Mon Traître (Chalandon & Alary)

Chalandon – Alary © Rue de Sèvres – 2018

Un album qui s’ouvre sur les mots de Sorj Chalandon. De la démarche initiale qui l’a conduite à écrire le roman à cette adaptation BD, en passant par son interprétation au théâtre, Chalandon chemine, prend davantage de recul sur cette période de sa vie, se l’approprie et s’en détache mais toujours, ce récit restera une part de lui-même.

Antoine, luthier parisien se prend d’amour pour l’Irlande. Fasciné par sa culture, ses paysages et par la chaleur des gens, le jeune français rencontre Jim et Cathy qui deviendront des amis précieux. Tous font partie du mouvement républicain irlandais, et mènent des actions pour le compte de l’IRA. Un soir à Belfast, il fait la connaissance du charismatique Tyrone Meehan, responsable de l’IRA, vétéran de tous les combats contre la puissance britannique. Antoine ne tarde pas à embrasser la cause de ce peuple. Captivé, le jeune Français trouve en Tyrone un mentor, un ami très cher, presque un père. Puis un traître… « Mon traître » , comme l’appelle Antoine, pour désigner cet homme qui fut en réalité, vingt-cinq ans durant, un agent agissant pour le compte des Anglais. Il les avait tous trahis, ses parents, ses enfants, ses camarades, ses amis et lui, chaque matin, chaque soir…

(synopsis éditeur).

Un récit autobiographique. Là, sur le papier, Sorj Chalandon devient Antoine. Là, sur le papier, les mots de Sorj Chalandon, son émotion, ses souvenirs, sa colère… tout y est, tout est repris de façon à répondre aux codes de la bande dessinée. Les visages en revanche, ils proviennent de l’imagination de Pierre Alary. Les visages des protagonistes, ce sont ceux que Pierre Alary a imaginé pendant sa lecture du roman de Chalandon.

L’album se découpe en plusieurs chapitres, nous obligeant à faire des coupures, à faire des pauses. Intercalés entre chaque chapitre, des extraits de l’interrogatoire de Tyrone Meehan / Denis Donaldson réalisé en décembre 2006 par les membres de l’IRA. A cette période, l’Irlande venait d’apprendre que Meehan/Donaldson avait vendu ses informations aux Anglais.

On rentre dans l’album sans aucun préalable. Une courte fenêtre nous aspire en décembre 2006, le jour où Antoine/Sorj apprend que son ami a trahit. Puis, on referme vite cette fenêtre comme pour se protéger d’une bourrasque et on atterrit en Irlande au milieu des années 1970, lors du premier voyage en Irlande d’Antoine/Sorj, de sa première rencontre avec son traître. A chaque voyage, les amitiés se renforcent. Très vite, écourte le laps de temps entre ses voyages en Irlande. Une fois par an, puis tous les six mois… de plus en plus souvent. On évolue dans des tons vert olive, ocre, marron, gris. C’est la guerre dehors, la tension, le danger… la chaleur est dans les foyers, dans les cœurs.

La force des convictions, le combat, les joies et les peines, tout y est, à l’état brut.

Un album coup de poing. C’est à lire !

Mon Traître

– d’après le roman de Sorj Chalandon –
One shot
Editeur : Rue de Sèvres
Dessinateur : Pierre ALARY
Scénaristes : Sorj CHALANDON & Pierre ALARY
Dépôt légal : janvier 2018
146 pages, 20 euros, ISBN : 978-2-369-81474-0

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon Traître – Chalandon – Alary © Rue de Sèvres – 2018

 

Bilan BD

Mes collègues de « La BD du mercredi » ont toujours des mots merveilleux pour introduire ce partage de liens quand c’est à leur tour de l’accueillir. Moi pas. Je sèche, je trouve mes formules fades… Une chose est sûre pourtant : cliquez sur les liens qui suivent et vous allez découvrir des pépites !

Enna :                                                Enna :                                             Nathalie :

La Sardine :                                    Moka :                                          Blandine :

Karine :                                            Sabine :                                                 Sabine :

Blondin :                                            Antigone :                                              Gambadou :

Saxaoul :                                                Jérôme :                                               Jacques :

Hélène :                                             Hilde :                                                  Laeti :

PatiVore :                                         Cristie :                                                  Mylène :

AziLis :                                           Noukette :                                              Natiora :

Stephie :                                          Bouma :                                                Caro :

Alice :                                             Khadie :                                              Soukee :

.

 

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

77 réflexions sur « Mon Traître (Chalandon & Alary) »

    1. C’est un rendez-vous hebdomadaire très agréable. Les regards se croisent sur les albums et on se fait découvrir des titres parfois étonnants 😉

      J'aime

    1. Ça fait un moment que j’ai envie de découvrir Chalandon. En attendant, cela fait la seconde adaptation d’un de ses romans que je lis en un an (la première était « Le Quatrième mur »). Et j’ai toujours aussi envie de le découvrir !

      J'aime

    1. Il va falloir qu’on s’organise pour le découvrir cet auteur ! 😉
      En tout cas, les chroniques que j’ai eu l’occasion de lire sur ses romans m’ont mis l’eau à la bouche. Et puis il y a quelques années (j’étais à la fac), je m’intéressais de près à ce qui se passait en Irlande ; l’ambiance de cet album colle bien à l’image que je m’en faisais

      J'aime

  1. il faut déjà que je lise le roman! j’ai dit que je lisais tout Chalandon en 2018!! 😀

    je viens de finir mon p’tit tour (j’essaie de repasser un peu pus tard dans la journée pour les articles pas encore accessibles), j’ai noté moins de titres que d’habitude, mais tant mieux, ça va me laisser le temps d’écumer…
    qu’est ce que j’aime ce RDV!!!
    merci pour l’accueil aujourd’hui!!!

    J'aime

  2. Je suis une grande fan de Sorj Chalandon et c’est avec mon traître que je l’ai découvert! Ce que tu dis de cette BD me fait tout de suite dire : je vais me l’acheter!

    J'aime

    1. Je suis curieuse d’avoir ton avis. Parce que pour moi, la question demeure : cette adaptation est-elle fidèle ? En tout cas, les mots de Sorj Chalandon en préface disent l’émotion avec laquelle il a accueilli cet album et le travail de Pierre Alary

      J'aime

      1. Ça m’intéresse aussi pour ça. Mais je souviens l’avoir entendu parlé d’une adaptation théâtrale de Mon traître et dire qu’il laissait son œuvre vivre sa vie… à suivre!

        J'aime

  3. et ben dis donc ! vous êtes de plus en plus nombreux pour la BD de la semaine ! 🙂
    Mon traitre avait attiré mon attention pour son thème (et la couverture que j’aime bien), ta chronique me donne encore plus envie de le lire !

    J'aime

    1. Qui dit plus nombreux dit plus de tentations aussi 😀 En tout cas, effectivement, le mercredi matin commence avec de la lecture de chroniques (j’ai réussi à m’aménager ce temps… et j’aimerais tant qu’il en soit de même pour les autres jours de la semaine !)
      Très bel album ce Traître. Comme je le disais déjà dans d’autres commentaires, j’ai bien envie de lire Chalandon et ce « Traître » en particulier

      J'aime

  4. Je note ! Jusqu’à présent, mes tentatives pour lire Chalandon se sont soldées par des échecs… à part avec les adaptations BD de ses romans… Bizarre….

    J'aime

    1. J’espère que la BD te plaira. Je ne sais pas si l’écriture de Chalandon est (très) descriptive mais il expliquait notamment que le fait de découvrir son ami avec un autre visage était un peu troublant pour lui

      J'aime

    1. Moi aussi je dois lire le roman ! Et puis il a été adapté au théâtre ; je ne sais pas s’il existe des enregistrements mais si c’est le cas (ou si la pièce tourne toujours), ça me plairait assez de la voir

      Aimé par 1 personne

    1. Les dessins installent une ambiance qui colle bien avec le propos oui. Les personnages sont peu bavards ; c’est la voix-off qui nous accompagne la majeure partie du temps

      J'aime

        1. Affaire à suivre donc (pour « Le quatrième mur » , j’ai bien aimé mais sans plus. Il faut dire que mon exemplaire est quelque peu… mal assemblé ; j’ai une vingtaine de pages manquantes… ce qui me fait faire un bond dans l’histoire à un moment où, visiblement, quelque chose d’important avait lieu. Ça m’a fait grincer des dents en tout cas)

          Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup Chalandon mais je n’ai pas encore lu Mon traître. Je sens que je vais m’en faire une petite série, avec cette BD dans le lot qui me fait plus qu’envie !

    J'aime

  6. Je l’ai repéré, j’avais aimé le roman. C’est marrant que ce titre de Chalandon fasse l’objet de tant d’adaptations (théâtre, BD).

    J'aime

    1. Oui. Il faut dire que le sujet est porteur de plein de choses. Un conflit armé, un combat militant, une amitié très forte… Je comprends que des auteurs aient envie de porter ce récit

      J'aime

  7. Dans mes souvenirs, dans le roman, on ne découvre qu’à la fin pourquoi Tyrone est un traitre. Mais ma lecture remonte à un moment alors je me trompe peut-être.

    J'aime

  8. Je ne vais pas être très originale mais tout aussi enthousiaste et pétrie de bonne volonté 😉 Je n’ai encore jamais Chalandon alors que ça fait un moment que j’ai noté d’essayer de le lire… Du coup, une BD peut être un bon moyen de découvrir l’auteur (un compromis avec ma bonne conscience de le lire aussi ;)) Merci pour la découverte !!

    J'aime

    1. Avec plaisir Maêlle !
      Et si jamais tu as le temps de cliquer sur le lien d’Antigone, tu trouveras chez elle une chronique sur « Le quatrième mur » beaucoup plus enjouée que la mienne 😉

      J'aime

    1. J’ai très envie de découvrir Chalandon. Avant cela, je dois faire un peu de place dans mes PAL mais ce qui est certain, c’est que je compte bien me débrouiller pour le lire cette année. Et commencer avec « Mon traître » … 🙂

      Aimé par 1 personne

  9. En lisant le résumé je me souviens que j’avais repéré le roman il y a des années et que depuis j’a ilu Chalandon mais pas celui-ci. Plus que cette BD, ta chronique me donne davantage l’envie de lire le récit originel. Quitte à revenir sur la BD plus tard 🙂 (ou avant si l’occasion se présente, je ne suis pas butée non plus ^^).

    J'aime

  10. Effectivement je suis allée la lire et elle est très enthousiaste !! Pour le coup, Mon traitre me donne plus envie d’être lu en livre puis éventuellement en BD alors que le Quatrième mur, je tenterai bien la BD pour commencer car si la thématique me plaît, je ne suis pas sûr d’accrocher pour autant… J’ai le temps de méditer, j’ai plein de lecture qui m’attendent !!!!! 🙂

    J'aime

    1. Je plussoie ! (c’est bon de pouvoir crouler sous une PAL car on est toujours sûres de pouvoir y dégouter le « bon livre au bon moment » 😉 )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.