Fermé pour inventaire !

Je ne savais pas vraiment quel titre donner à ce billet de papotage mais voilà, je vais faire une micro pause de quelques jours. Rien de dramatique, juste une petite escapade en famille. Si j’avais été mieux organisée, j’aurais prévu des billets à l’avance, mais ce n’est pas le cas… ou presque.

Demain, j’ai planifié un article qui s’inscrit dans une lecture commune. Mes copinautes et moi avons fait ça complètement égoïstement, en catimini. Je m’excuse encore une fois auprès d’elles car je ne serais pas très réactive au niveau des échanges… c’est le prix à payer pour m’avoir obligée à rédiger un avis de lecture dans un temps record (c’était ça ou la torture… je vous passerais les détails ^^).

Et dimanche, je relayerais également la publication hebdomadaire de kbd.

Ne vous inquiétez donc pas si je mets plus de temps que d’habitude pour répondre aux commentaires (vous m’en déposerez quelques uns quand même siouplé ?? :lol:) mais je reprendrais le cours des choses dès mardi et car j’espère bien participer au partage de lectures initié par Mango, le bien-nommé et cultissime BD du mercredi.

En dehors de cela, j’ai un nombre incalculable d’articles en retard. Du coup, je ferais l’impasse sur quelques albums :

Alpha... Directions
Harder © Edition de lAn 2 – 2009

 Alpha… directions de Jens Harder. Ce sont les compères de kbd qui m’avaient donné l’envie de lire cet impressionnant ouvrage. Un article consacré à cet album est publié sur kbd : c’est ici.

Pourquoi je fais le choix de ne pas en parler même si j’ai aimé ? Parce que premièrement, je me pose encore la question de savoir si c’est vraiment de la BD. Ok, c’est sur BDGest… mais bon, c’est plutôt un ouvrage scientifique pour moi. Le découpage des planches en cases ne change pas grand chose à ma première impression. Ensuite parce que le contenu de l’album est tellement dense que je ne sais pas par quel bout le prendre. Enfin, parce qu’il est publié en partie par Actes Sud et si vous avez un minimum suivit les aventures de ce blog… vous savez que je ne souhaite pas promouvoir leurs albums. J’insère ici le visuel de couverture mais je le fais avec certaines appréhensions. Si vous avez fait le choix de parler des publications de cet éditeur, je vous conseille encore une fois de vous renseigner sur la question des droits d’auteurs / droit de citation (un petit lien vers cet article).

Une discussion qui a été récemment relancée par Cathe : si vous souhaitez en prendre connaissance, c’est ici.

Une lecture que je vous conseille pourtant…

Little Odyssée
Bernard © Casterman – 2008

Little Odyssée de Fred Bernard. L’histoire d’un adolescent qui se repasse le fil de sa vie. Un récit qui manque de structure, des personnages qu’on ne saisit pas ou mal, une ambiance graphique brouillonne… quelle déception pour cet auteur !!! Pendant toute la lecture de l’album, je me suis demandée si Fred Bernard n’avait pas ressortit un vieux carnet de croquis tant les visages des personnages manquent de profondeur. Un petit clin d’œil à Lily Love Peacock nous confirmera le contraire dans le dernier tiers du récit.

Mamohtobo
Peña – Schemoul © Gallimard – 2009

Mamohtobo de Nancy Peña. Une histoire qui se passe dans les pays nordiques, un village de pêcheurs, des femmes qui vivent mal les absences prolongées de leurs maris. Un scénario saccadé, de vilains dessins… un album qui souffre trop de l’absence de concertation entre scénariste et dessinateur. Une déception également, c’est la première fois qu’un album de Nancy Peña manque de me tomber des mains.

Je réfléchis également à la possibilité de créer une rubrique « Chroniques express ». L’idée serait de pouvoir, comme ici, présenter brièvement certains albums que j’ai lus et pour lesquels j’ai fait le choix de ne pas rédiger de critique. Pour l’avoir vu sur certains blogs, je trouve l’idée intéressante.

Quant à moi, programme chargé et festif sur les prochains jours. Je commencerais par répondre aux commentaires que vous m’avez laissés sur Comédie sentimentale pornographique, j’espère avoir le temps d’actualiser les liens du Challenge PAL sèches avant mon départ (ahem ahem…), bouclage des sacs et en route pour l’aventure ! A mon retour, je voudrais rédiger ma critique du tome 2 de Blast afin de le partager mercredi avec Mango (sinon, j’opterais pour Palestine de Joe Sacco car la rédaction est déjà bien avancée… surprise surprise… ^^). Et puis vu qu’un petit malin m’a tagguée… il faudra aussi que je prenne le temps de vous parler de mes illustrateurs fétiches. Bon, déjà en tête de liste, le très grand, le très beau, le très brillant : Sergio TOPPI !!!

Bon week-end de Pâques @ tous !!