Courtney Crumrin et le dernier sortilège (Naifeh)

Naifeh © Akiléos – 2013
Naifeh © Akiléos – 2013

Nous retrouvons Courtney embarquée dans une cavale effrénée, cherchant à fuir les marshals diligentés par le Conseil des sorciers d’Hillsborough. A ses côtés, Calpurnia Crisp (ancienne apprentie d’Aloysius) tente de la protéger.

Pour la petite histoire, les parents de Courtney ont été dans l’impossibilité de faire face à d’importantes difficultés financières. Apprenant cela, Aloyisus leur propose de venir s’installer chez lui. Sa grande maison peut facilement accueillir le couple et leur petite fille. Courtney est réticente à ce projet. Bien qu’elle n’ait pas d’amis, Courtney appréhende le fait de quitter la ville.

Sitôt installés au manoir d’Hillsborough, Oncle Aloysius fixe des règles très strictes quant aux allées et venues des uns et des autres dans sa propriété. Les nuits sont étranges dans cette grande maison. Il y a de multiples petits bruits et cette désagréable impression que ressent Courtney d’être observée. N’écoutant que son courage, Courtney décide d’explorer la partie du manoir qui lui est interdite. Dans la bibliothèque de son Oncle A., elle découvre des livres de sorcellerie.

Au fil des mois, Courtney apprendra à connaitre cet Oncle mystérieux qui l’initiera à la sorcellerie pour pouvoir faire face aux Créatures de la nuit qui rôdent autour de la propriété familiale (je vous invite à lire ma chronique de l’intégrale regroupant les trois premiers tomes de la série).

Naifeh © Akiléos – 2013
Naifeh © Akiléos – 2013

Courtney Crumrin et Le Dernier Sortilège est le sixième album et dernier de la série Courtney Crumrin. Pour le lecteur, c’est donc l’ultime occasion de retrouver cette graine de sorcière et d’obtenir enfin certaines réponses quant aux nombreux mystères que recelait encore cet univers. De nombreuses réponses certes, mais le voile n’est pas totalement levé sur certains secrets et le dénouement proposé par cet opus laisse le lecteur face à nombre de suppositions.

Cet album se construit essentiellement autour des scènes d’action, on réalise des sauts de cabris entre les différents protagonistes en présence, on est au cœur des rapports de force en place et on est amené à supposer quels peuvent être les enjeux de cette course contre la montre. L’ambiance est intéressante et son rythme emballé a le mérite de tenir le lecteur en haleine. Cependant, contrairement aux autres tomes de la série, il m’a parfois été difficile de me repérer dans cet opus. Des scènes s’intercalent au milieu de la scène principale, nous ramenant à Gobelin ville aux côtés de deux enfants en détresse, deux frères dont on perçoit mal comment ils vont venir s’imbriquer dans le récit.

Je vais passer un marché avec vous. Je n’ai besoin que d’un seul animal de compagnie. L’un d’entre vous peut donc repartir libre. Mais vous devez choisir lequel d’entre vous.

Bien évidemment, la réponse sera apportée mais vu que tout va très vite dans cet album, les réponses sont parfois un peu trop vite posées, comme si l’auteur était pressé de terminer et de ne surtout pas revenir sur sa décision d’arrêter cette série en 6 tomes.

« Les histoires sont toutes destinées à se terminer. Sinon, ce ne sont pas de vraies histoires, mais juste des évènements décousus placés au hasard. Et je voulais mettre un terme définitif à l’histoire de Courtney avant d’avoir fait quelque chose de stupide qui ne lui corresponde pas, ou de m’en lasser et d’oublier ce qui la rend vivante. Je pense qu’il est facile, quand une histoire évolue, d’oublier le concept simple qui a permis que ça fonctionne au départ. Les personnages perdent de leur mordant. La magie s’affadit, elle est remplacée par de vieilles ruses de singes dont tout le monde peut voir les ficelles. Je voulais terminer son histoire tant que Courtney était un personnage solide et pas des années après avoir exploité et terni le concept de la série »

(propos de Ted Naifeh dans l’interview présentée en fin d’album).

Côté graphisme, même si l’univers est toujours aussi envoutant, les dessins sont un peu moins travaillés, les expressions sont parfois moins appuyées. On sent le mouvement en permanence et on ressent ici encore cette impression de vouloir avancer la série. Est-ce toujours en lien avec cette volonté de conclure ici et maintenant ? Est-ce dû à un effort de l’auteur de ne s’en tenir qu’à son seul story-board pour finaliser ou à une échéance de publication imposée par un éditeur américain trop pressant ?

PictoOKMalgré ces griefs, Courtney Crumrin est une série qui mérite à être connue. L’univers nous emporte dans de nombreux dédales aussi surprenants les uns que les autres. Chaque personnage a sa particularité qui enrichit l’intrigue.

Une interview de Ted Naifeh à l’occasion de la sortie de ce tome est insérée dans les bonus de l’album;

Les chroniques de Kissifrott, Zaelle et Mickaël Géreaume (PlaneteBD).

Courtney Crumrin

Tome 6 : Courtney Crumrin et Le Dernier Sortilège

Série terminée

Editeur : Akiléos

Dessinateur / Scénariste : Ted NAIFEH

Dépôt légal : mars 2013

ISBN : 978-2-35574-126-5

Bulles bulles bulles…

La preview sur Digibidi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Courtney Crumrin, tome 6 – Naifeh © Akiléos – 2013

Pendant ce temps-là… les artistes travaillent

Voilà l’occasion de faire un petit tour de toile pour déposer ici les quelques pépites en préparation.

Tout d’abord, la sortie attendue du prochain Frederik Peeters. Une série qui débute et dont le premier tome sera en vente la semaine prochaine. Un travail de création que l’auteur partage depuis près d’un an sur un blog consacré à cette série : Aama.

Pour découvrir cet univers : http://projet-aama.blogspot.com/

Je vous l’ai fait découvrir il y a quelques semaines : Nancy Peña. It is not a piece of cake est dans les bacs depuis le 20 octobre mais un Artbook est également attendu. Pour en prendre (de nouveau plein les yeux), c’est ici :

http://nancypena.canalblog.com/

De nombreux lecteurs ont découvert Julie Maroh et apprécié Le bleu est une couleur chaude (récompensé à de multiples reprises l’année dernière et cette année).

L’auteure travaille sur son nouvel album… et on ne peut que s’en réjouir !

Un blog à suivre également : http://www.juliemaroh.com/

Toujours dans les futures sorties attendues, la suite d’Ida de Chloé Cruchaudet. Le tome 3 est en bonne voie !

Le blog de Chloé Cruchaudet : http://cruchaudet.blogspot.com/

Les amoureux de comics ne seront pas en reste. Voici une pépite récemment livrée par Akiléos : le prochain tome de Courtney Crumrin de Ted Naifeh prévu pour le premier semestre 2012 !

Pour vous mettre en appétit : http://akileos-editions.blogspot.com/2011/10/pour-le-plaisir.html

Et n’oubliez pas la parution du Coffret d’Abélard (Régis Hautière et Renaud Dillies) le 10 novembre prochain ! Un petit aperçu sur le blog de Régis Hautière.

Courtney Crumrin (Naifeh)

Courtney Crumrin, intégrale
Naifeh © Akileos – 2007

Courtney est contrainte de quitter sa maison suite aux difficultés financières de ses parents. Avec eux, elle s’installe dans le manoir de son oncle Aloyius. Impressionnée par le vieil homme, perdue dans cette grande maison qui n’est pas la sienne, Courtney cherche de nouveaux repères. A l’école, elle ne parvient pas à se faire d’amis et se réfugie dans la solitude. Sa nouvelle vie lui déplait et la fatigue de ces longues nuits d’insomnie s’accumule au fil des jours. En effet, Courtney a bien du mal à trouver le sommeil dans cette vieille maison qui s’anime, la nuit venue, de bruits inquiétants. Et puis il y a cette désagréable sensation de se sentir observée doublée d’une effrayante impression que quelque chose remue au pied de son lit. Une nuit, n’écoutant que son courage, l’enfant décide de suivre une ombre et sort de sa chambre. Ses pas la conduisent aux appartements de son oncle, seul lieu du manoir qui lui est interdit. En ouvrant la porte, c’est tout un univers que Courtney va découvrir, elle est fascinée.

Peu à peu, elle apprend à connaitre Oncle A. ; il va devenir son mentor et lui faire découvrir le monde des « Choses de la Nuit ».

Ted Naifeh est un auteur américain qui a débuté sa carrière d’auteur vers 1990 en publiant ses dessins chez Marvel, Dark Horse ou bien encore Wizard of the coast. Puis, il se lance dans son premier scénario et crée la mini-série Courtney Crumrin et les Choses de la nuit qui sera publiée pour la première fois aux États-Unis en juin 2003 (la première publication en France du tome 1 a eu lieu en octobre 2004). En 2003 toujours, Courtney Crumrin est nominée à l’Eisner Award de la meilleure série limitée.

Quel étrange monde celui de Courtney, à la fois inquiétant, sombre et tellement captivant !

Cet album est une intégrale des trois premiers albums de Courtney Crumrin. Imposant objet de 400 pages (grand format et couverture souple) dans lequel on voyage avec allégresse dans un monde fantastique. La jeune fille y fait un apprentissage initiatique – celui d’une réalité parallèle – sous le regard bienveillant de son oncle. Chaque aventure offre un nouveau savoir à Courtney, une nouvelle expérience qui lui apporte des connaissances qu’elle ré-exploitera ultérieurement. Elle se responsabilise, affine son sens de l’observation et devient diplomate… elle gagne en audace aussi. On a vite fait de s’attacher à cette petite fille rusée, dotée d’un sacré caractère et d’une bonne dose de courage. De nombreux personnages secondaires enrichissent cet univers et donnent la réplique aux personnages principaux (Courtney, son oncle). Au fil des pages, Courtney mûrit. L’auteur profite de chaque chapitre pour peaufiner ses personnages, leurs personnalités (déjà bien construites lors de leur première apparition) et étoffer les codes de ce monde imaginaire. Lors de la lecture, nous serons accompagné par un narrateur original à savoir Butterworm, un gobelin au ton sarcastique que Courtney amadouera dès la première nouvelle. Les intrigues sont très bien menées : cohérentes, bien rythmées et riches en détails, il y a là une très bonne harmonie au niveau du scénario. Enfin, une grosse dose d’humour et d’auto-dérision vient dédramatiser des situations dans lesquelles on se serait certainement enlisé sans cette touche de légèreté.

L’utilisation du noir et blanc colle à merveille au récit. Cela nous permet de nous approprier à notre guise les ambiances et d’apposer nos propres couleurs aux décors. Entouré de monstres plus méchants les uns que les autres, parachuté dans un monde où nos repères sont blackboulés, on ne peut pourtant pas dire que l’on se sente mal à l’aise, bien au contraire. Le trait est assez simple, les visages humains sont dépourvus de certains détails mais leurs expressions sont très bien retranscrites. Décors et créatures fantastiques ont un coté fascinant, les détails de leurs visages et les jeux d’ombre ont un rendu très agréable.

L’objet est enrichit de deux parties de bonus. La première regroupe 9 illustrations en pleines pages d’auteurs BD tels que Jason ou Trondheim dans une partie intitulée « Galerie Courtney Crumrin ». La seconde partie est composées d’une histoire inédite et de 11 magnifiques illustrations colorisées de Naifeh en pleines pages, illustrations très belles et proches des teintes que j’avais imaginé tout au long de la lecture.

Conseillée par David en mai, cette lecture intègre le challenge PAL sèches

PictoOKA vrai dire, avant de débuter la lecture, je ne pensais pas venir à bout de cet album volumineux. J’ai donc été surprise de constater que, non contente de l’avoir lu jusqu’au bout, j’ai pris un réel plaisir à voyager dans cet univers. Courtney m’a happé !!

Très agréable moment de lecture. Un quatrième album est également disponible. Avec certitude une de mes futures lectures mais il est peu probable qu’elle fasse l’objet d’un billet ici.

La fiche éditeur, l’avis de Xavier, Sceneario, Paul,  Lael et Hilde.

Courtney Crumrin

Série terminée en 6 tomes

Intégrale regroupant :

Tome 1 : Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit

Tome 2 : Courtney Crumrin et l’Assemblée des Sorciers

Tome 3 : Courtney Crumrin et le Royaume de l’Ombre

Éditeur : Akileos

Collection : Comics

Dessinateur / Scénariste : Ted NAIFEH

Dépôt légal : janvier 2007 (pour cette intégrale)

ISBN : 978-2-915168-58-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Courtney Crumrin, intégrale – Naifeh © Akiléos – 2007