Supers, tome 2 (Maupomé & Dawid)

Maupomé – Dawid © Editions de La Gouttière – 2016
Maupomé – Dawid © Editions de La Gouttière – 2016

A la fin du premier tome de « Supers », nous avions laissé la jeune fratrie en bonne posture. L’installation dans leur nouvelle maison était en bonne voie, les années scolaires de chacun des trois enfants plutôt bien engagée si ce n’est pour Mat, l’aîné, un peu inquiet de toutes ces responsabilités qui lui incombent. D’autant que Lili, sa cadette, ne lui facilite pas la tâche en faisant la forte tête à l’école. Quant au benjamin, Benji, il s’agit de faire face aux questions qu’il peut avoir concernant leurs parents et de l’aider à trouver des repères suffisamment solides pour qu’il puisse s’épanouir sur cette nouvelle planète… la Terre.

Pas évident, d’autant qu’un pyromane sévit dans leur ville. La fratrie, dotée de supers-pouvoirs, décide de venir en aide à la population.

Frédéric Maupomé imagine un scénario improbable où une fratrie d’enfants serait livrée à elle-même… ou presque. Ayant été contraint de fuir leur planète natale, ils se retrouvent parachutés sur Terre. En guise de tuteur, un robot-nurse s’active à la maison 24 heures sur 24, gère l’intendance de la maison et fait office de fonction parentale. On adhère au postulat de départ même s’il interpelle ; ce n’est pas commun de devoir grandir loin de ses parents. L’histoire suit le quotidien de ces trois enfants hors du commun puisqu’ils sont dotés de pouvoirs : ils volent, on une force surhumaine, peuvent modifier leur apparence… et il n’est pas dit que les tomes à venir ne nous réservent pas d’autres surprises. Pour rythmer le récit, une alternance entre les temps scolaires et les interventions nocturnes destinées à rétablir l’ordre. En effet, ils vont mettre leur super-pouvoirs au service du bien en luttant contre la criminalité. C’est bien vu et cela donne une autre vision du super-héros qui bafouille, n’arrive pas à ses fins dès le premier essai, se pose des questions sur le modus-operandi est excité à l’idée d’agir, s’amuse ou a peur. Le cheminement des personnages est parfaitement accessible à aux jeunes lecteurs qui se laissent prendre par l’histoire. Les personnages sont sympathiques et le travail d’illustration de Dawid tend à créer un univers accueillant et chaleureux. Le dessin est agréable et bourré de détails et les couleurs chaudes rehaussent l’ensemble.

PictoOKOn attend le troisième tome…

Supers

Tome 2 : Héros

Série en cours

Editeur : Editions de la Gouttière

Dessinateur : DAWID

Scénariste : Frédéric MAUPOME

Dépôt légal : août 2016

112 pages, 18 euros, ISBN : 979-10-92111-38-5

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Supers, tome 2 – Maupomé – Dawid © Editions de La Gouttière – 2016

Publicités

18 commentaires sur « Supers, tome 2 (Maupomé & Dawid) »

  1. Pas encore lu ce 2ème tome, mes minots le réclament à grands cris ! VA falloir que je me mette en quête :-p
    Des bisous immenses copine ❤

    J'aime

    1. Ce qui est bien maintenant (et ce n’était pas le cas il y a encore une dizaine d’années, c’est qu’il y a un univers BD-jeunesse très riche et très éclectique. Ça aide beaucoup pour donner l’envie de lire aux enfants (et pire encore… pour donner le virus de la lecture en général ^_^ )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s