Sixtine #1

Comme je vous l’annonçais hier, l’occasion m’a été donnée de suivre la naissance d’une nouvelle série jeunesse. Le premier album devrait voir le jour dans un an aux Editions de la Gouttière.

Je vous invite à m’accompagner dans l’histoire originale d’une jeune fille prénommée Sixtine.

Depuis que son père est décédé lorsqu’elle avait cinq ans, elle vit seule avec sa mère. Cette dernière cumule les petits boulots pour faire face au quotidien mais les dettes s’accumulent dangereusement. D’ailleurs, un avis d’expulsion vient d’être remis à la mère de Sixtine.

Sixtine est une adolescente espiègle. A l’école, Sixtine peut compter sur Martin et Sophie, ses amis d’enfance. Mais Sixtine a un secret. Le jour où sa mère a disséminé les cendres de son père sur la plage, elle a rencontré Igor le Muet, Tranche-trogne et Archembeau. Depuis, ils sont inséparables. Avec eux, elle fait les quatre-cent coups et ces derniers lui apprennent tout ce qu’ils savent, à commencer par le code d’honneur des pirates. Car les trois lascars ont écumé les mers et pillés des navires. Mais c’était il y a longtemps et aujourd’hui, ces fantômes se sont pris d’affection pour Sixtine et partagent sa vie.

 

Voici en quelques mots une présentation des premières pages de cet univers imaginé par Frédéric Maupomé et illustré par Aude Soleilhac.

L’intrigue est riche et aborde différents thèmes : la perte d’un parent, un enfant qui grandit dans un noyau familial restreint, l’amitié, la présence d’un monde imaginaire qui contribue à la construction d’un être et façonne sa personnalité. Le fait que le personnage principal soit à une période particulière de sa vie (l’adolescence) permet aux auteurs de jouer sur les deux tableaux : celui de l’enfance et celui de l’âge adulte qui est encore un point à l’horizon. De fait, on profite à la fois d’une douce naïveté, d’un sentiment de liberté comme si tout était possible, et d’une réflexion plus construite sur le monde qui nous entoure. Il est question de filiation, d’identité et de valeurs telles que l’amitié et l’entraide.

La série s’aventure également dans un registre plus fantastique du fait notamment de la présence des fantômes mais je reviendrais sur ce point dans un article ultérieur.

Au programme de ces prochains mois, je vous propose donc de suivre la construction de cette série. Des croquis exploratoires, des planches, des interviews… viendront compléter ce premier article et vous permettre de comprendre un peu mieux comme un scénario passe progressivement toute les étapes… comment un projet se construit et comment une idée prend forme. D’étape en étape, Le processus de création opère. Par quelles étapes l’auteur passe-t-il pour parvenir à réaliser un album et proposer au lecteur un objet-livre qui invite au voyage ?

11 commentaires sur « Sixtine #1 »

  1. J’ADORE …

    Merci à tous et il va sans dire qu'on ne ratera rien ! Des fantômes, du pirate, de l'ado, des thématiques qui me causent, de la BD, un auteur que j'aime et une illustratrice à découvrir ….. Que du bonheur !

    J'aime

  2. Superbe aventure ! Avec deux auteurs que j’aime beaucoup en plus. Tu vas nous allécher, il sera difficile d’attendre un an pour avoir l’album en main !

    J'aime

    1. J’espère en tout cas !!
      J’espère aussi parvenir à m’aménager un peu de temps pour pouvoir m’y consacrer davantage… histoire de vous allécher davantage 😛

      J'aime

  3. Un bel album en gestation donc ! C’est une super aventure dans laquelle vous vous êtes lancés, j’adore !
    Vivement la suite….. 🙂 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s