissais un commentaire et j’ai définitivement adopté ce pseudo raccourci quand j’ai déménagé sur WordPress. J’avais essayé de passer à Steph mais de nombreux blogueurs ne faisaient pas le lien. Et Mo’ est restée. Un problème de dédoublement de personnalité depuis :mrgreen:
      Trois chroniques par semaine c’est mon rythme de croisière. Après, le temps me manque réellement maintenant. Et je ne peux pas consacrer le temps que je voudrais à mes articles. J’ai sans cesse l’impression de survoler et ça m’énerve. J’aimerai aussi faire des dossiers thématiques : la BD-reportage est mon dada et je voudrais faire un article présentant son évolution et son installation progressive. Parler de sujet d’actu et présenter comment la BD pose son regard sur cette actu, comme la BD « traite » l’actu, comment la BD permet de se sensibiliser à certaines problématiques. Bref, j’aimerai 😀
      Et puis j’aimerai revenir davantage sur kbd mais chaud ! Fichu temps qui fait toujours défaut !!
      Et oui, des petits projets autres c’est toujours bien. Cela insuffle une autre dynamique. Redonne l’envie 🙂

      J'aime

  2. J’ai adoré apprendre plein de trucs sur toi :p Mon tag est terminé, je l’ai mis dans ma plannification … il sortira bientôt. En tout cas, jolie raison de faire ce blog et j’apprécie que tu ais besoin de partager parce que c’est vraiment agréable de lire tes chroniques.

    J'aime

    1. Merci copine 😀
      Pas mal de choses que tu savais déjà cela dit. J’ai eu l’occasion d’expliquer une paire de fois le pourquoi-du-comment-du-début-du-blog. Pi toi, tu m’as rencontrée quand je sévissais encore avec mon ancien pseudo :mrgreen: Ce qui est cool, c’est que cela ne t’a pas fait peur ^^ 😛

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s