Hey June (Fabcaro & Evemarie)

Fabcaro – Evemarie © Guy Delcourt Productions – 2020

Elle a trente ans. Elle est célibataire, pleine de vie avec un penchant asocial. Elle aime les Beatles, est illustratrice et s’apprête à vivre une journée parmi tant d’autres. Elle est capricieuse, elle ronchonne. Un peu j’m’en-foutiste, loseuse sur les bords, elle pose un regard corrosif sur sa vie et fait preuve qu’une grande auto-dérision. « Hey June » nous fait vivre vingt-quatre heure de la vie de June, alter-ego de papier d’Evemarie. Du réveil au coucher… une journée ordinairement drôle et étrangement banale.

« Elle traverse sa journée comme un Beatles traverse la route, sans regarder et avec assurance, même si elle ne va nulle part. » (extrait du synopsis éditeur)

Une lecture commune que j’ai l’immense plaisir de partager avec un duo de choc : Noukette et Jérôme. Et ce serait dommage de ne pas faire une pierre deux coups !! Je profite de cet article pour venir me coller tout contre les participants de la « BD de la semaine » et cela faisait rudement longtemps, et cela fait rudement du bien de les retrouver (même si, soyons honnêtes, je ne suis pas certaine d’être hyper régulière cette année encore) !!

Au scénario, le génialissime Fabcaro qui reprend, pour le coup, la recette de base qu’il avait utilisée pour « ParapléJack » à savoir de consacrer à chaque page un gag en trois cases… Emballé c’est pesé, la blague est expédiée, réduite à son extrême : mise en situation, action et dénouement. Habillé ainsi de son plus simple appareil, le sketch va à l’essentiel. Le scénario pince la corde d’un cynisme désabusé tout en jouant les notes d’une partition humoristique.

Hey June – Fabcaro – Evemarie © Guy Delcourt Productions – 2020

Le sujet en lui-même semble narrer le quotidien de sa collaboratrice – et illustratrice de l’album – Evemarie. Entre ses rêveries complètement loufoques et ses râleries permanentes quant à (en vrac) son célibat/ses boulots de commande/son manque d’inspiration/les exigences des éditeurs/les dead-line/les voisins/l’éternel arrêt de la clope/l’éternelle reprise de la clope/l’éternel manque de clope/les copines et leurs mélodrames amoureux… June-Evemarie navigue à vue dans cet espace aux frontières floues, bordé de procrastination et d’obligations, de motivations et d’aquabonisme. « Hey June » n’ira pas au panthéon des ouvrages réalisés par Fabcaro car on l’a connu plus… inspiré. Pourtant, ce serait bigrement malhonnête de ne pas reconnaître qu’il y a quelques répliques bien placées et des chutes qui font mouche. Au final, l’album parvient à dérider même si le sujet en lui-même ne nous transcende pas.

Pour illustrer ces strips (dont tous portent le titre d’une chanson des Beatles), Evemarie tape dans la sobriété. Le dessin est efficace et fluide. Les personnages évoluent librement en premier plan tandis que les fonds de cases sont relativement dépouillés et la mise en couleurs est assez classique.

Un petit moment de lecture pas désagréable. Le must a été de faire cette lecture aux côtés de Noukette et Jérôme et je vous invite bien évidemment à lire leurs chroniques !

Sans compter les albums partagés par les participant.e.s de la « BD de la Semaine » . Allez faire un tour chez Stéphie pour découvrir la récolte du jour !

Hey June (one shot)

Editeur : Delcourt / Collection : Pataquès

Dessinateur : EVEMARIE / Scénariste : FABCARO

Dépôt légal : janvier 2020 / 104 pages / 9,95 euros

ISBN : 978-2-413-02249-7

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

36 réflexions sur « Hey June (Fabcaro & Evemarie) »

  1. Oh c’est chouette de te retrouver pour un mercredi BD. 🙂 Fabcaro aussi de mon côté, mais avec Formica.
    Je ne connaissais pas cette collab et les planches que tu mets m’ont fait sourire mais je comprends ce que tu dis quand tu dis que le montpelliérain a fait mieux. Je file voir ce que Jerome et Noukette en ont pensé.
    Belle journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Soukee 🙂
      Contente de te retrouver aussi. Puis de retrouver le groupe du mercredi 🙂
      « Formica » est franchement bien meilleur que « Hey June ». Rien à voir même. Je préfère quand Fabcaro est incisif que quand il fait dans la dentelle comme ici 😀

      J'aime

    1. Moi aussi je suis bien ravie d’avoir eu l’occasion de lire avec toi aujourd’hui !
      Après hein, je garantis rien du tout sur le fait que je sois au poste tous les mercredis ! 😉

      J'aime

  2. Tu sembles légèrement plus enthousiaste que Noukette ou Jérôme, mais mon envie reste la même: inexistante.
    Et sinon, je suis bien contente de te retrouver à ce RDV, même si ce serait par à coups 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas si je suis légèrement plus enthousiaste en fait… je crois qu’à force de ne plus écrire beaucoup, j’ai besoin d’entraînement pour mieux soupeser mes mots 😛 Non, je crois que le ressenti est le même. L’album se lit mais effectivement, pour avoir lu beaucoup d’albums de Fabcaro, ça n’arrive pas à la cheville de ce qu’il fait habituellement 😉

      J'aime

    1. C’est ce que je fais. Je me procure régulièrement des albums plus « vieux » de sa bibliographie puis je les dévore. Il m’en reste quelques uns à lire (mais ils commencent à se faire rares…)

      Aimé par 1 personne

  3. Mon ennui lors de cette lecture (qui a tourné à l’agacement profond) est à la hauteur de toute l’admiration que j’ai pour tous ses autres albums. Et je suis prête à assumer mon côté « bigrement malhonnête » car rien n’a trouvé grâce à mes yeux avec ce titre. Quelle déception en tout point !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.