Jour J, tome 1 (Pécau, Duval, Blanchard & Buchet)

Jour J, tome 1
Blanchard – Duval – Pécau – Buchet © Guy Delcourt Productions – 2010

Septembre 1969. Après l’échec cuisant des Américains deux mois auparavant, les Russes sont les premiers à marcher sur la Lune. Cet événement modifie la donne en termes de conquête spatiale et de guerre psychologique que les deux nations se livrent.

Dix ans plus tard, en 1979, rien n’a changé. La conquête spatiale est le symbole absolu de la Guerre Froide. Si sur Terre, Carter et Brejnev saignent leurs pays aux quatre veines pour financer l’entretien de leurs bases lunaires et si cette Guerre Froide se réchauffe à plusieurs endroits du globe… Sur la Lune, les équipes en place ont une autre vision des choses…

Jour J est une série lancée en 2010 par l’éditeur Delcourt. Elle a pour vocation de rassembler des récits uchroniques, allant du one-shot au diptyque. « Et si on refesait le monde » ?

Ce premier tome a donc été jeté en pâture aux amateurs du genre et livré à la merci, plus généralement, d’un lectorat que l’éditeur a semble-t-il voulu le plus large possible à en croire la diffusion du volumineux dossier de presse constitué à l’occasion de sa sortie. On y apprend notamment que les rennes de la série sont dans les mains de Fred Blanchard (Arcanes, L’Histoire Secrète, Carmen McCallum…) et que ce dernier a réunit deux autres scénaristes de l’équipe Delcourt : Jean-Pierre Pécau (L’Histoire secrète, Arcanes, Arcane Majeur, Nash, Une Brève histoire de l’avenir, Le Testament du Docteur M…) et Fred Duval (Travis, Carmen McCallum, Hauteville House, Le Casse…). Plusieurs dessinateurs se relayent sur les différents tomes de Jour J qui est inaugurée par Philippe Buchet (comment ne pas citer Sillage ?).

Quoi qu’il en soit, les gros godillots sont chaussés… en route pour l’aventure. Gros godillots ??? Oui, car malgré le côté ambitieux et alléchant du projet, je trouve que ce premier album va un peu trop vite. Au niveau graphique tout d’abord puisque je me suis donc rappelée les ambiances plus élaborées et détaillées de Sillage… on en est loin ! Ici, de la sobriété. Les visuels sont austères, les traits des personnages grossiers et caricaturaux, les ambiances impersonnelles (malgré une colorisation classique assez lumineuse) mais il faut reconnaître que l’ambiance colle à merveille à cette image vieillotte souvent véhiculée sur l’Amérique et la Russie des années 7. Bref… c’est l’ambiance Guerre Froide indécrottable. Pas très original.

Le scénario quant à lui démarre sur les chapeaux de roue et ne mollit pas durant l’album. On est conquis avant même de se lancer dans la lecture, forcément, avec une telle base de scénario ! Mais ça va tellement vite qu’au final on survole, à tel point qu’à une quinzaine de planches de la fin de cet album je me suis posée la question si je ne m’étais pas trompée et que je n’étais pas là dans un diptyque en lieu et place d’un one-shot. Mais non ! Voici un album en histoire complète et son dénouement… ma foi… est assez prévisible et bon enfant ! Comme le dit Plienard dans sa chronique sur Krinein : « L’idée de départ étant alléchante (les Russes qui gagnent la course à la lune), on est un peu déçu par l’intrigue de l’album. On reste un peu sur notre faim. Car au final, on a juste un épisode de la guerre froide avec une opposition Est-Ouest symbolisée par les deux militaires russe et américain. On a en plus quelques clichés avec des Américains cools (fumeurs d’herbes lunaires) et des Russes stricts (buveurs de vodka lunaires) ».

PictomouiJe suis déçue par cet album… la qualité tant vantée de cet opus n’est réellement pas au rendez-vous. La curiosité m’amènera forcément à lire la suite d’autant que les avis en ligne sur le tome 2 sont encourageants.

Le site de la série.

D’autres lecteurs en parlent : Nico, Mike et les avis des chroniqueurs de CoinBD.

Jour J

Tome 1 : Les Russes sur la Lune !

Série en cours (5 tomes parus)

Éditeur : Delcourt

Collection : Série B (série transférée récemment dans la collection Neopolis)

Dessinateur : Philippe BUCHET

Scénaristes : Jean-Pierre PÉCAU, Fred DUVAL & Fred BLANCHARD

Dépôt légal : avril 2010

ISBN : 978-2-7560-1866-9

Bulles bulles bulles…

La preview du premier tome

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour J, tome 1 – Pécau – Duval – Blanchard – Buchet © Guy Delcourt Productions – 2010

Merci !

Voilà, hier j’ai fêté mon  » mois-iversaire  » dans la blogosphère. L’œil hagard, le cheveu hirsute, je vadrouille aussi depuis peu de ci-de là (et après m’être énervée un temps sur la mise en page).
Maintenant mon blog a la tête qu’il a et c’est bien comme ça !Merci à tous pour l’accueil, les discussions et les découvertes…
J’ai vu des jolis bijoux partout…
Des personnes qui ont des idées vraiment géniales.Je pense à Hirondelle, morue des pays chauds, sans qui je ne serais pas,
je pense à Loula, sa chaîne de livres, et son hommage à ma maniaquerie,
je pense à l’univers chaleureux d’Yspaddaden, qui a fait les frais de mes déboires blogistik tik tik,
Yaneck mais il ne vient plus,
….

et aux copains qui sont venus remuer mes pages …
petite mamoune de l’Est que je revois bientôt, parce que la semaine prochaine je remonte en vacances,
la grande mamoune et sa bannière,
le petit papa que je sors de son lit pour que mon blog y soit tout beau,
mon vieux copain, le meilleur gardien de but que je connaisse, que je revois le 145è (parce qu’il paraît que ce n’est plus le 146è…),
le gentil golgoth qui supporte ce joyeux bordel avec notre bande de minis golgoths,

Nico a eu une très bonne idée de mettre à disposition des fonds d’écran, je la lui pique…

à mon tour d’offrir de quoi remercier les gens de passage ici…

Fond d’écran Sillage
Fond d’écran Arcane Majeur
Fond d’écran Le Pouvoir des Innocents
Fond d’écran de Bilal

Voilà, c’était la séquence émotion du mois de mai….