Le Crime qui est le tien (Zidrou & Berthet)

Zidrou – Berthet © Dargaud – 2015
Zidrou – Berthet © Dargaud – 2015

Australie. Début des années 1970.

« Dubbo City. Nouvelle-Galles du Sud. Qui aurait l’idée de venir s’enterrer dans un trou pareil ? A part moi, je veux dire… »

Greg Hopper est en cavale depuis 27 ans. Recherché pour le prétendu meurtre de sa femme, il a préféré se faire oublier plutôt que de croupir dans une cellule. Plus de nuages à l’horizon, les jours passent et se ressemblent. Cette solitude lui va comme un gant. Seul ? Non, il est en compagnie de ses fantômes.

Une fin courue d’avance. Un scénario à couper au couteau, tendu comme un arc. Sec. Plein de rancœur. De regrets. De nostalgie. Zidrou imagine le repentir d’un homme. Un repentir que l’on pense destiné à soulager sa conscience.

L’ignorance est un luxe. On ne le découvre – hélas ! – que quand la vie vous crache ses quatre vérités au visage.

Un scénario dont on devine le dénouement très tôt mais on ignore jusqu’au bout le chemin qu’il va prendre pour se révéler. Un scénario qui imagine l’hébétude d’un homme, l’incompréhension qu’il ressent quant à la confidence que son frère a faite sur son lit de mort. Un flot de questions qui le forcent à sortir de sa tanière et à se montrer au grand jour. Un homme qui sort de sa zone de confort pour venir se heurter au monde des vivants. Zidrou nous donnera sur le fil les clés de ce thriller. Un scénario cynique et désabusé, viril où la honte et la culpabilité sont les pires des fardeaux à porter.

On retrouve le trait du dessinateur de « XIII » et de « Pin Up » . Nez aquilins, architecture propre, décors bien rangés, trait précis. Le tout baigné dans une atmosphère où une poisse chaleur colle aux basques des personnages, une chaleur qui échauffe les esprits et rend l’atmosphère électrique. Philippe Berthet sert parfaitement le récit.

PictoOKUn petit voyage en Australie avec Zidrou et Jérôme ça ne se refuse pas ! A lire aussi, la chronique d’un lecteur curieux que je remercie pour ce dépaysant voyage 😉

La chronique de Sabariscon.

Le Crime qui est le tien

One shot
Editeur : Dargaud
Collection : Ligne Noire
Dessinateur : Philippe BERTHET
Scénariste : ZIDROU
Dépôt légal : octobre 2015
64 pages, 14,99 euros, ISBN : 978-2-5050-6343-8

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Crime qui est le tien – Zidrou – Berthet © Dargaud – 2015

Publicités

14 commentaires sur « Le Crime qui est le tien (Zidrou & Berthet) »

    1. Pas mal en tout cas. M’a manqué un p’tit truc pour être totalement prise par l’intrigue mais je ne sais pas dire quoi. En tout cas, il y a une sacrée atmosphère là-dedans que Berthet illustre bien

      Aimé par 1 personne

  1. Berthet ce génie ! Bon, c’est pas l’album du siècle mais il fait quand même passer un sacré bon moment. Et puis la plastique de la victime vaut plus que le coup d’œil^^

    J'aime

    1. Oui alors pour la plastique, disons que… bon… ce n’est pas là-dessus que je me suis arrêtée (quoi que la scène dans le train m’a un peu surprise et que je m’y suis arrêtée ^^)
      Un album qui a de la gueule en tout cas. Sur certains passages, le personnage ressemble un peu trop à XIII par contre. Drôle d’effet car je l’associe vraiment à une autre intrigue, à un autre déroulé, à une autre histoire quoi. Mais je ne vais pas cracher dans la soupe, j’ai passé un bon moment 😉 Merci m’sieur 😉 ❤

      J'aime

    1. Il faut toujours avoir des provisions 🙂
      J’aime bien avoir des réserves aussi. Il y a un peu de tout dedans, tous styles confondus comme ça, je suis quasi certaine de trouver mon bonheur quelque soit l’état d’esprit et l’envie du moment 🙂

      J'aime

    1. Je me rends compte que je n’ai fait aucune recherche pour proposer d’autres avis après mon billet… Je suis allée chercher ton lien 😉

      J'aime

    1. Je ne les note plus ! trop nombreux !! Je me contente de mettre « Zidrou » sur ma liste d’envies de lecture et puis je me laisse guider 😀 J’ai encore deux ou trois de ses albums dans ma PAL qu’il faudrait que je lise

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s