Bonne journée (Tallec)

Tallec © Rue de Sèvres – 2014

Pourquoi cette lecture ? Parce que j’en avais entendu grand bien (Noukette, Za, Bidib, Noctenbule…) sur les blogs et qu’il me tardait de m’y plonger à mon tour. Je partais confiante vers du drôle, du cynique mais saupoudré d’un peu de pétillant, un propos un brin philosophe. J’en suis un peu revenue, de ce côté incongru. Je suis revenue parfois bredouille, souvent perplexe et ponctuellement amusée.

Olivier Tallec nous propose de visiter des scènes du quotidien en une illustration. Des chutes surprenantes et inattendues et un humour qui me laisse un peu en suspens ; un peu comme ce super-papa sur la couverture, prêt à prendre son envol mais ne sachant finalement pas comment s’y prendre.

Le ton est narquois et le lecteur n’a pas trop à se forcer pour entendre le bruit d’une scie sauteuse ou d’une fraise dentaire en bruit de fond. « Dziiiiiiiiiii ! » . Ou le bruit du moustique qui nous tourne autour… là, juste à côté de notre oreille. Alors oui, ça pique, ça gratte et parfois ça dérange franchement, comme cette scène de sortie scolaire de sortie scolaire dans un abattoir où les enfants assistent, médusés, à l’égorgement et l’éviscération d’un cochon. Sur leurs vêtements, des éclaboussures de sang. Leurs corps stoïques et leurs regards hébétés suffisent à relever la violence de la scène tandis que l’ouvrier en abattoir se fend d’un « Et voilà les enfants, maintenant le boudin n’a plus aucun secret pour vous » (le visuel est inclus dans le diaporama en fin d’article).

Je ne saurais dire si ce genre d’humour est ma came. Ce n’est pas un franc engouement. Ce n’est pas non plus un franc rejet. C’est là, au creux d’une zone en friche. Une lecture que je n’oublierai pas mais que je ne peux classer, que je ne me vois pas offrir, qui me laisse à mi-chemin entre le plaisir et le sentiment de ne pas avoir tout compris.

« Dziiiiiiiiiiiiiii » . A vous de voir. de mon côté, je pense que j’y reviendrai de temps en temps pour que les lignes bougent un peu.

Depuis le début du mois, le coffret « Plaisir d’offrir » réunit les albums « Bonne journée » et « Bonne continuation » .

Bonne journée

One shot
Editeur : Rue de Sèvres
Dessinateur / Scénariste : Olivier TALLEC
Dépôt légal : octobre 2014
56 pages, 14 euros, ISBN : 978-2-36981-066-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bonne journée – Tallec © Rue de Sèvres – 2014

5 commentaires sur « Bonne journée (Tallec) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s