Lester Cockney (Franz)

Lester Cockney, Intégrale Volume 1
Franz © Le Lombard – 2007

Londres, 1830/1840.

Un Irlandais du nom de Lester COCKNEY déambule dans le quartier de Mayfair. En passant devant un Pub, il se fait insulter par un soldat anglais. Lester attend des excuses, le ton monte, ils se bousculent et le gradé irrespectueux perd l’équilibre. La tête de l’Anglais heurte le sol, il décède.

Lester tente alors de se fondre dans la foule mais les soldats le repèrent. Il reçoit un coup sur la tête, perd connaissance et se réveille trois jours plus tard dans un bateau à destination de Kaboul. « Volontaire désigné d’office » pour aller faire la guerre… le voilà enrôlé dans les rangs de l’Armée anglaise. Une succession d’événements va  l’éloigner de plus en plus de l’Angleterre et de son Irlande natale.

Un récit qui comporte beaucoup d’éléments autobiographiques, à commencer par la passion que FRANZ vouait aux chevaux et à l’Irlande. Le personnage principal semble taillé dans le même moule que son concepteur…

Ce volume comporte les cinq premiers tomes de la série Lester Cockney. Un graphisme magnifique, détaillé, le choix de couleurs donne réellement du relief à l’ensemble mais… même impression que pour le tome 10 du Décalogue : les ambiances sont lourdes, capiteuses et étouffantes tant les détails pullulent et la colorisation appliquée est entêtante. Je me suis sentie oppressée dans cet univers… malgré les grands espaces magnifiquement dessinés par l’auteur.

Constat similaire au niveau des dialogues : ils sont riches, voire trop riches et trop longs. Certains phylactères sont aussi volumineux que les grands déballages verbaux de Tintin. L’histoire manque de fluidité, on saute du coq à l’âne en permanence, personnages principaux et personnages secondaires se bousculent pour s’exprimer. L’épicentre initial de l’histoire est à Kaboul, mais on est amené à parcourir la pampa afghane et tout ce joyeux petit monde parvient toujours à se retrouver, même dans le désert !!! Certaines interventions de personnages n’apportent rien… J’en ai pris plein les yeux mais je n’en ai pas retenu grand chose.

pictobofUn rythme effréné, on nous noie sous les informations, on étouffe malgré les grands espaces, on ne retient pas qui est qui dans ce tas de personnages secondaires. On est bien face à un dessinateur très talentueux, mais trop d’aventure tue l’aventure ! J’ai lâché la lecture dans le tome 3 de cette intégrale.

Une lecture qui m’avait été conseillée en décembre dans le « Faites-moi lire ».

Lester Cockney

Intégrale, volume 1

Éditeur : Le Lombard

Dessinateur / Scénariste : FRANZ

Dépôt légal : mars 2007

ISBN : 9782803620968

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lester Cockney, Intégrale Volume 1 – Franz © Le Lombard – 2007

Le Décalogue, tome 10 (Giroud & Franz)

Le Décalogue, tome 10
Giroud – Franz © Glénat – 2003

Quatrième de couverture :

« 652. Les conquêtes arabes ont placé sous la même bannière des peuples aussi différents que les Égyptiens, les Perses, les Syriens, les Libanais ou les Afghans. Unique ciment de ce vaste ensemble : La Religion. Une religion que le Prophète Mahomet a transmise essentiellement par la parole si bien que, vingt ans après sa mort, les divergences fleurissent et menacent la cohésion de l’Empire tout autant que la crédibilité de l’Islam. Pour parer à ce danger, le Calife Uthman a donc chargé quelques fidèles de recenser les témoignages les plus fiables, puis de les consigner dans une version unique et définitive du Coran.
Tayeb ABOU TAYEB est l’un de ces collecteurs. Il pense avoir mené sa tâche à bien lorsqu’il rencontre Mahdjubah. Fille d’un compagnon du Prophète assassiné dans d’étranges circonstances, celle-ci le met sur la piste d’une sourate inconnue, en forme de Décalogue, que Mahomet lui-même aurait calligraphiée sur une omoplate de chameau. Mais ces préceptes de tolérance bousculent trop d’intérêts pour que TAYEB et sa protégée parviennent jusqu’à eux sans encombre.A tel point que le collecteur va bientôt se retrouver face à un terrible dilemme : perdre sa vie… ou perdre son âme ».

Au-delà même de la genèse de Nahik, ce dernier tome de la série nous conduit à découvrir la genèse de la sourate qui a fait couler tant de sang et naître tant de souffrances. Ce tome vient magnifiquement clore le Décalogue au niveau de sa trame narrative. Dans cette série culte du 9ème Art, Franck GIROUD sera parvenu à tenir nos sens aux aguets et notre curiosité affûtée 10 tomes durant.

Sur cet album, il a travaillé en collaboration avec FRANZ, un auteur que je découvre.
Les dessins sont très beaux, très détaillés, mais assez sombres. Le choix des couleurs me gêne, elles donnent un côté « kitsch » et capiteux à l’album. Les cases sont surchargées, ce qui donne l’impression d’être oppressé.

PictoOKUn tome agréable qui clôt cette série.

Autre série de Franz sur le blog : Lester Cockney.

Le Décalogue

Tome 10 : La Dernière Sourate

Série finie en 10 tomes

Éditeur : Glénat

Collection : Grafica

Dessinateur : FRANZ

Scénariste : Franck GIROUD

Dépôt légal : janvier 2003

ISBN : 9782723435734

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Décalogue, tome 10 – Giroud – Franz © Glénat – 2003