La Vie secrète des jeunes, tome 1 (Sattouf)

© Riad Sattouf & L’Association – 2007
© Riad Sattouf & L’Association – 2007

« Vu et entendu » à Paris, Rennes, Saint-Malo, La Réunion… « Vu et entendu » dans le métro, en festival, dans un magasin, devant une crèche, dans la rue…

Des brèves volées aux badauds, Riad Sattouf laisse trainer ses oreilles et attrape tout ce qui tord le bon sens, le bouscule et le met à rude épreuve. Des jeunes en poussette, des jeunes à casquettes, des jeunes amoureux, des jeunes qui font la queue pour une dédicace ou qui boivent un verre en terrasse. Des discussions souvent stériles sur le sexe, le racisme, le cinéma que les « jeunes » échanges dans des lieux communs au beau milieu du public.

Mais il n’est pas ici question que de jeunes face à d’autres jeunes. On assiste aussi à des interactions entre personnes de différentes générations : une mère et son enfant, une vieille dame et une adolescente… Le choc des générations, des logiques différentes qui se percutent, le poids des mots assassins, des mots souvent dits sous le coup de l’agacement voire de la colère.

Riad Sattouf, auteur prolixe et généreux. Le voici qui observe les us et coutumes de la faune urbaine. Car c’est l’impression donne la lecture de ces brèves. Au rythme d’une scénette par page pour une croisière de 160 pages, on sent derechef une certaine forme de cynisme attendri pour certains individus qui traversent ce livre. Ils ont une durée de vie éphémère, une vie d’une page, en huit cases… une seule page pour convaincre, une page pour avancer des propos qui provoquent un large panel de réaction chez le lecteur : de l’atterrement à l’amusement, cela dépend de l’humeur et de sa capacité à accueillir des propos aussi surréalistes. Bien entendu, vu qu’il y a toujours une exception à la règle, je ne manquerais pas de citer « Farid le taxi » qui nous gratifie de plusieurs brèves.  « Farid, en bon croyant, essaie de faire retrouver à l’auteur son cœur musulman… » nous dit Sattouf. Cette obstination à parler de la religion est assez touchante.

Riad Sattouf scrute ses congénères. Il est à l’affut du monde qui l’entoure, témoin d’un quotidien où s’expriment spontanément les peurs mues par l’ignorance ou la bêtise, des attitudes motivées par la connerie de certains… la crédulité des autres. Cet album est un recueil, chaque histoire ayant été publiée dans Charlie Hebdo entre 2004 et 2007.

« Vu et entendu », trois mots qui reviennent invariablement au début de chaque planche. Complété par une indication de lieu, cette courte introduction permet au lecteur de se représenter le contexte global. Pour le reste, il n’y a qu’à suivre les phylactères et se laisser porter par ces orateurs de supérette.

PictoOKSurprenant, tantôt amusant tantôt atterrant, je me suis surprise à apprécier. Une bonne mise en bouche pour se lancer dans la lecture d’autres titres de Riad Sattouf…

Cette lecture n’est pas due au hasard et je la dois à deux bonnes fées qui ont veillé à ce que cet album me parvienne 🙂 Julia, Framboise, un grand merci… et qui sait, peut-être qu’un jour l’envie d’écrire une Ode à Riad me prendra-t-elle aussi 😛

La Vie Secrète des jeunes

Tome 1

Triptyque terminé

Editeur : L’Association

Collection : Ciboulette

Dessinateur / Scénariste : Riad SATTOUF

Dépôt légal : octobre 2007

160 pages, 20 euros, ISBN : 978-2-84414-253-5

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La vie secrète des jeunes, tome 1 © Riad Sattouf & L’Association – 2007

Advertisements

10 commentaires sur « La Vie secrète des jeunes, tome 1 (Sattouf) »

  1. Ohhhhhhhh sacrebleu, une ode à Riad, en suis chamboulée dans mon ptit cœur :-p
    Et ton billet est boooooo ❤ ❤ ❤
    merci merci merci merci et bien plus encore (je fais danse de mouette-Riad au pavillon 😉 )
    bisous ma belle

    J'aime

    1. Une ode à Riad, une ode à Riad… y’a écrit PEUT-ÊTRE devant et ça, j’ai comme l’impression que tu as fait EXPRÈS de ne pas le voir. Mmmh ??? Me trompe-je ?
      Merci merci merci poulette. C’était trop chouette de répondre à cette belle invitation de lecture que tu m’as faite. T’es une belle mouette tu sais ❤

      J'aime

  2. Te voilà prête pour le grand saut et tu peux pas savoir comme ça me rend heureuuuuuse !
    Merci, j’adore ton billet, vraiment très douée, et j’attends avec impatience ton ode, hé hé hé ….:)
    BISOUS

    J'aime

    1. Nan mais pour l’ode, vous faites exeuprès hein !? 😛
      Et merci à toi aussi pour la découverte. Sache que le marque page de cet album est comme qui dirait un petit fascicule édité par l’INPES… je crois qu’ils ne sont pas près d’être séparés… :mrgreen:
      Et puis, j’aime bien ces échanges de bon procédés où on se fait découvrir mutuellement des auteurs 😉
      Bizzz jolie dame 😉

      J'aime

    1. Attends attends… déjà je n’ai mis qu’un pouce. donc ça veut dire que ça n’est pas un coup de cœur. Ensuite… euh… et bien, je n’ai pas d’autres arguments :mrgreen:

      J'aime

    1. BenKoi ?? ^^ Oui, je me suis surprise moi-même :mrgreen: Non mais tu connais la petite histoire : commencé à lire Sattouf avec Pascal Brutal et franchement, pas aimé et pas la moindre envie de relire même si un jour (peut-être éventuellement) je rédigerai un ode (mais on en est loin ^^)
      Tout vient à point oui. C’est le résultat d’un travail de préparation psychologique entrepris depuis des mois par une mouette dont je tairais le nom 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s