Tomsk-7 (Zezelj)

Zezelj © Mosquito – 2014

Tomks-7, la ville-prison absente de toutes les cartes. Vladimir y a été conduit après avoir détruit toutes les horloges d’un port et tabassé le policier venu l’arrêté. Vladimir est à Tomks-7 pour une durée indéterminée. Chaque jour, il fait le pain pour les habitants de la ville… et chaque jour il rêve de s’envoler pour rejoindre la femme qu’il aime.

M., la ville esseulée au cœur des terres. Seul un fleuve la relie à la met mais en été, il est presque à sec. A M., des gens rêvent de grands espaces, de voyages. Et Simon, le vieux matelot, n’a pas perdu l’habitude de lire ses cartes maritimes. Il s’accroche à un fragile espoir de pouvoir de nouveau prendre le large et initie son petit-fils à ce savoir.

Dealer, marin, catcheur, prisonnier… tous ont ce point commun d’être planté là, dans la ville qui les voit vieillir et qui les use. La ville qui bouffe leurs illusions et leurs rêves d’enfants.

… des rêveurs…

Que l’on soit à Brooklyn ou ailleurs, on remarque en premier lieu l’austérité qui entoure chaque chose, chaque individu. Des bâtiments qui mordent le ciel, la nuit qui englouti tout et fait naître la peur, le brouillard qui camoufle les bruits et invite le marcheur à presser le pas.

Danijel Zezelj est un auteur que j’ai eu l’occasion de lire à plusieurs reprises. Son coup de pinceau nerveux, la matière  qui fait le sel de ses illustrations, le côté vivant des univers qu’il crée… je m’en régale. Les jeux d’ombre et de lumière créent une ambiance qui n’a nul autre pareil. Il a l’art d’installer une ambiance dès la première case et de nous faire sentir le danger, la peur. Il a l’art de dresser des villes sur le papier où crépitent le bois qu’on brule, où craquelle la feuille que l’on déplie, où bruisse le feuillage et grincent les portes.

Tomsk-7 est un recueil de huit nouvelles. A chaque fois, on change de lieu, de personnages. A priori, ils ne se connaissent pas. Au lecteur d’attraper le fil. Ici pourtant, on est moins à l’instinct que dans ses albums muets (Chaperon rouge, Industriel ou Babylone). Ici des héros ordinaires parlent, échangent, pensent. La voix-off et les phylactères nous guident mais on ne peut s’empêcher d’être à l’affût et surtout, surtout !, on scrute/on mate/on contemple ces planches magnifiques toutes de noir et blanc bruts.

Pour les yeux et l’ambiance !

Tomsk-7

One shot
Editeur : Mosquito
Dessinateur / Scénariste : Danijel ZEZELJ
Dépôt légal : novembre 2014
80 pages, 13 euros, ISBN : 978-2-35283-282-9

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tomsk-7 – Zezelj © Mosquito – 2014

D’autres pépites à découvrir chez les bulleurs de la « BD de la semaine » :

Blandine :                                         Fanny :                                                     Caro :

Mylène :                                               Iluze :                                                   Karine :

Nathalie :                                       Gambadou :                                          Moka :

Blondin :                                             Noukette :                                       Stephie :

Saxaoul :                                              Jérôme :                                              Jacques :

Madame :                                         Sylvie :                                                  Alice :

Soukee :                                              Bouma :                                            Aurore :

.

44 commentaires sur « Tomsk-7 (Zezelj) »

  1. La couverture est magnifique et d’ici, il semble dommage que les planches n’aient pas de couleur… Mais cela doit passer à la lecture.
    Un album qu’il me faudra découvrir !

    J'aime

    1. Je n’ai jamais lu Zezelj avec de la couleur (sauf sur ce qu’il a réalisé dans le cadre de la série « DMZ » me semble-t-il) et son trait se passe de couleur. Le noir et blanc lui suffit mais tu verras comme c’est vivant !

      J'aime

  2. Très belle sélection des bulleurs ! Je sens que mon compte va souffrir sous peu… ^^ « Primo Levi » et « The End » ont en effet été de très belles lectures pour moi aussi ! 🙂

    J'aime

    1. J’espère que tu feras de belles pioches.
      De mon côté, à force de voir les lecteurs succomber… je crois que je vais me laisser tenter par « La tendresse des pierres » de Marion Fayolle 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. J’adore cet auteur. Un peu en difficulté ici pour trouver mon rythme de lecture du fait du format (recueil de nouvelles) mais ce graphisme me fait vibrer ! J’adore Zezelj (et je me frotte les mains d’avance parce que je sais que je n’ai pas lu tous ses albums… miam 🙂 )

      J'aime

  3. Très tentée ! Nous n’avons pas ce titre là à la médiathèque, mais d’autres dont Babylone et Industriel. Je vais aller lire ça vite 🙂

    J'aime

    1. Un dessin qui a de la trempe ! Franchement, il faut découvrir.
      Je sais que je l’ai déjà conseillé dans ce fil mais son « Chaperon rouge » est une merveille 😉

      J'aime

  4. A feuilleter la BD, je ne sais pas si je me serais arrêtée mais ton engouement me fait changer d’avis, merci!

    J'aime

  5. Pfiiuu… Mercredi très chargé, j’ai enfin le temps de venir voir le rendez-vous d’hier et découvrir les pépites des autres. 😉
    Le trait est beau et les planches que tu donnes à voir donnent envie. Après, je suis pas hyper fan de nouvelles. A voir donc…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.