Amour, passion & CX diesel

Fabcaro © Fluide Glacial – 2017

Quoi de mieux qu’une bonne saga familiale pour dénoncer de vrais sujets de société, sans tabous ni fioritures. Nous voici plongés dans l’intimité d’une famille qui pourrait être la nôtre, la vôtre.

Quand Cynthia a annoncé que Harold, son mari, était souffrant, le sujet de la succession a aussitôt agité leurs quatre enfants et conjoints, Brandon et son épouse Jessifer, Bill, Pamela et son mari Tony, et Jean-Mortens.
Et notamment la question qui brûle toutes les lèvres : qui va hériter de la CX diesel que tous convoitent ?

La famille Gonzalès n’est pas épargnée par la cruauté de la vie. Elle rencontre des problématiques susceptibles de toucher tous les foyers. Chômage. Stérilité. Jalousie. Adultère. Homosexualité. Rivalités fraternelles. Maladie. Adoption. Non-dits. Racisme. Coupe nuque longue. Parentalité. Dépression. Secrets de famille. Vieillissement. Deshéritage. Manipulation psychologique. Alcoolisme….

Oui, mais voilà….. dans l’univers de Fabcaro, l’enfant adopté doit être assorti à la tapisserie de la cuisine, la chirurgie esthétique est presque, presque réussie, le coming-out, lui, est totalement foiré, le corbeau signe ses lettres de menace, le nouveau-né met tout le monde mal à l’aise… et une rutilante CX diesel, fleuron du luxe et de la technologie, dort dans le garage.

Tous les coups sont permis pour hériter de la CX paternelle, surtout les plus bas !

La saga se déroule en 3 saisons, le rythme est effréné et l’effet huit-clos fait monter la pression à merveille. C’est burlesque, barré à souhait comme j’aime ! Le passage de personnages secondaires hauts en couleur empêche l’essoufflement et renforce la (dé)cohésion entre héritiers.

L’ambiance est fidèle à l’univers complètement décalé de Zai Zai Zai Zai, Et si l’amour c’était aimer etc. Le foulage d’abdos est garanti, si si promis !

La force de cet album, c’est que ce n’est pas une simple caricature, ça va au-delà ; c’est une caricature de l’absurde, porté au 18e degré. Le choix du dessin anthropomorphique y fait beaucoup comme explique James dans le making-of, il apporte en effet une plus-value et met en valeur le scénario. C’est peut-être le petit + qui manquait à Talk Show de Fabcaro.

Des personnages loufoques, des problématiques contemporaines, le trait grossi à l’extrême font que le résultat tourne au génie !

Alors foncez, laissez-vous embarquer par cette saga, délectez-vous des malheurs des Gonzales et… ne manquez pas cette formidable occasion de vous sculpter des abdos de rêve pour cet été!

Pour ma part, j’y retourne !

Scénario: Fabcaro
Dessin: James
Couleurs: Bengrrr
Édition intégrale Fluide Glacial 2017

(1ère saison éditée en 2011, 2e en 2012, 3e en 2014)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Amour, Passion & CX Diesel – Fabcaro © Fluide Glacial – 2017

 

12 réflexions sur « Amour, passion & CX diesel »

    1. Tu peux alors foncer les yeux fermés ! ! Je crois que j’ai battu mon record de fous rires avec cet auteur, et celui-ci figure dans mon top 3 🙂 ! A bientôt

      Aimé par 1 personne

  1. ahhhhhhh ce billet Mamouette ce billet d’exception ❤ à l'image de cette BD….
    Merci pour la découverte et toutes ces franches parties de rigolade

    J'aime

    1. Merci 🙂 Comme je t’envie de pouvoir bientôt découvrir cette merveille ! Bon j’en suis déjà à plusieurs lectures, et j’ai à chaque fois autant ri 🙂 🙂

      J'aime

  2. Mais comme tu transmets trop bien l’envie avec une aisance aussi naturelle qu une évidence!!! Oui nous serons musclées des zabdo et des zigo cet été!!! Merci Fab Caro…et merci copine de participer aussi joliemment a la transmission et la diffusion des éclats de rire!!!!!!

    J'aime

    1. Haha, voilà, l’entraînement commence maintenant avec cette lecture ! Programme acharné avec plusieurs planches de Fabcaro par jour 🙂 Sans oublier que faire lire cet auteur est un solide test psychologique , ne pas rire est louche…….
      Merci pour ton commentaire 🙂

      J'aime

  3. Alors pour commencer : merci !!
    Merci de cette belle chronique qui met l’eau à la bouche et qui fait rire, déjà, car j’imagine comment tout ça peut-être abordé par ces auteurs-là. Miam
    Et puis je très contente de te relire. Ta dernière chronique remontait à il y a longtemps et je trouve ça chouette de retrouver tes mots.
    Merci merci Madame 😉

    J'aime

  4. Alors vraiment: merci à toi 🙂 ! Heureuse d’avoir contribué à ton superbe bar à BD, et merci de ta confiance. A suivre alors !!
    Bisous ❤ et merci pour tes encouragements

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.